L'Homme Invisible : Elisabeth Moss ne peut rien vous dire, sauf un truc énorme, mais chut !

La Rédaction | 18 mars 2019 - MAJ : 18/03/2019 22:14
La Rédaction | 18 mars 2019 - MAJ : 18/03/2019 22:14

Triste monde tragique que celui des studios, obligés de communiquer sur leurs productions, mais parfois paralysés à l’idée de cramer leurs meilleurs atouts, quand bien même tout le monde les voit venir à des kilomètres.

Ainsi, malgré deux échecs cosmiques en guise de lancement, Universal n’en a pas fini avec sa licence d’univers partagés consacrée aux Monstres qui firent sa gloire durant la première partie du XXe siècle. Peu importe que Dracula Untold, puis La Momie aient échoué à rassembler un public à la hauteur des attentes du studio, ce dernier est bien décidé à rebooter une nouvelle fois sa licence, quitte à en sous-traiter le traitement.

 

photo, Luke EvansDracula Unseen

 

Ainsi, c’est Blumhouse qui se chargera de L'Homme Invisible nouvelle génération, dont la production devrait débuter officiellement au mois de juillet prochain. Oubliez le casting digne des Avengers jadis rassemblé par Universal, tout indique que Jason Blum a tiré la chasse sur ce gros pâté de campagne, puisque le premier rôle de L’Homme Invisible ne serait pas tenu par Johnny Depp… mais par Elisabeth Moss.

Interrogé par BuzzFeed, l’artiste révélée par la série Mad Men puis consacrée par The Handmaid’s Tale, avant d’éclabousser les salles obscures prochainement dans Us, s’est livrée à un exercice de contorsion bizarroïde.

 

Photo Sofia BoutellaLa môme mitée

 

En effet, elle a fait son possible pour confirmer qu’elle tiendrait bien le premier rôle, tout en précisant qu’elle n’avait évidemment pas le droit de le faire, bien que tout le monde ait compris depuis belle lurette de quoi il retournait.

« Je dirais que je ne remplace pas vraiment Johnny Depp. Ça, je peux vous le dire. Mais je trouve que c’est une histoire incroyable, qui mérite peut-être d’être racontée à nouveau, mais avec une femme. »

Manifestement coincée par ses obligations contractuelles, Elisabeth Moss s’est bien gardée de véritablement confirmer ses propres propos (prenez une aspirine, au cas où).

 

photo, Elisabeth Moss, The Handmaid’s Tale Peut-elle sauver les Universal Monsters ?

 

« Je ne dis pas que c’est ce qui se prépare. Je dis que dans l’absolu, refaire cette histoire avec une femme dans le rôle principal pourrait être une super idée. »

Bah voyons. Nous c’est pareil, on n’a jamais écrit que La Momie était un film qui refoulait sévère du goulot, mais on a peut-être laissé entendre que transformer un classique en film de super-héros tout pété, filer à Russell Crowe le rôle d’un Dr. Jekyll farci au vieux blanc bouchonné était une idée bien naze.

Qui sait hein.

 

russell croweRussell trop

commentaires

Sharko
18/03/2019 à 23:47

A frencesio123: Ca doit être Simon Riaux, vu que ca parle de vin blanc.

frencesio123
18/03/2019 à 21:38

La fin de l'article : j'adore ! ???? Je sentais une vacherie, c'est pour cela que j'ai lu tout l'article. Vous êtes les meilleurs à Ecran Large. ????

jorgio69
18/03/2019 à 18:14

Je suis assez hypé par l'idée de la femme invisible et surtout avec cette actrice qui est fabuleuse dans Mad Men. Je me réserve Handmaid’s Tale mais il faut avoir un moral de politique donc je vais attendre.
De toute façon, des grands noms n'ont jamais fait de grands films. La preuve en est avec la pelote de PQ précédente...

votre commentaire