The Mandalorian : le droïde assassin IG-88 de L'Empire contre-attaque aurait trouvé sa voix

Camille Vignes | 22 mars 2019
Camille Vignes | 22 mars 2019

The Mandalorian devrait ouvrir le bal des séries Star Wars pour Disney + fin 2019 et un de ses droïdes a trouvé sa voix. 

On sait depuis décembre dernier que la série The Mandalorian signera le retour du droïde IG-88 apparu dans Star Wars Épisode V : L'Empire contre-attaque, un des droïdes assassins et chasseurs de primes enrôlés par l'Empire Galactique, et Dark Vador lui-même, pour capturer l'équipage du Faucon Millenium.

Alors évidemment, l’une des questions que les fans se posent par rapport à ce retour est celle de savoir s'il aura un véritable rôle dans la série ou s'il s'agira d'un simple caméo. Difficile pour le moment dans savoir plus à ce niveau.

 

photo IG-88IG-88 version George Lucas

 

Par contre, Jon Favreau a peut-être révélé l'identité de celui qui va redonner vie à IG-88 dans The Mandalorian. Il semblerait que, en plus de la casquette de réalisateur qu'il portera pour un épisode, l'homme derrière Thor : Ragnarok soit aussi à l'affiche. En effet, Favreau a posté sur Instagram une photo de Taika Waititi dans une cabine de doublage devant un écran avec un droïde ressemblant à s’y méprendre à IG-88 (il pourrait ne s'agir que d'un droïde IG et pas de IG-88 spécifiquement).

Créateur et producteur exécutif de la prochaine série Star Wars pour Disney +, Jon Favreau a fait appel aux services de Dave Filoni pour réaliser l'épisode pilote, tandis que (hormis Taika Waititi) Bryce Dallas Howard, Rick Famuyiwa et Deborah Chow ont tous été confirmés pour en chapeauter quelques suivants.

The Mandalorian devrait être la première série originale Disney + diffusée sur la plateforme et assurément la première de l'univers Star Wars. Mais il va falloir être patient avant d'explorer l'histoire de ce guerrier solitaire aux mêmes origines que Boba et Jango Fett puisqu'elle ne sera pas disponible avant fin 2019.

 

photo, Taika Waititi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire