Charlie et la chocolaterie : Taika Waititi, réalisateur de Jojo Rabbit, va adapter le livre en séries sur Netflix

Mathieu Jaborska | 6 mars 2020 - MAJ : 06/03/2020 09:54
Mathieu Jaborska | 6 mars 2020 - MAJ : 06/03/2020 09:54

Quinze ans après l'overdose de glucose proposée par Tim Burton, le roman de Roald Dahl va de nouveau connaître les affres de l'adaptation, sur Netflix bien sûr.

L'histoire qui a charmé les gosses gourmands de tous âges dès sa parution en 1964 avait déjà été portée au cinéma dans un long-métrage sans pitié pour nos rétines avec la version de Mel Stuart sortie en 1971. Depuis 2005, c'est cependant le film de Tim Burton qui s'est imposé dans l'imaginaire collectif, grâce à une esthétique capable de causer une crise cardiaque chez les détracteurs des couleurs pop de Birds of Prey. Il aura au moins permis à un Johnny Depp en roue libre de se faire complètement plaisir et à un jeune Freddie Highmore de se faire remarquer.

 

Photo Johnny DeppLe monde en apprenant la nouvelle

 

Malgré son succès relatif (474,9 millions de dollars de profit pour 150 millions de budget), le film n'a pourtant pas généré de suites, adaptées par exemple de Charlie et le Grand Ascenseur de verre. Après Le Bon Gros Géant de Steven Spielberg et avant le Sacrées sorcières que Robert Zemeckis n'a pas intérêt à foirer sous peine de se manger des critiques négatives sur Ecran Large jusqu'à la fin de sa carrière, The Hollywood Reporter vient d'annoncer que Netflix allait se charger de porter à nouveau à l'écran le roman calorique.

Deux séries animées seront donc dérivées de l'univers. La première se contentera des personnages et du monde développés dans le livre, tandis que la deuxième se concentrera sur les fameux Oompa-Loompas, êtres chantants et minuscules esclaves employés d'un Willy Wonka pas du tout colonialiste. Selon Netflix, les shows seront fidèles au ton et à l'esprit de l'histoire originale "tout en développant le monde et les personnages bien plus loin que les pages du livre de Roald Dahl".

 

photoNetflix a la Dahl

 

Forte d'un partenariat avec les propriétaires des droits de l'auteur datant de 2018, la plateforme compte bien essorer son oeuvre avec panache, et elle commence par recruter un des cinéastes les plus en vue pour la réalisation, l'écriture et la production exécutive des deux fictions. Il s'agit de Taika Waititi, détenteur d'un Oscar tout chaud et désormais sur tous les fronts après Thor : Ragnarok et surtout Jojo Rabbit. Le cinéaste multiplie les projets, avec par exemple une hypothétique nouvelle adaptation de Flash Gordon et un très théorique remake d'Akira. Au moins, là, c'est du concret.

Il sera bien sûr aussi à la tête de Thor : Love and Thunder, dernier film de la Phase 4 de Marvel prévu pour le 3 novembre 2021 mais aussi de Next Goal Wins en cette fin d'année porté par le duo Michael Fassbender - Elisabeth Moss.

 

PhotoNous scrutant les prochaines informations à ce sujet

Tout savoir sur Charlie et la chocolaterie

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Adam
07/03/2020 à 16:49

Comment faire une série alors que le film de Burton a montré qu un film suffit vu l épaisseur du bouquin ? Même en ajoutant l ascenseur de verre il y a pas assez matière.

Pat Rick
06/03/2020 à 16:33

Willy Wonka = Gene Wilder,

Un point c'est tout.

fuck
06/03/2020 à 10:41

Taika Waititi coche toutes les cases du réalisateur geek. Superhéros Marvel, Star Wars, Michael Jackson, Charlie Chaplin, jeux vidéo, comics, foot, Tim Burton, Gene Wilder, Roald Dhal, manga, Akira, vampires, found footage, parodie, films méta, caméo, Terry Gilliam… tels sont les ingrédients de ses projets passés et à venir.

votre commentaire