Stephen King : trois nouvelles bientôt au cinéma grâce à la Blumhouse, Darren Aronofsky et Ben Stiller ?

Camille Vignes | 13 juillet 2020 - MAJ : 13/07/2020 15:50
Camille Vignes | 13 juillet 2020 - MAJ : 13/07/2020 15:50

Prolifique sur papier, Stephen King l'est aussi à l'écran grâce à la vente de ses droits. Et ce sont trois nouvelles qui seront bientôt visibles. 

Il y a des signes qui ne trompent pas et qui feraient mentir les rares personnes ne voulant pas encore croire que Stephen King est bien plus qu’un auteur prolifique et reconnu de la littérature d’horreur ou de fantastique. Qu’il est une marque. Car à peine sorti son nouveau recueil de nouvelles, If It Bleeds (en vente en Amérique depuis le 28 avril dernier), intéresse déjà l’industrie du cinéma.  

Du très bon au très mauvais, elles sont légions les œuvres de l’auteur à avoir pris vie pour le grand écran (et le petit aussi). Carrie au bal du diable (Brian De Palma), Shining (Stanley Kubrick), Les Évadés (Frank Darabont), La Ligne verte (Frank Darabont)... font partie des meilleures adaptations, et certaines même, des moments les plus mémorables du cinéma, encore cités aujourd’hui. Mais Cell Phone (Tod Williams)Dreamcatcher, l'attrape-rêves (Lawrence Kasdan)Carrie, la vengeance (Kimberly Peirce)The Mangler (Tobe Hooper), La Créature du Cimetière (Ralph S. Singleton) ou encore La Nuit déchirée (Mick Garrissont toujours là pour rappeler que rien n’est jamais gagné.  

 

Photo Sissy SpacekQuand on apprend que de nouvelles adaptations de King sont à prévoir 

 

If It Bleeds va donc rejoindre la très longue liste des œuvres de King devenues films ou séries et ce, dans pas si longtemps que ça puisque, d’après Deadline, les droits de trois des quatre nouvelles du recueil auraient déjà été achetés.  

Darren Aronofsky (Black Swan, Mother!) via sa société de production Protozoa aurait ainsi acheté The Life of Chuck, l'histoire racontée à l’envers de la vie d’un homme venant de mourir d’une tumeur au cerveau.

Rat, une deuxième nouvelle, a été plébiscitée par Ben Stiller. Donc après ZoolanderTonnerre sous les Tropiques ou encore La Vie rêvée de Walter Mitty, l’homme devrait adapter l’histoire d’un écrivain qui perd un être cher à cause d’un pacte faustien passé avec un rat. 

Enfin, jamais très loin, la Blumhouse s’est payée Le téléphone de M. Harrigan, un récit sur les nouvelles technologies qui, d'après The Playlist, rappelerait Stand by Me de Robb Reiner, adaptation de la nouvelle Le Corps de Stephen King (publiée dans le receuil Différentes Saisons), sortie en 1987. 

 

Photo Jennifer LawrenceMother!, petite claque de 2017

 

 

 


Tout savoir sur Stephen King

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire