Star Wars : L'ascension de Skywalker - J.J. Abrams a explosé de rire en découvrant le scénario des Derniers Jedi de Rian Johnson

Simon Riaux | 22 novembre 2019 - MAJ : 22/11/2019 15:22
Simon Riaux | 22 novembre 2019 - MAJ : 22/11/2019 15:22

Film attendu, film redouté, L'Ascension de Skywalker est l’évènement de cette fin d’année. Et J.J. Abrams avance en terrain miné.

Comment vendre la suite d’un film haï par une frange de ses spectateurs, sans les agacer, ni renier l’œuvre qui a précédé ? C’est un exercice de funambule pas loin d’être intenable. Interviewé par Rolling Stone, J.J. Abrams s’est livré à cet exercice complexe, non sans un certain panache. Sa position est d’autant plus compliquée que n’importe quel spectateur peut aisément comprendre combien l’orientation (thématique, narrative) des Derniers Jedi est aux antipodes de la note d’intention du Réveil de la Force, réalisé par J.J. Abrams lui-même.

Ce dernier ne peut décemment taper sur son prédécesseur, et il n’en a probablement pas la moindre envie du monde, mais il se doit, pour vendre L'Ascension de Skywalker, de le placer au-dessus d’un Episode VIII qui agace encore.

 

PhotoJ.J. Abrams et Daisy Ridley

 

« L'Ascension de Skywalker est plus grand en termes d’ambition. Narrativement, il y a bien plus de matière, dans tous les domaines – effets spéciaux, séquences émotionnelles… C’est le plus gros défi que j’ai jamais eu à relever. De loin. »

Bon camarade, mais malin, J.J. Abrams distille des indices plus ou moins discrets quant à son opinion au sujet du film de Rian Johnson et son goût pour la transgression.

« Quand j’ai lu sa version, j’ai explosé de rire, parce que je voyais bien quelle était son approche, sa voix. J’avais pu voir des montages intermédiaires des Derniers Jedi alors que Rian Johnson était à l’œuvre dessus, comme un simple spectateur. Et j’ai apprécié ses choix en tant que réalisateur, justement parce que c’étaient des choix très différents de ceux que j’aurais faits. Exactement comme lui aurait pris d’autres décisions que moi s’il avait réalisé l’Épisode VII. »

 

Photo J.J. Abrams, Mark HamillJ.J. Abrams et le Père Fourras

 

Mais ne vous inquiétez pas, transformations, audaces et subversions n’auront pas eu raison de Star Wars. Pour Abrams, il semble clair que les décisions de Rian Johnson n’ont pas influé négativement sur l’avancée de la saga.

« J’ai vraiment eu le sentiment avec Le Réveil de la Force, que nous prenions une certaine direction avec Lawrence Kasdan. Et quand j’ai lu le scénario de Rian, ce que j’ai ressenti, c’est qu’avec tout ce qui arrive dans son film, et il se passe beaucoup de choses, rien ne dévie véritablement du chemin inévitable que nous avions tracé pour cette histoire. »

Verdict le 18 décembre.

 

Ascension de SkywalkerAttention à l'impact

commentaires

Patrice
25/11/2019 à 04:22

Moi j'écoute star wars en dessins animés elle raconte en détails la saga de star wars bref

Geoffrey Crété - Rédaction
24/11/2019 à 11:35

@Manontherun33

Annoncer une date de sortie sans scénario ou réalisateur n'est pas du tout une marque de fabrique de Disney : c'est le fonctionnement des studios pour les blockbusters depuis un long moment, et c'est surtout pour réserver un créneau, éviter d'avoir une concurrence installée partout et avoir sa place bien préparée-annoncée.
Et oui, le business est important et central pour Disney-Star Wars... comme pour tous les studios à ce niveau d'enjeux financiers. Là encore, ce n'est ni propre à Disney, ni la preuve que ce sera mauvais.

Par ailleurs, si 1,5 milliard était un échec commercial, pourquoi continuer à faire ces films ? Star Wars coûte cher, mais pas à ce point. Ce ne sont d'ailleurs pas les films les plus chers de l'histoire du cinéma pour info.

On détaillait le budget officiel + marketing et les chiffres sur SW8, par ici.
https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1016854-star-wars-les-derniers-jedi-est-il-une-deception-voire-un-probleme-pour-disney

Manontherun33
24/11/2019 à 08:38

L'histoire n'est pas très préoccupante pour la production. Ils n'ont qu'une idée en tête: le box office. Pourquoi nous annoncer sa date exacte de sortie sans avoir le moindre scénario. Comme le 7eme volet, ce dernier opus va tendre vers les 1,5 milliards, ce qui restera évidement un énorme échec commercial quand on voit toute l'énergie qui aura été dépensée pour porter cet ultime chapitre

ryan
23/11/2019 à 23:14

les épisodes 1 2 et 3 racontent l avenement du coté obscure.les 4 5 et 6 le retour du coté lumineux..les 7 8 et 9 la recherche d'un equilibre.il s agit d'un plan en trois partie :thèse antithèse et synthèse

Le Diable
23/11/2019 à 23:13

Il est pas sympa Guéméné , il m'a fait de l'eau qui coule de mes gneux gneux..

Krit Hick
23/11/2019 à 22:31

Les episodes 4, 5 et 6 avaient un message, celui de la Force de vie et le combat mené contre l'attirance du côté obscur. Les trois suivants 1 2 et 3 expliquaient ce qui manquait. Mais qu'apporte la nouvelle trilogie?

UnGarsQuiPasseParLà
23/11/2019 à 19:40

Ces films* je vais y arriver mdr bon à plus

UnGarsQuiPasseParLà
23/11/2019 à 19:39

ses films*

UnGarsQuiPasseParLà
23/11/2019 à 19:38

@Guéméné bien d’accord avec toi l’ami!

Pour ce qui est de Star Wars, J’ai plutôt l’impression que c’est films sont comme maudits…
Regardez la prélogie par exemple, elle a été critiqué et maintenant les gens l’acceptent, du moins en majorité.

Donc finalement, tous Star Wars sont géniaux ils leur faut un peu de temps pour que les gens l’apprécient.

Guéméné
23/11/2019 à 19:12

Quand je lis tout vos coms j'ai envie de vomir..... vous critiquez absolument tout.... faut plus que disney ne sorte plus de starwars en fait c ca ?? La l'episode 9 n'est meme pas encore au cinema que tout le monde le critique deja. Arretez vos coms inutiles, sortez votre tete de votre poubelle et allez regarder la nouvelle star bande d'inculte.

Plus

votre commentaire