Tom Cruise dans l'espace : un gros studio intéressé par le projet dingue de Doug Liman

Déborah Lechner | 24 juillet 2020 - MAJ : 24/07/2020 08:31
Déborah Lechner | 24 juillet 2020 - MAJ : 24/07/2020 08:31

Après avoir décroché un réalisateur, le film révolutionnaire avec Tom Cruise a trouvé un studio prêt à se lancer dans l'aventure spatiale. 

Pour devenir une icône du cinéma hollywoodien, Tom Cruise ne s'est pas contenté de lancer des regards de beau gosse à la caméra. L'acteur casse-cou est entré dans la légende en effectuant les cascades les plus périlleuses, principalement dans la saga Mission : Impossible, de son escalade vertigineuse de la tour Burj Khalifa dans Protocole Fantôme à son décollage accroché à l'extérieur d'un avion dans Rogue Nation, en passant par son impressionnant saut en parachute dans le dernier Fallout.

Mais à 58 ans, Tom Cruise est loin d'avoir fini de donner de sa personne et sa filmographie va encore compter quelques blockbusters d'action, à commencer par Top Gun : Maverick, décalé à juillet 2021 à cause de la pandémie. Et après les deux prochains Mission : Impossible 7 et 8 où l'interprète d'Ethan Hunt devrait prendre de nouveaux risques, ce dernier compte encore ajouter des exploits à sa liste avec un projet aussi énigmatique que fascinant pour le simple fait qu'il projette de rentrer dans l'histoire en devenant le premier film dont le tournage se déroulera dans l'espace, même si cela ne concernera probablement que quelques scènes. 

 

photo,  Tom CruiseToujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort

 

On ignore encore le nom du long-métrage révolutionnaire aidé par la NASA et l'entreprise Space X d'Elon Musk, tout comme l'histoire, mais Doug Liman a rejoint en mai dernier la réalisation, l'écriture du scénario et la production aux côtés de Cruise. Et si tout ça paraît encore trop fou pour être réalisable, le projet continue d'aller de l'avant avec l'approche d'Universal Pictures qui a lancé les négociations. On ne sait pas encore si cela aura réellement un rapport avec le développement jusqu'ici abandonné de Luna Park, attaché à Liman qui ambitionnait notamment de faire un aller-retour en fusée pour le tournage.

Mais allumer les caméras en dehors de l'orbite terrestre ne sera évidemment pas sans contrainte et difficulté, à commencer par le financement, avec un budget de 200 millions de dollars (dans le meilleur des cas), dont 30 à 60 millions pour l'acteur que rien ne semble pouvoir arrêter. Universal devra également prendre en compte l'incertitude du travail réalisé au-delà de la stratosphère où les conditions ne permettront que peu de prises avec une équipe très réduite. 

 

photo, Tom CruiseLes rumeurs disent qu'il fera pareil, mais sur la fusée

 

Universal serait ainsi prêt à prendre le risque et les paris pour aller là où aucun studio ne s'est jamais rendu, comme si leur logo était finalement prophétique. Ce projet fou ne pouvait être confié qu'à un Tom Cruise en recherche constante d'adrénaline, qui collaborera une nouvelle fois avec Liman après Barry Seal : American Traffic et Edge of Tomorrow, dont la suite Edge of Tomorrow 2 : Live Die Repeat and Repeat est prévue à une date encore inconnue. 

En attendant, on revient sur la carrière de Tom Cruise dans le dossier juste ici. On parle aussi de Mission : Impossible Fallout dans le dossier juste là

 

photo, Tom CruiseEn apesanteur

Tout savoir sur Tom Cruise

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ethan
28/07/2020 à 23:12

Ambitieux, Doug Liman est un super réalisateur!
La Tour de Dubaï, l'accrochage à l'aile d'avion sont des images qui parlent. Pas sûr pour le saut en parachute
L'espace n'est pas une fin en soi pour Cruise. Il y a encore pas mal de situations en cherchant bien où il peut s'amuser

Brute Wayne
26/07/2020 à 02:03

L’aérospatial privé a besoin d'une com optimale. Avec Cruise , on cible le millionnaire cinglé de 40, 50 ans. C'est juste du business bien rodé. On est à des années lumières d'un tour de force plein de risque qui restera gravé dans l'histoire de l'humanité (de la pub, par contre...).

Rudy Mako
25/07/2020 à 18:56

S'il fait ça, va falloir que l'académie le récompense de la statue dorée

Pseudonaze
25/07/2020 à 10:34

@Mwaiman: un peu hors sujet ta diatribe révoltée et égalitariste, ton argumentaire peut tout aussi bien être appliqué pour le business du football ou toute autre sphère économique qui brasse des centaines de millions d'euros pour une finalité futile... Est ce aux dirigeants des gros clubs de football de solutionner le problème de la faim dans le monde ? Non je ne le pense pas, alors pourquoi devrait il en être différemment pour les gros studios hollywoodiens ?
La vraie question est celle-ci:que fais-tu au quotidien pour apporter ta contribution ? Rejoins l'armée des colibris camarade si tu veux que ce monde s'améliore et soit plus humain. L'indignation n'a de sens que si elle est accompagnée d'actions, sinon c'est juste de la logorrhée bien pensante dont le seul intérêt serait de pouvoir pécho de l'étudiante à piercing lors d'une soirée "No pasaran"

Mwaiman
24/07/2020 à 12:56

Les américains n'ont aucunes limites dans l'indécence, hausse de la malnutrition parce que les américains veulent pas aider, crises économique mondiale renforcées par les états unis, guerres commerciales à l'initiative des états unis qui appauvrissent vitesse grand v les pays les plus pauvres, ... Et les studios américains vont investir des dizaines de millions dans un truc que tout le monde peut voir gratuitement dans les reportages d'astronautes.

STEVE
24/07/2020 à 09:25

Cruise est devenue une icône bien avant ses cascades...

votre commentaire