Velvet Buzzsaw : une bande-annonce totalement hallucinée pour le thriller artistique horrifique Netflix avec Jake Gyllenhaal

Alexandre Janowiak | 10 janvier 2019 - MAJ : 10/01/2019 16:46
Alexandre Janowiak | 10 janvier 2019 - MAJ : 10/01/2019 16:46

Le thriller horrifique Velvet Buzzsaw, nouveau film du réalisateur de Night Call avec Jake Gyllenhaal, dévoile son trailer.

Netflix a attiré de jolis noms du cinéma en 2018 avec les nouveaux longs-métrages successifs de Jeremy Saulnier (Aucun homme ni dieu), Ethan et Joel Coen (La Ballade de Buster Scruggs), Paul Greengrass (Un 22 juillet), David MacKenzie (Outlaw King), Gareth Evans (Le Bon Apôtre) ou encore Alfonso Cuarón avec Roma.

L'année 2019 s'annonce tout aussi solide avec les arrivées prévues sur la plateforme de The Irishman de Martin ScorseseSix Underground de Michael BayTriple Frontière de J.C. ChandorThe Highwaymen de John Lee HancockThe Laundromat de Steven Soderbergh ou encore de Velvet Buzzsaw de Dan Gilroy. La bande-annonce de ce dernier vient d'être balancée sur le net.

 

 

Avec ses premières images, Velvet Buzzsaw se présente comme un thriller où l'horreur va se mêler au monde de l'art contemporain. La malice de cette bande-annonce donne de beaux atouts au film, qu'il s'agisse de ses idées visuelles avec les oeuvres d'art ou même de la tension qui règne sur quelques plans et l'inquiétude qui ressort du visage de Jake Gyllenhaal.

Comme le réalisateur Dan Gilroy l'a annoncé à Vanity Fair, l'acteur de Night Call (déjà réalisé par Gilroy) "joue Morf Vandewalt, un critique d'art contemporain. Son personnage est celui qui va nous guider tout au long du film et nous plonger de plus en plus profondément au coeur d'un mystère qui va nous mener à une prise de conscience finale choquante."

 

Photo Rene Russo, Jake GyllenhaalRene Russo et Jake Gyllenhaal

 

Dans le reste de l'interview, Dan Gilroy explique un peu plus en détails ce qu'il va raconter dans Velvet Buzzsaw :

"L'idée que les artistes investissent leur âme dans leur travail - et que ce soit plus qu'une marchandise - m'a toujours intéressé. J'y ai soudainement vu le moyen d'explorer comment, lorsque l'art et le commerce sont dangereusement déséquilibrés, de mauvaises choses peuvent survenir."

Porté par Jake Gyllenhaal, le film comptera un casting en or avec Rene RussoJohn MalkovichToni ColletteBilly MagnussenTom SturridgeDaveed DiggsZawe Ashton et Natalia Dyer (Stranger Things). Il ne faudra pas attendre très longtemps pour découvrir ce trip horrifique et satirique halluciné sur fond d'art contemporain. Le film sera bientôt présenté au festival de Sundance et sera sur Netflix le 1er février prochain.

 

Photo

PhotoL'art c'est dangereux !

commentaires

Anton
15/01/2019 à 15:56

C’est trop surfait cette bande annonce ainsi que l’histoire ...

Akitrash
11/01/2019 à 08:55

Pas mal... On ressent une ambiance très décadente, proches des derniers bouquins de Clive Barker...

Galerie Pelotine
11/01/2019 à 05:14

Bonjour,
Il sortira en DVD ?

Kouak
10/01/2019 à 22:35

C un peu la boite de pandore leur boule brillante...
A mon avis on la reverra emprisonnée dans une peinture...

Flemmard
10/01/2019 à 20:37

J'ai hâte de voir ça !

Lorian
10/01/2019 à 20:28

Je HAIS les bandes annonces d'aujourd'hui qui sabote tout bonnement toute la tension, tout le suspense, cette volonté de tout montrer au lieu suggérer (surtout dans ce genre de film) me fait hérisser les poils ... dévoiler carrément la mort d'un personnage comme ça sans sourciller, ne choque ceux qui ont approuvé ce trailer... non, ça leur va, tout va bien... au lieu de jouer sur une psychose (est ce que les peintures rendent fous ou prennent-elles réellement vie... ), il y a 1001 façon d'éveiller la curiosité du spectateur ... mais bon, autant TOUT dévoiler, s'ils pensent que ça gagne en efficacité ...

(Pour ceux que ça intéresse, dans le genre peinture mêlée à l'horreur et la folie, il y a le jeu Layers of Fear, certes moins acide et électro mais excellent dans son atmosphère !).

fedor85
10/01/2019 à 18:45

intéressant.dommage que se soit un tv film. Au cinéma ça aurais pu être sympa.
la bande annonce en montre trop par contre.

Quelqu'un sait si c'est encore l'un de ces film audacieux qui fini sur netflix parce que un studio a pas eu les couilles de l'envoyer sur la grande toile?

Dirty Harry
10/01/2019 à 17:59

Art contemporain + Horreur = l'équation géniale qu'il fallait penser : L'un engendrant l'autre depuis des décennies il était évident d'en faire un film de genre ça tombe sous le sens !

Alexandre Janowiak - Rédaction
10/01/2019 à 17:45

@Kouak

la bande-annonce a l'air d'en dire beaucoup en effet. On espère qu'elle nous a gardé quelques surprises quand même, mais on est plutôt très alléchés aussi de notre côté !

Kouak
10/01/2019 à 17:06

Intéressant....
Mais , sauf si surprise, on sait déjà que Toni Collette passe à la trappe...
Etrange façon de faire une bande annonce...
Sauf...Si surprise...
Cela me donne envie en tous les cas...

Plus

votre commentaire