America : Le Film - George Washington massacre des gens dans la bande-annonce givrée Netflix

Raphael Iggui | 4 juin 2021 - MAJ : 05/06/2021 11:51
Raphael Iggui | 4 juin 2021 - MAJ : 05/06/2021 11:51

Chaning Tatum double un George Washington adepte des lames rétractables dans America : Le Filmuchronie déjantée produite par Netflix. 

Se moquer des USA autant qu'on les imite est un sport très français. Surtout qu'on a beau se moquer de l'Oncle Sam et sa clique d'obèses armés, l'Hexagone traite son Histoire nationale avec la même amnésie sélective. C'est donc souvent très rafraîchissant de voir des citoyens des deux pays pratiquer l'uchronie pour tourner en dérision ces romans nationaux qu'on érige en sanctuaire intouchable.

Et on ne vous parle pas d'une uchronie mignonne, genre Fabrice Luchini qui essaie de faire exister Johnny Hallyday dans un monde où il n'est que Jean-Philippe Smet (ça s'appelle Jean-Philippe littéralement). Non non non, on parle de l'uchronie qui rentre en hurlant des chansons paillardes, qui étale l'entièreté de ses fluides corporels aux quatre coins de la pièce, et qui cendre dans l'urne de votre grand-mère. C'est à cette catégorie qu'appartient America : Le Film, dont Netflix a lâché la bande-annonce. 

 

 

George Washington en costaud bourrin bas de plafonds, Thomas Edison qui devient une femme maîtrisant une technologie de combat ultra-avancée, Robocop en centaure... Pratiquement chaque image d'America : Le Film constitue un mini doigt d'honneur au récit ultra mélioratif de la révolution américaine et de la lutte d'indépendance contre les Anglais. Le duo Phil Lord-Chris Miller (réalisateurs de Tempête de boulettes géantes21 Jump Street et producteurs de Spider-Man : New Generation) associé aux deux architectes de la série ArcherMatt Thompson et Adam Reed, ont dû s'amuser comme des petits fous.

L'animation est relativement fluide et semble à même de capter les variations des visages comme les scènes d'action (la baston entre Paul Bunyan et le Big Ben taillés comme des Kaijus promet). La déconne et la satire semblent se marier admirablement bien, la charge politique semblant être toujours accompagnée d'une volonté farouche d'en mettre plein la vue et courbaturer les zygomatiques. 

 

Capture d'écranLa subtilité d'un 38 tonnes

 

Le casting vocal contribuera sans doute à élever le niveau de grand n'importe quoi général du long-métrage, puisqu'on y retrouvera Channing TatumOlivia MunnJason MantzoukasWill ForteJudy GreerBobby Moynihan du SNL... Même Simon Pegg et Andy Samberg seront de la partie.

America : Le Film est à retrouver sur Netflix le 30 juin 2021 en France. Et si vous avez envie d'un petit bijou d'animation plus premier degré, mais encore plus impressionnant visuellement, on vous conseille Spider-Man : New Generation, produit et en partie scénarisé par Phil Lord et Chris Miller dont vous pouvez retrouver notre critique dithyrambique. Ou carrément Les Mitchell contre les machinesproduit par Lord et Miller pour Netflix, et dont notre critique dit le plus grand bien.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Free Spirit
05/06/2021 à 16:33

Putain Cela n a aucun Sens !!! c est vraiment nulle !!! sans moi !!!

Moixavier58
05/06/2021 à 03:05

En lisant America j'ai penser a la bd Amerikkka sur comme se titre suggère le Klu klu klan

James méllangé
04/06/2021 à 23:53

@Ethan
Limage avec les aigles unpeux mais le reste ressemblant plus à the venture bros

Ethan
04/06/2021 à 22:21

Il y a un côté Le roi et l'oiseau à travers cette image

DirtyCop
04/06/2021 à 22:03

Qui a écrit cet article ? Un collégien mal dans sa peau ?

votre commentaire