Bloodshot : Vin Diesel bien badass dans la bande-annonce du film de super-héros ultra-violent

Mathieu Jaborska | 21 octobre 2019 - MAJ : 21/10/2019 17:00
Mathieu Jaborska | 21 octobre 2019 - MAJ : 21/10/2019 17:00

Des super-soldats et des super-héros : Bloodshot condense tous les trucs super hollywoodiens. À en croire la bande-annonce, ça risque d'être aussi fun que bête.

On a un nouveau super-héros en ville, et il n'appartient ni à Marvel, ni à DC comics. Créé par Kevin VanHook, Don Perlin et Bob Layton, le personnage de Bloodshot défonce des crânes sous l'étendard de Valiant Cimics. Et, oui, l'anti-héros ne fait pas vraiment dans la dentelle. Super-soldat ressuscité par un labo, à qui on a effacé la mémoire afin de le pousser à se venger sur des cibles particulières, il peut se reconstruire grâce à des "nanites" présents dans son sang. En gros, il est intuable, mais il tue plein de gens.

 

photoLe regard qui tue, les yeux revolvers.

 

Une origin story un peu débile, un personnage un peu bourrin : qui de mieux pour l'incarner que Vin Diesel ? Avant son possible retour dans le rôle de Riddick, l'acteur se refait une incursion chez les super-héros, et aura probablement à peine plus de lignes de dialogue que dans Les Gardiens de la GalaxieBloodshot sera donc violent et Sony, qui produit le film, a tenu à le préciser dès le teaser lancé hier.

Forcément aidé par les succès Rated-R tirés de comics-book récent, le long-métrage sera réalisé par Dave Wilson, presque inconnu au bataillon. Presque, mais pas complètement puisque le bougre est à la réalisation du premier épisode de Love, Death & Robots : L'avantage de Sonnie. Une sacrée démonstration de mise en scène, bien gore aussi. L'esthétique de ce court d'animation ultra-réaliste correspond à celle de la bande-annonce qui vient d'être dévoilée. 

 

 

L'histoire du personnage y semble être plutôt respectée, et la violence bien présente, comme le prouve ce plan où la chair se reconstitue littéralement sur le visage de Vin Diesel. On retrouve également Guy Pearce dans le rôle du mec-qui-l'a-créé-et-qui-est-en-fait-méchant. Son personnage n'est pas le seul à un être un peu cliché : cette bande-annonce assume un côté bourrin qui n'est pas déplaisant. 

Ce Bloodshot peut donc se révéler être une bonne grosse série B assez maligne si les astres s'alignent, avec ses effets spéciaux approximatifs et ses scènes d'actions musclées. C'est en tout cas tout ce qu'on lui souhaite. Aller au cinéma pour voir un Vin Diesel indestructible démembrer le reste du casting, c'est la vie qu'on a choisi de vivre.

Le film est prévu pour le 4 mars 2020, pour l'instant. Plus d'images devraient suivre, même si cette bande-annonce est déjà très démonstrative.

 

photo, BloodshotLe top du gun

commentaires

JENNA HAZE
22/10/2019 à 13:43

Une bouillabaisse quoi lol

Phil06
22/10/2019 à 10:55

Je viens de voir ce film de 2min31. C’etait absolument ... nul.

SMIR
21/10/2019 à 20:14

on sen tape de vin diesel! remballez tout!...... ya sam heughannnnnnnn!!! hiiiiiiiiiiiiii

Flemmard
21/10/2019 à 18:10

Moi, je prends. Après avoir vu Doom Annihilation je peux tout voir

Manu
21/10/2019 à 16:54

c'est moi ou le nouveau film de baboulinet pue méchamment du c.l ?

charliee
21/10/2019 à 14:13

@Hikki bah grave! Merci!! ahah bon beh sans moi du coup Baboulino!

charliee
21/10/2019 à 14:12

C'est moi ou la ba devoile ce qui semble etre le plot twist du film?

yellow submarine
21/10/2019 à 13:47

euh je suis le seul à avoir l'impression de voir un film solo sur hobs ???

Richter
21/10/2019 à 13:12

Et une fadasserie, une!

Hikki
21/10/2019 à 12:58

C'est moi ou j'ai l'impression d'avoir tout vu le film avec juste la bande annonce?

Plus

votre commentaire