Dune, films abandonnés... Marc Caro, co-réalisateur de Delicatessen, veut faire son chef d'œuvre fou

Salim Belghache | 20 avril 2021 - MAJ : 20/04/2021 11:13
Salim Belghache | 20 avril 2021 - MAJ : 20/04/2021 11:13

Marc Caro, le co-réalisateur de Delicatessen et de La cité des enfants perdus, a envie de revenir à la réalisation pour faire son chef d'oeuvre.

Un bon nombre de spectateurs doit certainement se demander ce qu’est devenu Marc Caro. En effet, le comparse de Jean-Pierre Jeunet à la réalisation de Delicatessen et de La Cité des enfants perdus est légèrement tombé dans l'oubli avec l'échec de son film solo Dante 01 sorti en 2008.

Depuis, mis à part, la conception des décors d’Enter the Void de Gaspar Noé et son retour à la réalisation en 2018 pour le court-métrage Loop, Marc Caro n'a rien fait et ne donnait pas de nouvelles. Une traversée du désert qui pourrait enfin se terminer…

 

photoC'est toi Marc ?

 

Dans une interview pour le magazine en ligne Inverse, Marc Caro a abordé quelques étapes de sa carrière, notamment son travail sur Alien, la résurrection et les nombreuses désillusions qu'il avait eues lors de la production. De nombreuses déceptions qui ont été suivies, par la suite, de plusieurs difficultés sur ses propres projets.

En effet, Marc Caro avait également eu quelques idées ambitieuses, notamment un film sur la figure littéraire Franz Kafka. Des projets de long-métrage qui incluaient trois collaborations avec le réalisateur Alejandro Jodorowsky, dont une suite du western sous acide El Topo, en vain.

Selon le réalisateur, scénariste et directeur artistique français, il n’a pas pu obtenir les financements de ses différents projets parce que "son travail est trop bizarre" pour les producteurs. Il a d'ailleurs déploré au magazine, la longue "période très difficile pour le cinéma" dans lequel semble englué le paysage français. De quoi rendre impossible l’aboutissement de ses folies, et à vraie dire, on est en droit de regretter la rencontre de la folie de Jodorowsky et l’univers visuel marqué de Marc Caro, au cinéma.

 

photo, Sigourney WeaverTu as vu ma chemise comme elle est moche

 

Toutefois, Marc Caro n'a pas dit son dernier mot. Pendant qu'il avouait attendre impatiemment la sortie du Dune version Denis Villeneuve (lui qui rêvait de celle de Jodorowsky quelques années plus tôt), il semble toujours motivé pour réussir un jour à faire son chef d'oeuvre personnel :

"Il y a des choses que nous avons faites [avec Jeunet, ndlr] que j'adore. [Mais] en France, nous avons une tradition de compagnonnage – où vous apprenez encore et encore jusqu’à ce qu’un jour vous réalisiez enfin votre chef d’œuvre. C'est un peu mon ressenti en tout cas. […] Un jour, je ferai quelque chose d’exceptionnel. Et si je parviens à faire un autre film, je vais essayer de faire encore mieux..." 

Marc Caro semble donc toujours déterminé et passionné malgré des années d'absence. Quid alors du projet qui le rendra fier de lui-même plus que n'importe quoi auparavant ? Ce serait intrigant de le voir aux manettes d'Alien 5 ou bien d'une suite ou spin-off de Dune, qui sait. Toutefois, il est plus que probable de le retrouver aux commandes d'un projet personnel issu de son imagination débordante. Dans tous les cas, on serait ravi de revoir le nom Marc Caro défiler sur un générique de cinéma et de rêver encore une fois les yeux ouverts.

En attendant le potentiel retour en fanfare de Marc Caro, vous pouvez retrouver notre dossier sur le mal-aimé Dante 01, le dernier long-métrage en date du réalisateur, mais également notre dossier sur Alien, la résurrection.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Marc
23/04/2021 à 09:41

Le duo CARO JEUNET a marqué le Cinéma Français Delicatessen et La Cité des enfants perdu deux films cultes incroyable visuellement et un humour noir poétique à voir absolument

Marc
23/04/2021 à 09:20

Je me souviens de Délicatesse un chef-d'oeuvre d'humour noir sa tranche l'histoire de ce boucher interprété par Jean-Claude Dretfus un régal et également Dominique Pinon un film a voir une tranche de rire ! ;)

Bloom
20/04/2021 à 18:52

Pour ca jack burton. Il faudrait que le hero soit noir et transgenre et qu'il soit egalement binaire

Jack Burton
20/04/2021 à 13:31

Pour le coup, peut être que Netflix serait une bonne alternative pour lui laisser la liberté créatrice avec moindre risque financier, c’est d’ailleurs vers Netflix que s’est tourné Jeunet pour son histoire d’amour de robots car pareil producteur trop frileux :(

Kyle Reese
20/04/2021 à 12:43

Caro et Jeunet duo de choc. S'il pouvait se retrouver tout les 2 ... on peut toujours rêve car à leur age refaire un duo c'est sans doute compliqué question égo..

Karlito
20/04/2021 à 12:14

Et pourquoi pas refaire un duo avec Jeunet? Ensemble, ils font de chouettes films et ont une patte visuelle originale (la cité des enfants perdus, il manque de tels films dans le paysage actuel). Mais Dante 01 a été un film décevant et ronflant à mon goût. La fin était insupportable, tombant dans les mêmes délires hallucinogènes que le Blueberry de Jan kounen.

votre commentaire