All Inclusive : quand Dubosc, Johnny, Trump, Camping et Les Bronzés partouzent dans un trailer bien gras

La Rédaction | 3 décembre 2018 - MAJ : 03/12/2018 17:08
La Rédaction | 3 décembre 2018 - MAJ : 03/12/2018 17:08

Fabien Onteniente est de retour avec All Inclusive un film qui entend mélanger Camping et Bronzés, ainsi que l’annonce un trailer pas piqué des hannetons.

Plusieurs décennies après leur sortie les Bronzés de Patrice Leconte où s’illustrait la bande du Splendid fait encore figure de référence. À bien des égards, leur univers estival, populaire et comique est à quelques encâblures à peine de celui de Camping.

En effet, mis à part l’art des dialogues, de la mise en scène, du montage, et de l’interprétation, ces deux franchises font à peu près jeu égal. Dès lors, il n’est pas surprenant de voir l'auteur de Jet SetDiscoTurf, ou encore 3 zéros fondre sur ce concept, pour y agglomérer quantité d’idées ou images à la mode.

 

 

Dans ce film où Franck Dubosc interprète Jean-Paul VI (aucun rapport avec le Patrick Chirac de Camping), pathétique dragueur de club vacances, on trouvera logiquement un peu de Donald Trump, du Johnny, des slips et des blagues de pet. Que ce trailer ravissant ne vous égare pas pour autant, Fabien Onteniente est encore loin de nous avoir offert la pleine mesure de son talent, puisqu’il devrait enchaîner avec 100% bio, où Christian Clavier jouera un charcutier du pays basque rencontrant un bobo parisien.

Les plus nostalgiques pourront toujours se ruer dans les salles le 23 février, histoire de passer un moment All Inclusive en compagnie de Josiane Balasko et Thierry Lhermitte. Comme au bon vieux temps.

 

photo, All InclusiveUne affiche qu'elle est belle

commentaires

docsavage
04/12/2018 à 19:53

olivier637 ne forçe pas les autres à faire à leurs mères ce que t'as fait à la tienne !!!

docsavage
04/12/2018 à 19:50

raoul,c'est quoi le rapport avec les gilets jaunes ???

ju
04/12/2018 à 17:09

gfy raoul les gilets jaunes ne vont plus au cinema depuis longtemps

f-nico
04/12/2018 à 12:35

"En effet, mis à part l’art des dialogues, de la mise en scène, du montage, et de l’interprétation, ces deux franchises font à peu près jeu égal."

Cette phrase est magique. Mis-à-part tout ce qui fait un bon film, Camping et Les Bronzés c'est équivalent. -_-

the défenders
04/12/2018 à 11:44

encore une vrai DAUBE!!!

Olivier637
03/12/2018 à 19:55

@Raoul: merci pour ce moment.

Serieux les gilets jaunes, allez n***** vos meres. Si vous gardiez vos thunes plutot que les passer dans le dernier Otoniente ou "les Tuche 8: virée au liechtenstein", z auriez peut etre moins de mal a faire le plein, bande de nazes

Antephi
03/12/2018 à 18:22

Pendant ce temps la on rame pour avoir les films Kaamelott

Raoul
03/12/2018 à 18:10

Les gilets jaunes feraient des économies s'ils allaient pas tous voir ce genre de choses avec 1kg de popcorn

Mama Fratelli
03/12/2018 à 18:05

Ouais !! youpi !! prout ! pouet pouet benco papier Q nichons string tente quechua.
Vive le cinéma français quoi.

Raoul
03/12/2018 à 18:03

Au moins on retrouve la nana qui faisait les pubs Dodo dans le temps (on s'en souvient tous), Caroline Anglade. L'absence totale d'ambition artistique est à saluer. Ontoniente il est vraiment réal? Il sait tenir une caméra?

Plus

votre commentaire