Morbius : la bande-annonce du super-héros vampirique plante ses dents dans le Spider-Verse

Mathieu Jaborska | 13 janvier 2020 - MAJ : 14/01/2020 15:24
Mathieu Jaborska | 13 janvier 2020 - MAJ : 14/01/2020 15:24

À Hollywood, en 2017, il y avait des super-héros. En 2018, il y avait des super-héros. En 2019, il y avait des super-héros. En 2020, il y aura des super-vilains.

Annoncée par le succès monstre de Venom (856 millions de dollars amassés dans le monde pour un budget de 100 millions) et le phénomène Joker, qui a officiellement dépassé le milliard et qui aurait été nommé en tant que meilleur film d'animation aux Oscars si Joaquin Phoenix avait dessiné sur un coin de table, l'année à venir est remplie d'anti-héros armés jusqu'aux dents.

Maintenant que le classement R peut être envisagé sans problème par les studios, les scénaristes aux idées noires s'y donnent à coeur joie. Harley Quinn, Bloodshot, Spawn : ces personnages parfois bien violents auront le droit à leur adaptation.

 

photoLes chauve-souris parlent à ma main

 

Il n'y a que Marvel Studios, béni par la pureté de Disney, qui ne cède pas à la violence barbare. Heureusement pour nous, ils ne sont pas encore propriétaires de l'ensemble du catalogue des comic-books et Sony peut continuer de faire le sale gosse. Certes, Morbius n'est pas encore assuré d'un classement R, loin de là, mais il raconte quand même l'histoire d'un des ennemis historiques de Spider-Man, se transformant lui-même en vampire.

Et pour incarner un vampire torturé et excentrique, qui de mieux que Jared Leto. L'acteur qui s'est fait voler la vedette par Joaquin Phoenix revient dans un univers tiré de comics-books pour la première fois depuis Suicide Squad, alors que Margot Robbie l'a largué scénaristiquement pour tracer sa route dans Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn. Le long-métrage réalisé par Daniel Espinosa, déjà derrière la sympathique série B Life : Origine Inconnue, vient de dévoiler ses très attendues premières images.

 

 

Et les amateurs de sang frais ne seront pas vraiment rassasiés devant ce spectacle qui fait plus penser à une origin story classique qu'à un défouloir vampirique. Les grands moments de cette bande-annonce sont sans aucun doute les abdominaux de Leto, la peinture faisant référence à la trilogie de Sam Raimi, ce regard final (qui avait déjà fuité) ou bien sûr la présence de Michael Keaton, confirmant le lien avec le reste de l'univers étendu Sony, et donc, par analogie, avec le MCU. Les choses ne changent pas : le fan-service vendra toujours plus que le gothique et les effusions de 0 négatif.

Morbius sortira le 5 août 2020 en France.

 

photoRegard sanguin

commentaires

bernus
14/01/2020 à 22:29

On reconnait les productions sony a leurs bandes annonces tellement c'est du copier/coller de toutes les dernières bouses qu'ils nous ont pondus

RonnyBoy
14/01/2020 à 15:23

@M1pats ....quand tu vois la purge qu'est Venom, il est dur d'espérer quelque chose de bon pour Morbius. Mais bon, j'avoue que la bande-annonce de Morbius me laisse espérer un film pas trop mal.

M1pats
14/01/2020 à 13:34

Les commentaires qui descendent un film à partir d une bande annonce de 2min

Dans quel beau monde on vit

Hank Hulé
14/01/2020 à 07:44

Complètement naze avec un Jared Leto qui, comme d'habitude, en fait des caisses en mode poseur.
Sinon EL, je sais qu'il faut bien vivre mais les pubs de 20' avant chaque vidéo, c'est TRES pénible (j'ai donc été voir la BA ailleurs).
de même, pour un site pro, la moindre des choses serait de proposer la VOST et la VF.
Certains sites le font et c'est très bien...
Bien cordialement.

K2000
14/01/2020 à 00:44

Trailer beaucoup trop long...ça m'a laissé de marbre. La scène dans le couloir où il se téléporte j'ai cru que c'était Diablo des X-Men. Je n'irais pas le voir au cinéma.

vanisher
13/01/2020 à 23:20

2:12 Mais qui vois-je ? Tyrese Gibson. C'est pourtant pas le trailer du nouveau Fast and Furious ?

C'est visuellement immonde, mais moins que venom. On y retrouve d'ailleurs une certaine mécanique. A voir par curiosité... mais chez wam.

Lorian
13/01/2020 à 22:45

C'est quoi cette photographie immonde ? On dirait un fan-made Youtube... et puis le montage de la bande annonce ne présage rien de bon... ça a l'air naze.. J'avais eu un meilleur feeling pour Venom, ça sentait pas l'adaptation de génie mais y'avait un fond de bouteille pas totalement à jeter, alors que là... tout sonne faux, creux, plat, sans authenticité, y'a pas de matière, on en retient rien quoi... Où sont passé les talents capables de nous faire rêver, vibrer comme des gosses ?

cullen
13/01/2020 à 22:25

@ piwi

Je prefererais qu'on fasse un crossover entre Morbius et la nonne ou la momie, ca va mieux ensemble

ÞI
13/01/2020 à 22:23

Un film sur un vampire, sans sang.

Mempak4
13/01/2020 à 21:53

Dans la durée du trailer, son montage et ce qu’il présente, on sent le besoin de raccrocher la communication de Morbius autour du Spiderverse. Et même si le film est foiré et qu’il se vautre au BO (ce que laisse augurer cette bande-annonce), le risque pour Sony est nul. Quand tu produits un spin-off d’un universe aussi lucratif que Spiderman, t’as quand même 10x moins de risque que de produire un film d’action lambda avec Denzel, Ryan ou Vins.

Plus

votre commentaire