Comment je suis devenu super-héros : les premiers avis sur l'OVNI français en collants sont tombés

La Rédaction | 13 septembre 2020
La Rédaction | 13 septembre 2020

Comment je suis devenu super-héros, film de super-héros français prometteur, a été présenté hier soir à Deauville. Quel accueil lui a été réservé ?

Adaptation éponyme du roman de Gérald Bronner par le cinéaste Douglas Attal, Comment je suis devenu super-héros est depuis sa première bande-annonce un objet de vive curiosité. Esthétique travaillée et casting hétéroclite alliant choix évidents et improbables (vous auriez cru voir un jour Benoît Poelvoorde en collants vous ?), budget élevé (pour une production française) et distribution par la Warner : le projet se démarque clairement dans le paysage du cinéma français. Projeté pour la première fois hier soir au festival de Deauville, les premiers avis n'ont pas tardés à tomber sur Twitter... et ils sont plutôt positifs :

CinemaTeaser :

 

Paris Match :

 

Première :

20 Minutes :

Slate :

 

L'enthousiasme grandit donc autour de Comment je suis devenu super-héros, l'occasion peut-être de redonner un souffle aux films de genre en France ? Seul l'avenir le dira. Comment je suis devenu super-héros avec Benoît PoelvoordePio MarmaïVimala PonsLeïla Bekhti et Swann Arlaud sortira en France le 16 décembre 2020.

 

 

Affiche

commentaires

Guigui2000
14/09/2020 à 15:56

@cinegood oui j'imagine bien qu'il faut convaincre des distributeurs frileux, mais je me demande ce que ce film va pouvoir ajouter à l'univers ultra rebattu des super héros... Il y a eu kick ass, project power, the boys... Bref pleins de films plus ou moins bons, mais la barre est très haute pour un film français avec des codes qui ne sont pas les nôtres.

MystereK
14/09/2020 à 15:38

JEAN ASTIER vous trouvez hors-propos ? Moi pas, c'est tout à fait dans la lignée de votre remarque : fils de... rien à voir avec le cursus (je en pense pas que Drew Barrymore avait un cursus académique ou professionnel quand elle a joué dans Au-delà du réél ou ET. A chacun son point de vue, mais le votre de point de vue ressemble plus à un procès d'intention qu'à autre chose parce qu'une seule chose est certaine et indiscutable : on ne peut juger qu'après avoir vu le film.

Jean Astier
14/09/2020 à 15:08

"MystereK 14/09/2020 à 08:57
JEAN ASTIER il faudra juger si c'est un scandale après avoir vu le film. A l'étranger, il y a plein de fils de... ou de cousin de... etc... qui ont fait d'exellent film, un exemple avec Duncan Jone, fils de David Bowie. Nicolas Cage neveu de Coppola, Isabelle Rosselini fille de... Carrie Fischer, fille de... Drew Barrymore, fille de... Rob Reiner fils de....Jason RTeitnman fils de... Sofia Coppola, fille de... Nick Cassavetes fils de ...Etc...."

Commentaire hors de propos, on parle là du fis d'un des producteurs les plus prolifique en France. Un fils qui n'a jamais suivi le moindre cursus de près ou de loin en lien avec le septième art, et se retrouve pourtant propulsé à la tête d'une comédie populaire (Radiostards, où sa partition dénote complètement avec le reste du casting) puis à la tête d'un projet risqué.

Même un réalisateur chevronné aurait du mal à trouver les fonds pour monter ce film, ca cultive cet entre-soi néfaste qui règne dans le 7ème art, et qui laisse beaucoup de talents sur le carreaux.

Vous me citez principalement des fils/fille de... qui certes ont baignés dans cet univers depuis leur plus tendre enfance, mais n'ont pas grillés les étapes pour parvenir à leur fin.

Cinégood
14/09/2020 à 14:22

@ Guigui2000
"Franchement, le projet ne respire pas l'originalité, mais c'est toujours compliqué avec les projets français"
Autant pas mal de producteurs soutiennent des projets originaux, autant c'est compliqué avec les sources de financement : chaînes, distributeur... qui sont très frileux (le mot est faible) pour les projets sortant des sentiers battus.
Il faut souvent faire des compromis...

Geoffrey Crété - Rédaction
14/09/2020 à 13:55

@brucetheshark

Je n'en mettrais pas ma main à couper, vu le nombre de fois où on nous engueule/attaque car on est perçus comme anti-Marvel et trop méchants avec Avengers et compagnie ;)

brucetheshark
14/09/2020 à 13:51

@Geoffrey Crété loin de moi l'idée de dire que vous faites du copinage avec le cinéma français... Et c'est tout à votre honneur de vouloir mettre en avant un projet français qui propose quelque chose de différent.

Je partage d'ailleurs très souvent vos avis donc vous prêchez un convaincu, je remarquais juste avec amusement que si avengers 37 avait eu le même genre de critique, vous auriez noté "mitigé", et certainement avec raison=)

Guigui2000
14/09/2020 à 12:13

Franchement, le projet ne respire pas l'originalité, mais c'est toujours compliqué avec les projets français. À la fois on a envie de les soutenir et souvent les films ne sont pas à la hauteur.(je ne dis pas que ce sera le cas pour ce film que je n'ai pas vu).

Numberz
14/09/2020 à 11:22

#critiquepromo

Même si j'aimerais y croire. On en a discuté sur les com du ciné de genre français, c'est à encourager, évidemment.

Geoffrey Crété - Rédaction
14/09/2020 à 10:24

@brucetheshark

Vu le nombre de fois où on a été accusés d'être trop méchants avec le cinéma français, ou trop gentil avec le cinéma hollywoodien... on ne voit aucun parti pris.
L'avis général est plutôt mitigé-positif, et le rédacteur a écrit d'emblée "plutôt positifs". Ce qui reste mesuré.
Et si on était dans le copinage du ciné français, on ne publierait pas énormément d'articles et critiques sur ce sujet chaque année...

Couillonavirus
14/09/2020 à 09:33

Il va sortir en face de Wonder Woman et Dune....mes condoléances.

Plus

votre commentaire