Going Electric : Timothée Chalamet devrait interpréter un célèbre chanteur pour James Mangold, réalisateur de Logan

Mathieu Jaborska | 7 janvier 2020 - MAJ : 07/01/2020 16:32
Mathieu Jaborska | 7 janvier 2020 - MAJ : 07/01/2020 16:32

Parfois, à Hollywood, un réalisateur au sommet de sa gloire rencontre un acteur au sommet de sa gloire pour raconter ce qu'est le sommet de la gloire.

Les deux personnalités directement concernées par cette information appartiennent bien à cette catégorie. Timothée Chalamet explose en ce moment. Aperçu dans Interstellar, il s'est vraiment fait remarquer grâce à Hostiles, puis est devenu une tête d'affiche après le succès critique incontestable de la fable amoureuse Call Me by Your Name.

Depuis, il a enchainé les gros projets, des Filles du Docteur March à Le Roi, épopée guerrière disponible sur Netflix. Et la suite de sa carrière est assurée, avec le prochain long-métrage de Wes Anderson, The French Dispatch et surtout le monstre Dune de Denis Villeneuve, tous deux attendus pour cette année 2020.

 

Photo , Timothée ChalametChalamet pas laid dans Call Me by Your Name

 

James Mangold aussi a su s'imposer dans le cinéma américain mainstream. Il a démarré par une flopée de longs-métrages plutôt bien reçus comme Une vie volée ou Walk the Line, déjà un biopic. Après le bide de son, pourtant reconnu, remake de 3h10 pour Yuma et après Night and Day, il a imité tous les cinéastes américains rigoureux et s'est lancé dans le film de super-héros avec Wolverine : Le combat de l'immortel. C'est de là qu'est venue la consécration avec Logan. Dernièrement, il a encore connu le succès avec Le Mans 66, globalement très apprécié.

Et quoi de mieux pour lier ces deux gros noms qu'un nom intemporel, celui de Bob Dylan ? Selon Deadline, le prochain projet de Mangold serait un nouveau biopic intitulé Going Electric. Il raconterait l'ascension du célèbre chanteur, désormais une figure incontournable de la Folk et même de la musique tout court. Chalamet, décidément infatigable, serait en discussion pour le rôle principal. Produit par la Fox (donc par Disney) et Jeff Rosen, manager de l'artiste, il compte bien profiter des cartons des biopics musicaux récents comme Bohemian Rhapsody ou Rocketman.

 

photo, Rami MalekBohemian Rhapsody, nouveau standard hollywoodien

 

Ce n'est pas la première fois que Dylan, ici producteur exécutif, a les honneurs du grand écran. Todd Haynes s'était emparé de sa personnalité en 2007 dans I'm Not There et l'avait représentée dans la peau de six acteurs différents : Christian BaleCate BlanchettMarcus Carl FranklinRichard GereHeath Ledger et Ben WhishawScorsese lui avait également consacré un documentaire, No Direction Home.

Espérons que le talent indéniable de Chalamet soit à la hauteur de son sujet. Aucune date de sortie n'a pour l'instant été annoncée.

 

Affiche officielleIl n'est littéralement pas là

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
08/01/2020 à 09:41

@Dirladada

L'objet de l'article n'est pas de refaire la filmo de l'acteur, normal qu'on ne cite pas tout.
Et bon, sa prestation dans le Woody Allen, c'est sujet à discussion, ça n'est pas son rôle le plus fort et marquant de ces dernières années ;)

Dirladada
08/01/2020 à 05:04

Incroyable que vous ne citiez pas la prestation de Chalamet dans A rainy day in New York, film dans lequel il excellait ...

buzzl'eclair
07/01/2020 à 20:42

@ je voulais juste que vous repondez a qqlqs questions, please

@ Christophe Foltzer

Que voulez vous dire par "dans son coin" pour michael myers ?

Pour godzilla et king kong c'est exactement la reflection que me suis fait: c'est bien gamera le vrai rival de godzilla.

Es-ce que les autres series de slashers comme hellraiser, phantasm, candyman ont été en rivalité avec freddy et jason ?

Es ce que les sagas underworld et resident evil sont rivales ?


dracula et frankenstein ? Es ce qu'il y a un rival a pirates des caraibes ?

Alan Smithee
07/01/2020 à 16:54

Dans Le Mans 66 Mangold racontait le combat d'artistes lutant pour la créativité artistique face aux exécutifs d'une industrie.

D'après deadline ce film va raconter la transition de Bob Dylan d'artiste de Folk acoustique à celui d'artiste de Folk Rock électrique, période durant laquelle les premiers fans de Dylan hurlèrent à la trahison et l’accusèrent de vendu.

Donc dans ce film Mangold va raconter le combat d'un artiste face à ses propres fans qui lui réclament que ce qu'ils veulent.

votre commentaire