Chernobyl : la série HBO a tellement énervé la Russie que le pays veut tourner sa propre version

Déborah Lechner | 7 juin 2019 - MAJ : 07/06/2019 18:27
Déborah Lechner | 7 juin 2019 - MAJ : 07/06/2019 18:27

La série Chernobyl s'est terminée sous une salve d'applaudissements, mais sous les huées de la Russie qui a décidé de raconter sa version des faits.

Avec Chernobyl, HBO a retrouvé du poil de la bête après la consternation des fans devant la dernière saison de Game of Thrones. La minisérie créée par Craig Mazin et réalisée par Johan Renck a diffusé son cinquième et dernier épisode le 4 juin dernier sur la chaîne américaine (et OCS en France). La critique a été unanime sur la qualité exceptionnelle de la série qui est devenue la mieux notée de tous les temps sur le site de référencement IMDb avec une moyenne de 9,7/10 devant Breaking Bad (9,5).

 

photoUne des salles de contrôle de la centrale avant l'explosion du réacteur

 

Chernobyl relate en cinq heures les événements qui ont suivi et précédé l'explosion d'un des réacteurs de la centrale ukrainienne, l'opération de nettoyage et la pression gouvernementale pour taire l'affaire au reste du monde.

Le réalisme et l'impressionnante documentation de la série ont été salués de façon unanime ou presque. En Russie, des médias et dirigeants ont encore les épisodes en travers de la gorge. D'après le Moscow Times, un organe de presse indépendant du régime, certains journaux ont dénoncé une caricature de la vérité et une accumulation de mensonges. Il fallait s'y attendre, personne n'aime qu'on remue le couteau dans la plaie.

 

photoBoris Shcherbina (Stellan Skarsgård) et Valery Legasov (Jared Harris) 

 

Le Moscow Times a également rapporté les propos du journaliste russe Anatoly Vasserman :

"A partir du moment où des Anglo-Saxons tournent quelque chose en rapport avec la Russie, alors forcément, ça ne correspondra pas à la vérité."

Mais quelle est donc cette vérité qui a échappé au reste du monde ? Breaking news, un agent de la CIA aurait été envoyé à Tchernobyl pour saboter la centrale. Pour rétablir cette vérité qui lui convient bien, la chaîne de télévision russe, NTV a prévu de commencer la production de sa propre série sur les événements de 1986 en exposant donc cette théorie du complot.

La série n'a pas encore de date de sortie ou de casting, mais en attendant, Chernobyl est toujours disponible sur HBO et OCS en France. Notre critique arrive prochainement.

 

photoLe réacteur 4 de la centrale qui a explosé à la suite d'un test et non pas d'un sabotage de la CIA

 

commentaires

captp
09/06/2019 à 15:56

J'ai pas parlé des conséquences radioactive exprès pour éviter toute discussions idéologiques ( merci de cracher ton humanité si pure sur mon visage de sans cœurs quand même ça fait toujours du bien de se caresser ) mais renvoyé vers les rapports scientifiques que personnellement je ne comprends pas vu qu'ils disent tout et son contraire suivant de qui il vient. J'ai juste pointé que la série au demeurant très réussite donnait l'impression de beaucoup plus de 30.Et là je me sens totalement obligé de dire que 30 c'est déjà énorme et triste en effet ...comme azf

dany15
08/06/2019 à 15:20

@Andarioch

Ok, j'avais mal compris alors,

Geoffrey Crété - Rédaction
08/06/2019 à 14:28

@Bob

Semaine prochaine.

Andarioch
08/06/2019 à 14:24

@dany15

Captp parle des morts directs (explosion) et précise que les morts dues au radiations sont par essence discutable (puisque tardifs) et politiquement détourné en fonction des orientations idéologiques, notamment concernant la question du nucléaire. Il ne fait ceci dit aucun doute que leur nombre doit être considérable.

Bob
08/06/2019 à 14:12

A quand la critique ?

Dany15
08/06/2019 à 10:01

Croire que les radiations n'ont fait que 30 mort, il faut vraiment être naïf pour croire ça

Hamatos
08/06/2019 à 02:23

D'accord avec toi captp

captp
07/06/2019 à 22:13

Pourtant le courage des russes face à cette catastrophe est bien présent dans cette série .
Les pompiers, les mineurs, les militaires trouffions , les mecs montés sur le toit pour dégager les décombres radioactif pour une poignée de roubles , les habitants ...
Ils sont certainement gêné par une gestion politique catastrophique de l'incident... C'est un fait.
Qu'ils se rassurent on à pas été meilleur ici loin de là .
La seule chose sur laquelle je peux aller dans leurs sens c'est sur ce sentiment en voyant la série d'un nombre incalculable de mort direct alors que dans les faits c'est 30.
Pour le reste la bataille de rapports scientifiques concernant les conséquences à court et moyen terme , pro et anti nucléaire trouveront celui qui les arrange tellement c'est le bordel.
Quoi qu'il en soit cette série est superbe et montre l'absurdité des dirigeants alors que des vrais héros on évité que les autres cœurs n'explosent. Du grand HBO.

Dirty Harry
07/06/2019 à 21:14

Il n'est pas faux que la lecture de l'événement soit de parti pris occidentalo-centrée. Il n'est pas injuste que coté Russe/Ukrainien saient une autre lecture des choses, étant donné qu'ils ont géré la catastrophe. Après c'est une fiction mais la prendre comme document est une erreur, il y a des part documentées et il y a du meublement fictionnel sous un angle certain. Il reste agaçant que dans notre culture, un assujettissement aux visions anglo-américaines soient prises pour vérités universelles.

Invité
07/06/2019 à 20:11

Alors pour info, étant moi même féru d'histoire et notamment des catastrophes technologiques de type Tchernobyl, Fukushima ou AZF et sans vouloir approuver cette théorie du complot. Une part significative des évènements relatés dans la série sont d'une part exagéré, parfois même inexactes ou encore fortement romancé pour aboutir à une enchaînement de péripéties successives par un effet de montage qui correspondent en realite a des évènements se passant simultanément.

Plus

votre commentaire