Chernobyl : la série HBO a tellement énervé la Russie que le pays veut tourner sa propre version

Déborah Lechner | 7 juin 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Déborah Lechner | 7 juin 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La série Chernobyl s'est terminée sous une salve d'applaudissements, mais sous les huées de la Russie qui a décidé de raconter sa version des faits.

Avec Chernobyl, HBO a retrouvé du poil de la bête après la consternation des fans devant la dernière saison de Game of Thrones. La minisérie créée par Craig Mazin et réalisée par Johan Renck a diffusé son cinquième et dernier épisode le 4 juin dernier sur la chaîne américaine (et OCS en France). La critique a été unanime sur la qualité exceptionnelle de la série qui est devenue la mieux notée de tous les temps sur le site de référencement IMDb avec une moyenne de 9,7/10 devant Breaking Bad (9,5).

 

photoUne des salles de contrôle de la centrale avant l'explosion du réacteur

 

Chernobyl relate en cinq heures les événements qui ont suivi et précédé l'explosion d'un des réacteurs de la centrale ukrainienne, l'opération de nettoyage et la pression gouvernementale pour taire l'affaire au reste du monde.

Le réalisme et l'impressionnante documentation de la série ont été salués de façon unanime ou presque. En Russie, des médias et dirigeants ont encore les épisodes en travers de la gorge. D'après le Moscow Times, un organe de presse indépendant du régime, certains journaux ont dénoncé une caricature de la vérité et une accumulation de mensonges. Il fallait s'y attendre, personne n'aime qu'on remue le couteau dans la plaie.

 

photoBoris Shcherbina (Stellan Skarsgård) et Valery Legasov (Jared Harris) 

 

Le Moscow Times a également rapporté les propos du journaliste russe Anatoly Vasserman :

"A partir du moment où des Anglo-Saxons tournent quelque chose en rapport avec la Russie, alors forcément, ça ne correspondra pas à la vérité."

Mais quelle est donc cette vérité qui a échappé au reste du monde ? Breaking news, un agent de la CIA aurait été envoyé à Tchernobyl pour saboter la centrale. Pour rétablir cette vérité qui lui convient bien, la chaîne de télévision russe, NTV a prévu de commencer la production de sa propre série sur les événements de 1986 en exposant donc cette théorie du complot.

La série n'a pas encore de date de sortie ou de casting, mais en attendant, Chernobyl est toujours disponible sur HBO et OCS en France. Notre critique arrive prochainement.

 

photoLe réacteur 4 de la centrale qui a explosé à la suite d'un test et non pas d'un sabotage de la CIA

 

Tout savoir sur Chernobyl

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
sandre
21/11/2020 à 16:10

@Zoutroy

Il est vrais que cette série est Forte par l'image et ses textes.
Il est vrais que Chernobyl à été l'une des plus grande horreur que l'humanité ai esquiver car cela aurait pu changer la face du monde que nous connaissons ce jour.

Maintenons arrêtons de nous voiler la face derrière un tissu de conneries démago:

- Les taux de problèmes lier a la thyroïde ont il exploser de 450% sur l'intégralité de la planète depuis : OUI
- Le Russes ont ils communiquer le nombre de mort réelles : NON
- Somme nous capable de déterminer le nombre de mort worldwide par cause indirecte : NON
- La série est elle fidèle aux événements précis : NON
- Est-ce une bonne fiction inspiré de fait réelle : OUI
- Sera on la vérité un jour via un show télé : JAMAIS
- Les pays du monde entier ont ils menti a leurs population suite a cette incident : OUI

Maintenant ont peux polémiquer une décennie dessus, c'est trop tard.
Les témoins sont soit: morts ou simplement trop vieux ou inconnus.
Vont ils témoigner un jour : NON

Est quand même Russe, Français, USA ou Martiens, nous sommes connu pour être des menteurs pathogènes dés que cela touche les intérêt nationaux et internationaux et bien plus encore dès que cela touche les vieux croulants protégées peu importe le pays.

Regarder donc ce qui se passe ce jour c'est encore pire qu'avant!

Alors on profite d'un SHOW TV pas d'un REPORTAGE SUR LA VÉRITÉ que personne ne saura jamais, et tu apprécies un bon, travail, réussi. Blindé de connerie certes, mais surement pas ""la force de frappe hégémonique de l'industrie culturelle US.""

Décent un peu de ton cheval de guerre imaginaire et arrête de dire des conneries, gamin.
crois moi que pour te citer "la méchante idéologie communiste" et bien tu n'as pas envie de t'y frotter, genre JAMAIS.

