Dune : Denis Villeneuve dévoile deux axes majeurs au cœur de son blockbuster SF

Mathias Penguilly | 1 septembre 2020 - MAJ : 01/09/2020 19:48
Mathias Penguilly | 1 septembre 2020 - MAJ : 01/09/2020 19:48

Jour après jour, l'adaptation de Denis Villeneuve se dévoile en images. L'équipe en dit un peu plus par ailleurs sur le message du film de science-fiction.

Attendu pour la fin de l'année 2020, le nouveau blockbuster du réalisateur de Blade Runner 2049 et Sicario est probablement un des projets les plus excitants du moment. Adapté d'une mythologie particulièrement riche inventée par le romancier Frank Herbert, il est la dernière itération des projets d'adaptation de cette épopée particulièrement compliquée, sur laquelle de grands cinéastes (en particulier David Lynch et Alejandro Jodorowsky) ont échoué.

Le film met en scène la dynastie seigneuriale des Atréides, menée par le charismatique Duc Leto (campé par Oscar Isaac), un cousin de l'Empereur de l'univers. Celui-ci était seigneur d'une planète très luxuriante et prospère avant d'être nommé à la tête d'Arrakis - surnommée "Dune" par ses habitants" - une planète aride, beaucoup plus hostile. Il s'agit d'un vaste désert où prolifèrent de gigantesques vers des sables sanguinaires et balayé régulièrement par des tempêtes de sable géantes. Le Duc Leto doit alors composer avec les Fremen et leur leader, Stilgar, un peuple autochtone d'Arrakis.

 

photo, Javier BardemJavier Bardem dans la peau de Stilgar, le chef Fremen

 

Dans le nouveau numéro de Empire, on en sait un peu plus sur les messages importants que Villeneuve et son équipe ont voulu transmettre à travers cette intrigue épique. Lors d'un entretien exclusif avec le magazine britannique, Oscar Isaac a ainsi décrit la tonalité très anticapitaliste du film qui met en scène l'exploitation des Fremen par le régime autoritaire de l'Empereur :

"C'est à propos de la destinée d'un peuple et des différentes façons dont certaines cultures en dominent d'autres. Comment les gens répondent lorsque la goutte d'eau fait déborder le vase ? Quand trop c'est trop ? Quand ils sont exploités ? Toutes ces choses, ce sont des phénomènes qu'on voit dans le monde aujourd'hui."

En somme, le film de science-fiction aurait un retentissement politique très actuel. Beaucoup soulignent également le côté écolo de l'épopée de Frank Herbert : Dune met effectivement en scène une bataille pour la culture et la récolte de l'Épice, une mystérieuse substance prisée dans l'univers entier et qu'on trouve uniquement sur Arrakis.

 

photo, Rebecca Ferguson, Oscar IsaacUne vraie Dame Jessica de fer

 

Mais ce n'est pas le seul message que Denis Villeneuve a voulu faire passer. Celui-ci a également insisté sur l'importance et la complexité du personnage de Dame Jessica, compagne du Duc Leto et mère du protagoniste en affirmant :

"Je ne voulais pas que Lady Jessica ne soit qu'une figurante très coûteuse. Quelque chose que j'aime beaucoup dans le livre, c'est qu'il y a un équilibre très fort entre le pouvoir masculin et le pouvoir féminin."

Dame Jessica sera campée par l'actrice suédoise Rebecca Ferguson (qui joue également Ilsa Faust dans la saga Mission : Impossible depuis 2015). Ce n'est pas la première fois que Denis Villeneuve et ses collègues mettent en avant le côté "Girl Power" que représente la concubine du Duc Leto, ce qui avait justement posé problème sur le film de David Lynch. À l'époque en effet, Glenn Close avait refusé le rôle parce qu'elle trouvait le personnage trop effacé derrière les hommes.

Cette nouvelle version de Dune sera donc plus féministe si l'on en croit son réalisateur. On pourra le constater dès le 23 décembre 2020, date de sortie officielle du blockbuster en France. Pour rappel, la première bande-annonce officielle du film sortira le 9 septembre.

 

photo, Timothée Chalamet, Rebecca FergusonLa dynastie Atréides face au désert de Dune

commentaires

Marc
08/09/2020 à 09:58

Sur YouTube une vidéo cam du Teaser du trailer de DUNE 2020 sur Sevag extra la qualité de l'image est limite mais c'est déjà ça.

