Netflix : le réalisateur de Comancheria prend la suite de Braveheart dans le trailer de l'épique Outlaw King

La Rédaction | 20 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 20 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

David MacKenzie est un des réalisateurs les plus intéressants et imprévisibles de sa génération, et son Outlaw King le rappelle avec une première bande-annonce très intense.

C’est avec Comancheria que beaucoup de cinéphiles ont découvert le travail du metteur en scène, qui compte parmi les auteurs les plus polyvalents du cinéma international. Avec des projets aussi différents que Les Poings contre les murs, Rock' n' love, Toy BoyPerfect sense ou Young Adam, il a offert au public un spectre de récits extrêmement divers, et souvent d’une épatante sensibilité.

 

 

Outlaw King, traitera de l’indépendance de l’Ecosse à travers la conquête du pouvoir de Robert 1e (également connu sous les noms Robert de brus, Robert the Bruce). Interprété par Chris Pine, il est le continuateur de l’œuvre de William Wallace (lui-même narrateur dans Braveheart).

Ce qui frappe dans la bande-annonce de cet Outlaw King, au-delà de sa photographie travaillée, c’est l’apparente volonté du réalisateur de proposer un véritable portrait et un questionnement sur les choix de son héros, plus qu’un énième péplum médiévial.

Le film débarquera sous pavillon Netflix le 9 novembre 2018, après avoir fait l’ouverture du Festival de Toronto en septembre prochain.

 

photo, Chris Pine Chris Pine

Tout savoir sur Outlaw King

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Andarioch
21/08/2018 à 08:51

C'est moi ou il y a bien des vrais gens sur des vrais chevaux?
En tous cas ça sent bon le cinoche à l'ancienne, ça peut pas faire de mal.

Kolby
21/08/2018 à 00:44

@mysterek
Parfaitement d'accord avec toi... Ils se plaignent de tout mais finalement de rien car nous seront tous présent au visionnage le jour de la diffusion? Combien de films de ce genre regardent t -ils sur grand écran actuellement ou nous en parlons ? Le cinéma au grand écran est soumis a des tri que eux même on créer pour après venir écrire du n'importe quoi. Merci netflix car j'ai en exclusivité certain film hollywoodien asiatique que je devrais attendre des années de sa sortie pour pouvoir le voir

MystereK
20/08/2018 à 22:27

"Encore une prod Netflix dont on rigolera"

Ah OK, vous avez une boule de cristal ou êtes capable de prédire l'avenir ?

"c est bien dommage netflix me gonfle" "ça place est dans un cinéma"

Pourquoi ? Parce qu'ils produisent ou disribuent des films qui n'auraient pas la chance d'être cu autrement ? Allez, on voit combien de films par an ? 250/300 ? Tous au cinéma ? Bien sur que non ! On n voit au moins la moité à la maison. Avec les sorties limitése aux grandes villes et parfois sur une petite semaine seulement dans 1 ou 2 salles, il est impossible qu'il y a ait de la place pour tous les films produits dans les salles. Si ce n'est pas Outlaw King que l'on verra au cinéma c'est un autre ! Merci à Netflix de nous proposer des films que l'on aura de la peine voir en salle...

Jeanne
20/08/2018 à 22:22

Alors ça a l'air bien, belle cinématographie, bonne histoire, tout ça, mais... aïe l'accent de Chris Pine xD

Stivostine
20/08/2018 à 21:23

Merci Netflix même si c'est sûre que beaucoup de films daigneraient se voir sur grand écran, la faute à qui pas à netflix puisqu'ils font ce qu'ils peuvent (bientot acheter une franchise cine) mais aux producteurs frileux et cupides (vive le box-office) et au public qui ne va pas se ruer sur de tels films.

MichMich
20/08/2018 à 20:00

Chris Pine déguisé en beau chevalier américain aux yeux bleus, y a que moi que ça fait rire? Encore une prod Netflix dont on rigolera.
Netflix ou la TNT du cinoche.

Disney
20/08/2018 à 19:43

Les anti Netflix àllez cirez les pompes de Disney cela vous fera bien hate de voir ce film

Bubu
20/08/2018 à 19:32

Ça place est au cinéma c est bien dommage netflix me gonfle

Berserk
20/08/2018 à 19:26

Ça a l'air super.

stopp
20/08/2018 à 19:01

Netflix...
ça place est dans un cinéma

Plus
votre commentaire