Apple TV+ signe un deal de plusieurs films et séries avec Leonardo DiCaprio

Mathias Penguilly | 5 août 2020 - MAJ : 12/08/2020 06:19
Mathias Penguilly | 5 août 2020 - MAJ : 12/08/2020 06:19

Par le biais de sa société de production Appian Way, l'acteur américain a signé un accord juteux avec la nouvelle plateforme SVoD de la marque à la pomme. 

Décidément ces derniers temps, les acteurs-producteurs ont le vent en poupe. Tandis que Jordan Peele et sa société Monkeypaw ont signé un contrat d'exclusivité de cinq avec Universal Pictures, Aggregate Picture, la société de Jason Bateman a signé un accord avec Netflix, qui produit déjà sa série à succès Ozark. Il semblerait que c'est au tour de Leonardo DiCaprio de rejoindre la bataille en entrant chez le géant à la pomme.

Dans la guerre des plateformes de streaming, Apple TV+, lancée aux États-Unis en novembre 2019, vient effectivement de s'offrir un contrat de choix pour étoffer son catalogue de contenus originaux. La société Appian Ways, créée par l'acteur de Titanic en 2004, vient en effet de signer le précieux "first-look deal" avec la marque à la pomme. Est-ce que cela signifie qu'on ne verra plus l'acteur ailleurs ? Rien n'est moins sûr...

 

photo, Leonardo DiCaprioLeo arbitrant la baston entre Apple et Paramount pour un contrat de production

 

À Hollywood, il est très courant que de tels accords soient signés entre un distributeur et un acteur, un producteur ou un réalisateur. Avant de signer avec Apple, Appian Ways sortait d'un contrat de trois ans avec la Paramount, et avant ça, c'était avec les studios Warner Bros. qu'elle s'était liée. Ce type de contrat d'exclusivité stipule généralement que toute création de la société de production doit être montrée en premier au distributeur avec lequel elle s'est engagée. Si celle-ci refuse de prendre le projet, libre au producteur d'aller le montrer ailleurs - même si, avouons-le, cela n'arrive pas très souvent.

De même, c'est bien la société de production qui vient de signer l'accord et non l'acteur lui-même. Il ne va donc pas totalement disparaître des écrans de cinéma ; libre à lui de jouer dans certains films qu'il n'est pas également chargé de produire via Appian Ways.

 

photo, Leonardo DiCaprio, Margot Robbie"À notre santé, hein !"

 

Cette information sur l'accord entre Apple et la société de Leonardo DiCaprio a été révélée par le Hollywood Reporter qui ne précise cependant ni le montant de la transaction, ni même la durée du contrat (s'il y en a une). Le contrat concerne à la fois les productions de films et de séries que la société pourrait accepter dans les mois à venir.

Il s'agit d'une très belle opération de la part de la marque à la pomme, surtout si on s'intéresse aux dernières productions d'Appian Way. Celle-ci a en effet participé au tournage de nombreux films avec DiCaprio en tête d'affiche, notamment ses collaborations avec Martin Scorsese (AviatorShutter IslandLe Loup de Wall Street) ainsi que certains de ses plus grands succès récents (The Revenantpour lequel l'acteur a été oscarisé). Dernièrement, elle a également produit Le Cas Richard Jewell de Clint Eastwood et le Robin des Bois de 2018 avec Taron Egerton et Jamie Foxx.

 

photo, Leonardo DiCaprioQuel âpre négociateur !

 

Depuis quelques mois, l'entreprise de Leonardo DiCaprio et Apple avait déjà noué plusieurs liens pour de futurs projets, en particulier sur la série Shining Girls avec l'incontournable Elisabeth Moss ainsi que Killers of the Flower Moon, le prochain film de Scorsese. Pour cette dernière production, Apple a fait un très beau chèque de 200 millions de dollars, qui a donc dû convaincre l'acteur de signer ce contrat d'exclusivité à moyen terme.

C'est une belle prise supplémentaire pour la jeune plateforme de SVoD qui s'est également offert des "first-look deals" avec Scott Free Productions, la société de production du célèbre Ridley Scott, avec Green Room celle d'Idris Elba, ou encore avec la société A24 à qui l'on doit The LobsterMoonlight ou encore Midsommar. Netflix et Disney+ n'ont qu'à bien se tenir, malgré un catalogue un peu light (pour le moment), la plateforme SVoD semble bien décidée à rattraper son retard.

 

photo, Leonardo DiCaprioUn petit paraphe en bas de chaque page... et c'est parti !

commentaires

Tonyejay
06/08/2020 à 17:38

C est unebtres bonne opé pour sa société et lui même qui reste libre d'apparaître au cinéma et dans des productions sur plateforme Ce qui assure un pieds sur le présent et un autre dans l'avenir si jamais la crise des salles obscurs venait à s'éterniser

M1pats
05/08/2020 à 19:31

@Gemini

Oui donc pour toi la qualité d un film dépend de fait qu il sorte au ciné ou pas ?? Ca explique en partie votre délire avec Netflix

Qlq uns des pires films jamais produits l ont été au cinéma je te rappelle a toi et a tout les pseudos donneurs de leçons qui se prennent pour des genies du cinéma par ici

Kyle Reese
05/08/2020 à 14:53

En même temps vu le contexte ils assurent leurs arrières, je préfère voir moi aussi un film en salle mais je préfère surtout que la production cinéma continu et fonctionne peu importe la distribution.
Une fois cette fichue pandémie terminée, les gens retourneront voir des films en salles en grands nombres. Peut être moins qu’avant certes.

Gemini
05/08/2020 à 14:36

Limiter des films à du streaming c'est la tristesse du cinéma. Même pas de sortie physique pour un grand acteur comme lui... Un coup à flinguer une carrière. Ou les films seront moyens et digne de direct to video

votre commentaire