Die Hard Year One change de titre et serait Le Parrain 2 de Bruce Willis

Christophe Foltzer | 4 septembre 2018 - MAJ : 04/09/2018 08:25
Christophe Foltzer | 4 septembre 2018 - MAJ : 04/09/2018 08:25

A quel moment doit-on s'arrêter ? A quel moment peut-on considérer que l'on a fait le film de trop ? Que voilà des questions très subjectives que ne se sont probablement pas posés Bruce Willis, Len Wiseman et leurs producteurs en ce qui concerne la franchise Die Hard.

Mètre étalon du film d'action en espace confiné, Piège de cristal a marqué une génération entière et, Hollywood oblige, n'est pas resté fils unique longtemps - même si, en 30 ans d'existence, la franchise Die Hard s'est montrée plutôt discrète avec seulement 5 films au compteur.

Enfin 4, parce qu'on ne peut pas décemment considérer Die Hard : Belle journée pour mourir comme un vrai film quand on voit le résultat. Et c'est bien le problème. Après une première métamorphose idéologique dans Die Hard 4 : Retour en enfer, John McCLane était devenu plus vieux con que jamais à l'occasion du cinquième épisode et cela commençait à faire peine à voir.

 

Photo Jai Courtney, Bruce WillisBruce Willis et l'autre là, Jai Courtney

 

Alors que l'on croisait les doigts pour que le massacre s'arrête au cinquième film, nous avons appris il y a un long moment qu'un sixième épisode était bel et bien en route et qu'il allait nous raconter l'Origin Story de John McClane, lorsqu'il était jeune flic à New-York - sa rencontre avec sa femme et le fait qu'il n'ait jamais de bol avec ses affaires, tout ça, tout ça. Même que ça s'appellerait  Die Hard Year One histoire que cela soit clair pour tout le monde. Après de nombreux mois sans nouvelles, Bruce Willis avait repris les choses en main juste avant l'été et, il y a quelques semaines, on apprenait que c'était Len Wiseman, réalisateur du quatrième épisode, qui allait mettre le film en boite.

Aujourd'hui, c'est le producteur Lorenzo DiBonaventura qui en remet une couche au micro du magazine Empire, en révélant notamment que le film ne s'appellera en fin de compte pas Die Hard Year One, mais simplement McClane, et que Bruce Willis serait très loin de ne faire qu'un simple caméo puisque le film serait construit sur le modèle du Parrain 2 de Coppola, avec des allers et venues temporelles.

 

La franchise Die Hard, aujourd'hui (allégorie)

 

"Nous voulons que vous soyez investis dans John McClane comme vous ne l'avez jamais été jusqu'à présent. Je ne sais pas comment faire un Die Hard sans Bruce - et l'idée qu'il n'est pas très présent dans ce film n'est pas vraie du tout. Nous allons explorer la vie de John McClane dans sa vingtaine, au même titre que nous allons le faire dans sa soixantaine."

Donc oui, McClane va arriver, et vos soupirs et vos larmes n'y pourront rien changer tant, en face, les producteurs semblent persuadés d'avoir l'idée de l'année. Le mieux est encore de laisser les choses se faire, laisser le film arriver, peut-être qu'il sera bien (probablement que non) et se dire, qu'au fond, John McClane n'est plus vraiment John McClane depuis très longtemps, mais que les premiers films, eux, n'ont pas changé.

 

A jamais dans nos coeurs

commentaires

Larissa
09/09/2018 à 23:03

Mon préféré reste le 4ème film car je le trouve plus moderne, avec cette histoire de piratage . Cela me parle plus .

Je pense que le cinquième volet, il y aurait dû faire pareil , car là ressortir la guerre froide, ça va vraiment vieux film . Puis la grosse incohérence de géographie, Tchernobyl ne se trouve pas en Russie mais en Ukraine . Donc impossible pour eux d'arrive aussi vite en voiture, il aurait mit environ 12 H

Concernant Jai Courtney, j'ai vu plusieurs films avec lui et pas que des blokbusters . Je trouve qu'il joue aussi bien les mec gentil que les mec méchant

corleone
04/09/2018 à 19:40

"… le film serait construit sur le modèle du Parrain 2 de Coppola… " non mais lol et Jai Courtney sera qui ? Fredo Corleone?? Mdr

Zanta
04/09/2018 à 13:52

@Pseudo1
Le coup de se séparer du titre original de la saga, c'est une stratégie pour attirer une jeune génération qui ne connait pas forcément la saga originale, surtout quand il s'agit d'une franchise vieillissante. Ce qui est le cas pour Rambo, Rocky, Jason Bourne (là aussi pour se détacher du quatrième opus de Gilroy).
Et puis le jeunot, c'est pour nous faire un McLane 2 sans Willis en cas de succès.
Mais parfois, ça marche pas : Fox a fait marche arrière avec Prometheus, elle est rapidement revenue au titre Alien - fini "Paradise" et welcome "Alien Covenant" (et a clairement commandé à Scott un scénario plus classique).

Veritas2015
04/09/2018 à 13:29

Jay Courtney ou l'assassin des franchises cultes (die hard, terminator )

mxlf
04/09/2018 à 13:03

En vous spoilant la fin du film: mcclane meurt à la fin.... dsl

FU
04/09/2018 à 12:19

"Nous voulons que vous soyez investis dans John McClane comme vous ne l'avez jamais été jusqu'à présent."

Quelle connerie. On a jamais été aussi investit dans mclane que dans piège de cristal et ça sans flashbacks inutiles ou exposition extensive.

Le mec comprend pas die hard, et le cinéma non plus apparemment...

Richter
04/09/2018 à 11:09

Sinon, ils peuvent aussi laisser reposer la franchise en paix parce que après les deux premiers et à la limite le troisième.... Non merci.

Pseudo1
04/09/2018 à 09:21

J'allais les insulter de tous les noms pour ne même pas garder la mention "Die Hard" dans le titre original, comme la saga l'a toujours fait.

Mais en fait, la saga a déjà été assez souillée comme ça, c'est peut-être aussi bien d'arrêter le massacre à ce niveau.

Par contre, ça commence à vraiment me gonfler ces suites qui prennent le nom du personnage pour faire genre. Jason Bourne, John Rambo, Rocky Balboa, Logan (même si c'est un cas à part)...
En termes d'originalité et de continuité, c'est vraiment une mode à la c*n !

maxleresistant
04/09/2018 à 09:17

J'aime bien le 4, c'est bien sûr pas le meilleur, mais ça reste dans la lignée des précédents, il y a de bonnes scènes d'actions, le méchant est plutot bien, la réalisation est propre.

Le 5 par contre est une bouse intersidérale, remplie de bourdes, avec des scènes d'actions nulles, et des dialogues tout aussi nulles. Franchement une des pires bouses que j'ai vu au ciné. Et j'ai vu le premier Tomb Raider avec Angelina Jolie au ciné.

Zanta
04/09/2018 à 09:13

Dur de se réjouir d'un tel projet... surtout avec Wiseman à la barre.
Punaise, le premier projet d'un sixième et dernier opus à Tokyo avec Zeus de retour faisait tellement plus envie.
Le film va sans doute se viander au box-office et Disney va alors soit a) laisser la marque au placard ou b) la recycler en série TV.
Dans tous les cas, les fans de la trilogie originale l'auront dans l'os.

Plus

votre commentaire