Parle politique dans un bar et tu finiras comme mon pote, 2 semaine en taule, juste pour avoir dit: "Quel con ce président" Estime toi heureux que tu n'ai pas publier ton article sur un blog Russe, étant née Russe sinon tu aurais simplement "disparut'

Quand on ne sait rien d'un pays : on la ferme!
Et on ne viens pas reverser sa propagande démago sans ne rien savoir

до свидания

Zoutroy
22/07/2019 à 04:35

https://www.forbes.fr/environnement/chernobyl-demelez-le-vrai-du-faux-dans-la-serie/

https://people.bfmtv.com/series/tchernobyl-ce-que-les-temoins-de-la-catastrophe-pensent-de-la-serie-1712255.html

Voici deux articles, l'un de BFM interrogeant de VRAIS témoins de l'époque, l'autre de Forbes, interviewant une médecin américain qui a soigné les VRAIS blessés, et ils disent tous que c'est TRES exagéré, que ce soit la gravité des blessures à l'écran, le rôle des autorités soviétiques et des dirigeants de la centrale, l'ingénieure nucléaire militante, inventée de toutes pièces, le déroulé du procès qui, aux dires même du créateur de la série était très ennuyeux, a été réécrit de fond en comble, notamment le fameux document où l'on aurait arraché des pages et qui n'a jamais existé...

Bref, tout est faux, et quand on le comprend, on comprend aussi qu'il ne s'agit, comme à chaque fois, que de taper sur le méchant ennemi russe, chinois ou musulman parce que ça flatte le sentiment patriotico-démocratique de la ménagère occidentale plutôt que d'interroger ce que nous nous cachons à nous-même, ici en Occident...

Prenons le nucléaire, par exemple. Rien qu'en France et aux USA. il y en aurait des choses à raconter, comment on a déversé les déchets nucléaires en mer du Nord et dans la Manche pendant des dizaines d'années, les essais nucléaires de la France dans le pacifique, qui ont irradié des milliers de personnes, ou le fameux accident de Three Miles Island en 79. Il s'en sont pas vantés de celui-là nos braves ricains. Pas de série pour raconter la "sombre vérité" non plus. Je rappelle que "le syndrôme chinois" de James Bridges est sorti douze jours avant l'accident de Three Miles Island et que depuis personne n'en a reparlé. Pourtant, on est passé très très près du cataclysme ce jour-là...

Et ce n'était pas la faute de la méchante idéologie communiste... Et quand HBO, en mal d'inspiration, de leçons à donner, et de prix à récolter, fera un jour l'adaptation de la catastrophe de Fukushima, vous croyez qu'ils rendront le capitalisme responsable de la catastrophe ?? J'ai quelques doutes à ce sujet...

C'est vrai, pourquoi ressortir Tchernobyl dont on a parlé jusqu'à la nausée, pourquoi faire une série anglo-saxonne en anglais sur l'histoire russe, alors qu'il y avait cette bombe americano-américaine qui dormait au fond des tiroirs depuis si longtemps ?? Hasard, idéologie ou opportunisme ?? Sans doute beaucoup des trois...

Bref, la force de frappe hégémonique de l'industrie culturelle US a encore frappé, l'histoire a été réécrite par un Winston Smith de supermarché et la majorité du "public cible" a marché, et des deux pieds. Chapeau bas, sortez les grammy awards, et ouvrez la bouche pour une nouvelle cuillérée de propagande néolibérale

captp
09/06/2019 à 15:56

J'ai pas parlé des conséquences radioactive exprès pour éviter toute discussions idéologiques ( merci de cracher ton humanité si pure sur mon visage de sans cœurs quand même ça fait toujours du bien de se caresser ) mais renvoyé vers les rapports scientifiques que personnellement je ne comprends pas vu qu'ils disent tout et son contraire suivant de qui il vient. J'ai juste pointé que la série au demeurant très réussite donnait l'impression de beaucoup plus de 30.Et là je me sens totalement obligé de dire que 30 c'est déjà énorme et triste en effet ...comme azf

dany15
08/06/2019 à 15:20

@Andarioch

Ok, j'avais mal compris alors,

Geoffrey Crété - Rédaction
08/06/2019 à 14:28

@Bob

Semaine prochaine.

Andarioch
08/06/2019 à 14:24

@dany15

Captp parle des morts directs (explosion) et précise que les morts dues au radiations sont par essence discutable (puisque tardifs) et politiquement détourné en fonction des orientations idéologiques, notamment concernant la question du nucléaire. Il ne fait ceci dit aucun doute que leur nombre doit être considérable.

Bob
08/06/2019 à 14:12

A quand la critique ?

Dany15
08/06/2019 à 10:01

Croire que les radiations n'ont fait que 30 mort, il faut vraiment être naïf pour croire ça

Hamatos
08/06/2019 à 02:23

D'accord avec toi captp

captp
07/06/2019 à 22:13

Pourtant le courage des russes face à cette catastrophe est bien présent dans cette série .
Les pompiers, les mineurs, les militaires trouffions , les mecs montés sur le toit pour dégager les décombres radioactif pour une poignée de roubles , les habitants ...
Ils sont certainement gêné par une gestion politique catastrophique de l'incident... C'est un fait.
Qu'ils se rassurent on à pas été meilleur ici loin de là .
La seule chose sur laquelle je peux aller dans leurs sens c'est sur ce sentiment en voyant la série d'un nombre incalculable de mort direct alors que dans les faits c'est 30.
Pour le reste la bataille de rapports scientifiques concernant les conséquences à court et moyen terme , pro et anti nucléaire trouveront celui qui les arrange tellement c'est le bordel.
Quoi qu'il en soit cette série est superbe et montre l'absurdité des dirigeants alors que des vrais héros on évité que les autres cœurs n'explosent. Du grand HBO.

Plus
votre commentaire