Marc
07/09/2020 à 09:49

Une info de toute dernière minute le trailer de DUNE devrait sortir le 9 Septembre cette saga va être Épic Denis Villeneuve va nous surprendre j'ai hâte de voir la BA et surtout ne pas être déçu

De Leon Sun
05/09/2020 à 16:58

@ Zedd

Vous avez raison lorsque vous mentionnez le Tome 2. Ils ont cloné Duncan Idaho.

Moi je parle plutôt du film de Denis Villeneuve et de la possibilité de ne pas faire mourir Duncan Idaho. Dans le tome 1 nous n’avons pas la preuve de sa mort. Même Paul dans le tome 1 doute que Duncan Idaho soit mort.

Moi j’aurais bien aimé voir Jessica revoir Duncan Idaho lorsqu’elle est retournée sur sa planète Caladan.

Le projet du tome 2 ne se fera probablement pas, ou du moins pas de sitôt.

La mini-série sur les Bene Gesserit peut être intéressante. La manipulation génétique c’est un sujet intéressant. Ils vont surement s’intéresser à la mini-série et non pas au tome 2.

« George Lukas a certainement lu le livre de Frank Herbert. Les clones. Les 2 lunes d’Arrakis. Dans le premier Star Wars on a 2 soleils. Il y a beaucoup de similitudes dans le premier Star Wars et Dune »

Les Stormtroopers sont des clones. Donc, logiquement tous blanc ???

De Leon Sun
05/09/2020 à 15:37

@ Zedd
Vous avez raisons lorsque vous mentionnez le Tome 2. Ils ont cloné Duncan Idaho.

Mois je parle plutôt du film de Denis Villeneuve et de la possibilité de ne pas faire mourir Duncan Idaho. Le projet du tome 2 ne se fera probablement pas, ou du moins pas de sitôt. La minisérie sur les Bene Gesserit peut être intéressante. La manipulation génétique c’est un sujet intéressant. Ils vont surement s’intéresser à la mini-série et non pas au tome 2.

Zedd
05/09/2020 à 14:08

@DeLeonSun Ben euh si justement, on sait que Duncan a été tué, ya jamais trop eu de mystère sur le sujet. Surtout avec le tome 2.

De Leon Sun
03/09/2020 à 02:10

Un petit mot pour Duncan Idaho : Jason Momoa disait que son personnage ressemblait à Indiana Jones. Donc, je présume qu’il ne meure pas dans le film de Denis Villeneuve. Dans le livre de Frank Herbert, nous n’avons pas la preuve qu’il est mort.

De Leon Sun
02/09/2020 à 23:17

Losesque
J’ai bien aimé ce que vous avez écrit pour définir les Fremen et le docteur Kynes. Nous savons que Frank Herbert faisait un rapprochement entre fremen, islam et le Jihad. Un leader politique ou religieux c’est nocif.

Vous avez dit « Oui c'est Herbert himself qui a dit que les leaders étaient nocifs, et Dune transpose assez bien son état d'esprit sur le sujet »

Le mot épice c’est un prétexte pour ne pas dire le mot pétrole et le mot CHOM pour de pas dire O.P.E.P (Organisations des pays exportateur de pétrole).

Je donne un extrait du livre Dune :
Leto Atréides disait à Paul :
Une seule poignée du Mélange (L’épice) suffit à s’acheter une demeure sur Tupile. On ne peut le produire. Il faut l’extraire du sol d’Arrakis. Il est unique en son genre et ses propriétés gériatriques sont reconnues.
Mais il convient avant tout de bien se représenter toutes les Maisons qui dépendent des profits du CHOM. Et dis-toi bien que la plus grande part de ces profits provienne d’une seule denrée : Le Mélange. Songe alors à ce qui se passerait si quelque événement venait à en ralentir l’extraction.
Les Harkonnen souhaiteraient voir décroître la production du Mélange afin que vous en soyez rendu responsable.
Ils désirent que le nom des Atréides devienne impopulaire, dit le Duc. Songe que toutes les Maisons du Landsraad me considèrent en quelque sorte comme leur chef, leur porte-parole officieux.
Comment crois-tu qu’elles réagiraient si j’étais jugé responsable d’une diminution sérieuse de leurs bénéfices ?
C’est le profit qui compte avant tout, et au diable la Grande Convention.
Nul ne peut laisser autrui l’acculer à la misère !
Ils se tourneraient alors tous vers l’autre bord, quoi que l’on ait pu nous faire.

Peut-être que Kynes voulait détruire l’épice. Détruire l’épice c’est aussi détruire l’immense pouvoir de CHOM et de la Guilde, les 2 plus grandes puissances.

