Buffalo Boys : le western singapourien sanglant en route pour les Oscars

Camille Vignes | 15 novembre 2018
Camille Vignes | 15 novembre 2018

Buffalo Boys, mélange de film d’action, de grosse baston et de bon western, est un peu le film asiatique dopé à l'hémoglobine inattendu de l’année. En route pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, son réalisateur Mike Wiluan devra défendre son bout de gras parmi une sélection de près de cent films d'autres pays.

Buffalo Boys, en salles en juillet 2019 en Asie, propulse Singapour sous les projecteurs des Oscars. Le film de Mike Wiluan et presque cent autres productions se présentent pour l'Oscar du Meilleur Film en langue étrangère : moins de dix d'entre elles seront retenues, pour les nominations finales. Si le nouveau trailer ne donne qu’un vague aperçu des tenants et des aboutissants du film, il se peut qu’il intéresse vraiment l’Académie.

 

 

Buffalo Boys est un véritable laboratoire entre le Western américain et la culture indonésienne. Mike Wiluan a reçu l'aide de Raya Makarim pour scénariser le film, dont voici l'argument :

En 1860, à la suite d’un massacre par les forces coloniales hollandaises et de l’embuscade meurtrière tendue au sultan rebelle Hamza par le capitaine Van Trach et ses troupes, Arana, Jamar et Suwo - le frère et les enfant de Hamza - sont forcés de fuir le pays. Leur exil les mène à des milliers de kilomètres de là, dans l'hostile Far West américain. Les années passent alors qu’ils travaillent sur les chemins de fer, tout en gardant une idée en tête : retourner chez eux pour se venger de l’homme qui a assassiné Hamza. Leur patience et leur volonté sont récompensées et dès leur retour en terre indonésienne, les trois hommes commencent à rechercher Van Trach. En route, ils rencontrent Kiona, la fille d’un chef de village. Suwo tombe amoureux d’elle, mais met le village en danger lorsqu’il s’avère que Van Trach dirige la région. Avec de nombreuses vies désormais en péril, leur vendetta se transforme en combat sanglant pour la justice.

 

photoChapeaux, bandana, mais quand même les sabres dans le dos

 

Le résultat à prévoir est un récit qui se veut puissant, captivant mais qui reprend surtout les codes du western américain sous un angle authentiquement indonésien. On espère que le film saura jouer avec finesse entre éléments traditionnels et modernes et que Buffalo Boys ne tombera pas dans l'écueil des scènes grotesques.

Mike Wiluan est plus connu pour son travail de producteur (Hitman: Agent 47Crazy Rich Asians), c'est donc son tout premier film en tant que réalisateur qui se retrouve dans la sélection des Oscars. Côté casting on croisera l'acteur de The Raid 2 : Berandal,  Tio Pakusodewo,  avec à ses côtés Yoshi Sudarso, Ario Bayu, Pevita PearceConan Stevens et Reinout Bussemaker.

 

Affiche officielle

 

commentaires

Dave
02/12/2018 à 11:43

Ce n’est pas SIngapourien, c’est un film Indonésien!

Shadow
15/11/2018 à 19:24

Poubelle

Benaordure
15/11/2018 à 18:48

Ah ah la bonne blague, vu à l'ASNIFF cette année c'est juste une bonne grosse bouse à regarder bourré à la 8.6 ce truc !

Hasgarn
15/11/2018 à 17:41

Les Singapouriens prennent le relais des Coréens après "Le bon, la Brute et le Cinglé" :)

votre commentaire