Morbius : Avi Arad jure que les enfants vont kiffer le vampire ennemi de Spider-Man

Mise à jour : 11/10/2018 18:06 - Créé : 11 octobre 2018 - La Rédaction
photo
15 réactions

Quand Avi Arad cause de Venom, de Morbius et de l’univers de Spider-Man en général, c’est tout un poème. Et un poème tout public.

Alors que les premières victimes de Venom se remettent difficilement de l’outrage commis contre leurs pupilles, elles doivent se préparer à en subir prochainement un autre, puisque Morbius : The Living Vampire, autre spin-off dédié à un adversaire de Spider-Man, entrera en production dès le mois de février 2019. Et comme pour Venom, comme pour Carnage, le producteur veut avant tout s’assurer que les enfants passent un bon moment.

En effet, si le traitement des méchants, et à fortiori des méchants torturés et au comportement violent, semble appeler un traitement R (soit un film interdit lors de sa sortie en salles aux mineurs de moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte), pour qui tient les cordons de la bourse, le raisonnement est tout autre.

 

photo comicsMorbius contre l'Homme-Araignée

 

En effet, ces productions coûtant ce qu’il convient d’appeler un sacrément gros paquet de pognon, pour Avi Arad, risquer de se couper du jeune public massif et volontaire pour se rendre dans les salles et susceptibles de visionner plusieurs fois un film qui le séduit, n’est pas imaginable.

Interrogé par Collider sur la potentielle violence de Morbius, il a bien fait comprendre qu’on n’y verrait pas de gerbes de sang bouillonnant.

« Bien sûr, on pourrait le faire. Mais au moins pour moi, qui ait des enfants, des petits enfants, enfin tout ça quoi, et bien ces films ils meurent d’impatience de les voir. Pas vrai ? Regardez mon petit-fils, il a 7 ans, quand je l’ai emmené à la cession de doublage de Venom, il a pris son pied. »

 

photoMorbius

 

De même, et dans des termes assez surprenants, Avi Arad a tenté d’expliquer pourquoi le langage de ses films ne devait pas non plus provoquer de classement R (le comité de classification ne s’intéressant pas qu’à l’image, mais bien aussi au son) :

« C’est obscène de recevoir ce classement sur le seul motif du langage. Il n’y a aucun parent qui n’ait pas un jour regardé son môme et dit : "Ferme ta putain de gueule". Ce n’est pas comme si ce vocabulaire pouvait choquer, mais nous devons nous assurer que le film soit accessible à tous ces gens qui aiment les personnages de Marvel. »

Morbius est attendu sur les écrans pour le premier semestre 2020.

 

photo

commentaires

Adam 13/10/2018 à 16:59

Ah il veut emmener ses petits enfants et ben pour la peine ce n'est pas moi qu'il va emmener au ciné et qui va augmenter son box office. A ce compte là on ne sort plus en salle de film au contenue mature même non superheroique.

canadian 13/10/2018 à 00:08

hey bin...encore une preuve qu' a holliwood l' argent est maitre.

TheJoker 12/10/2018 à 13:34

Bon ok le film sera dans le même style que venom, dommage avec un personnage comme Morbius, on auraient pu avoir un bon film horrifique.

Andarioch 12/10/2018 à 13:13

deadpool gentillet?
Entre des personnages dont on enlève des membres dans des gerbes de sang et une sodomie femme sur homme (trop drôle comme scène), perso je ne montrerais pas le film à un(e) gamin(e) trop jeune.

STEVE 12/10/2018 à 12:25

R-rated c'est pas que du sang.
C'est aussi la violence psychologique.

Car bon Deadpool a beau être R-rated avec qq effluves de sang, ce film est tout gentillet. Pas du tout dérageant ou perturbant.

docsavage 12/10/2018 à 09:52

avi arad kiffe surtout le pognon partout ou il peut en prendre !!

Sinople 12/10/2018 à 09:15

Quelqu'un pourrait-il expliquer à ce monsieur qu'un jour ses enfants vont grandir et qu'ils seront alors très déçus de constater que leur films d'enfance ne sont que des purges ? Sans compter que la médiocrité de ces films ne les fera pas bien vieillir et les privera d'une future ré-exploitation synonyme de rentabilité facile à long terme...

Andarioch 12/10/2018 à 07:53

"« C’est obscène de recevoir ce classement sur le seul motif du langage".

ça c'est bien vrai, quand on voit que des meurtres très explicites sont moins sévèrement jugés par la censure américain qu'un bout de sein ou un fuck...

" Il n’y a aucun parent qui n’ait pas un jour regardé son môme et dit : "Ferme ta putain de gueule"."

Heuuuu, si il y en a Avi. Tout le monde ne débarque pas le soir chez lui après une journée de taff de 16 heures sous coke pour éduquer ses mômes en aboyant. Essaye le Tai chi et la tisane.

Zanta 11/10/2018 à 22:58

Venom, Ghost in the Shell, Amazing Spiderman 1 & 2, Ghost Rider 1 & 2, Les 4 Fantastiques 1 & 2, X-Men Origins, Elektra, The Punisher, Daredevil...
Ils attendent quoi Sony pour virer Avi Arad ?

KibuK 11/10/2018 à 21:06

Rated R ou pas, l'important est que les personnages soient attachants, que l'histoire possède quelques surprises et que le tout soit intelligemment mis en scène. J'ai par exemple adoré les indestructibles 2 qui était tout public et qui contenait 2 scenes qui ont fichu la trouille a mon mon fils.

Plus

votre commentaire