Paul avait menacé la Guilde en leur disant qu’il détruirait l’épice.
L’épice est la chose la plus précieuse de l’univers, dit Paul. Et c’est nous qui la contrôlons.
Ce sont ceux qui peuvent détruire une chose qui le contrôle vraiment, dit Paul.


Liet-Kynes disait :
La véritable richesse d’une planète est dans ses paysages, dans le rôle que nous jouons dans cette source primordiale de civilisation : l’agriculture.
La plus haute fonction de l’écologie est la compréhension des conséquences.
Plus il y a de vie dans un système écologique, et plus il y a de refuges pour elle.
La vie augmente la capacité de l’environnement à susciter la vie. La vie rend les agents nutritifs plus disponibles. Elle infuse plus d’énergie au système grâce aux formidables échanges chimiques entre organismes.

L’épice a pollué les esprits, le pétrole a pollué la planète. S’enrichir avec l’épice ou le pétrole c’était une forme de pouvoir pollueur.

L’EAU
Ce simple mot. « Eau » Jessica y avait mis tant de significations. Il existait un axiome bene gesserit qui disait; « La survie est la capacité de nager en des eaux étranges » Et Jessica songea : En ces eaux étranges, Paul et moi devons trouver les courants favorables… si nous voulons survivre.
Paul récita un passage dans la Bible Catholique Orange, il est dit : De l’eau vient toute vie.
Chani récita, elle aussi, un passage dans le Shah-Nama que l’eau fut la première chose créée.
Jessica décela le sens rituel des mots et prit conscience qu’un rituel peut parfois mettre un obstacle à l’évolution. Et elle songea : Les Fremen ont conclu une alliance avec l’avenir. Il leur faut escalades leur montagne. C’est le rêve scientifique… Ce rêve était propre à capturer les esprits des hommes et elle pouvait sentir en cela la main de l’écologiste Liet-Kynes. Pour un tel rêve les hommes étaient prêts à mourir. C’était là, elle le sentait, un peuple avec un but. Il serait facile de faire naître de la ferveur, du fanatisme au sein d’un tel peuple. Ces gens pourraient être façonnés, affûtés comme une épée.

« « Ce que Paul veut pour ce peuple, c’est de leur permettre de voir au-delà des rituels, que l’on peut voir parfois comme rétrograde » »

Un petit mot pour Duncan Idaho : Jason Momoa disait que son personnage ressemblait à Indiana Jones. Donc, je présume qu’il ne meure pas dans le film de Denis Villeneuve. Dans le livre de Frank Herbert, nous n’avons la preuve qu’il est mort.

Lolesque
01/09/2020 à 21:12

Oui c'est Herbert himself qui a dit que les leaders étaient nocifs, et Dune transpose assez bien son état d'esprit sur le sujet.

dams50
01/09/2020 à 20:33

Il me semble qu'une des thématiques principales de Dune, et au dire d'Herbert lui-même si je me souviens bien, est la thématique du pouvoir, et de la corruption qui va avec.
"Le pouvoir corrompt. Le pouvoir absolu corrompt absolument."

Lorsque Paul découvre ses pouvoirs de pré-science, il pressent également en toile de fond quelque chose de terrible qui va découler de ce pouvoir. Et pourtant, sachant cela, il va, parmi tous les chemins possibles qu'il a en vision, prendre celui qui va mener à la terreur.
Je ne sais pas, peut-être que la corruption évoquée par Herbert est là.

J'espère que Villeneuve nous montrera cela dans son film.

Lolesque
01/09/2020 à 19:36

"les gros geekos velus" n'ont pas besoin d'ouvrir le livre : ils l'ont déjà lu. Quand au côté anticolonialiste je vois vraiment pas... Sauf si tu considère Paul comme un colonialiste. Les fremen restent un peuple de teubes abrutis par la religion, et d'autant plus idiots puisqu'ils cherchent à faire d'arrakis un paradis verdoyant alors que ça va les tuer : pas de désert, pas de vers, pas d'épice, sevrage mortel. Tout ça parce que le docteur kynes (curieux de voir son traitement) s'est servi de leur manque de clairvoyance pour servir SES propres objectifs, avant de lui aussi perdre tout sens des réalités. Les fremen vont devenir un peuple opresseur bien plus terrible que les peuples de l'imperium qui n'ont finalement rien oppressé du tout. Mais ça il faut lire correctement un bouquin.

Plus

votre commentaire