Henry Cavill pense que draguer est devenu Mission : Impossible et craint d'être accusé de viol

Mise à jour : 12/07/2018 17:52 - Créé : 12 juillet 2018 - La Rédaction
Photo Henry Cavill
253 réactions

Depuis la chute d’Harvey Weinstein, on ne compte plus les milliers d’hommes embastillés dans les geôles tenues par les féminazies. Et Henry Cavill craint de les rejoindre.

C’est bien connu, depuis l’avènement du mouvement #MeToo et de sa continuation française, #BalanceTonPorc, les femmes ont achevé de détruire l’art de la séduction de rue, le plaisir du marivaudage et piétiné la beauté de la drague de bar. Mais l’homme du quotidien n’est pas le seul à se voir désormais interdit de dragouille, sous peine de se voir déporté dans les cachots anti-masculinistes. Même les stars craignent pour leurs gamètes.

 

Photo Henry Cavill, Angela BassettUne tension palpable

 

C’est ce qu’a expliqué Henry Cavill, prochainement à l’affiche de Mission Impossible : Fallout, dans un entretien à GQ, au cours duquel il a pu expliquer son grand désarroi quant à la difficulté d’aborder les femmes dans ce complexe XXIe siècle.

« C’est très compliqué si certaines règles se mettent en place. Parce que ça donne quelque chose comme : je ne vais pas aller lui parler, parce qu’on va me qualifier de violeur ou je ne sais pas quoi. Du coup on se dit : "Tant pis, à la place, je vais appeler une ex, et recommencer une relation qui n’a jamais vraiment marché."

 

Photo Des agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E. Attention Henry, elles réagissent au mouvement !

 

Mais ça reste beaucoup plus sûr que d’ouvrir les portes de l’enfer parce que je suis une personnalité publique, et si je vais flirter avec quelqu’un, qui peut dire ce qui va m’arriver ? 

De nos jours, on ne peut tenter le coup au-delà du "non". Alors on se dit "Bon, ok". Puis vient le : "Oh mais pourquoi il abandonne ?". Bah parce que je n’ai pas envie d’aller en prison. »

On est évidemment très très malheureux pour ce Man of Steel aux pieds d’argile.

 

Photo Henry CavillSuperman, prochaine victime de la fronde féministe ?

commentaires

Tdvp 26/07/2018 à 05:31

Le Henry ;max de muscles,cervelle de minus.

Andarioch 17/07/2018 à 13:52

Probable que Cavill ai en tête l'affaire Aziz Ansari, dans laquelle les deux parties semblent de bonne foi (j'insiste sur le semble, j'étais pas là pour vérifier).
Et qu'il ai conscience que quoiqu'il arrive une personnalité publique impliquée dans ce genre de scandale ne s'en sort jamais indemne, même si la preuve est faite de son innocence.
Entre dénonciations plus que nécessaires d'un côté, et ambiguës voire opportunistes de l'autre, il règne un gros bordel qui peut donner à réfléchir à des types exposés comme lui. Du coup son raisonnement (essayer mais ne pas insister en cas de "non!") me semble assez juste.
T'as plus qu'à te marier à la première occase Henry, ça règle plein de problèmes d'un coup.

Nick 13/07/2018 à 22:16

Il a entièrement raison. Vivement l’avènement des robots sexuels. Quoique, j'ai vu une video dans laquelle une féministe disait que c'était asservir les femmes aux rangs d'objets (et pas les gode bien sur). Faut savoir...

TheMoon 13/07/2018 à 17:45

L'art de la seduction ne se réduit pas à Tinder, si tu croise une femme qui dégage quelque choses par son physique, ses fringues, son originalité ou tout simplement sa beauté naturel, il faut foncé et saisir sa chance.

Il faut avoir le nez solides et assumer le(s) rateau(x)...

ÇaPicote 13/07/2018 à 17:44

Avec sa "moustache" de JL, aucun doute il passera pour un violeur ahah.

Stag 13/07/2018 à 15:37

Il n'a pas tort le Henry, encore que lui ne doit avoir besoin de forcer beaucoup pour convaincre ces dames. Il devrait essayer les applis de rencontres snion, normalement on sait à quoi s'attendre.

Zapan 13/07/2018 à 15:33

@joko
C'est exactement ça. Mais les gens s'égarent et prennent tout de travers, et une femme intelligente devient forcément castratrice...

Joko 12/07/2018 à 23:30

@jorgio69

Oui donc elle ne dit pas que tous les hommes SONT des tordus à moitié pédophiles, mais qu'après en avoir reçu quelques preuves suite à Léon, elle a compris, toute jeune, que tout homme POURRAIT l'être et se sentir dans son droit. L'exprimer à une gamine, et penser que c'est à la fois normal, pas grave et sans aucun préjudice moral.
Grosse nuance : elle ne dit pas que tous les hommes le sont, donc. Mais qu'enfant, elle a eu la sensation que tout homme pourrait nourrir ce sentiment. Et puis bon, on peut sinon ressortir les paquets de fois où elle a clairement dit que le féminisme c'était l'égalité (des droits, des chances, des traitements..), qu'elle n'avait aucun problème avec les hommes, ne les méprisait pas par principe, et ne voulait pas les castrer... Ca c'est le fantasme projeté/accepté d'un trop grand nombre d'hommes qui se sentent subitement menacés ou maltraités.

jorgio69 12/07/2018 à 21:03

@Simon Riaux

https://www.programme-tv.net/news/cinema/172024-natalie-portman-son-recit-glacant-sur-la-sexualisation-dont-elle-a-ete-victime-a-13-ans/

"J'étais toute excitée quand j'ai ouvert ma première lettre de fan et c'était un viol fantasmé qu'un homme m'avait écrit. Un compte à rebours a été lancé par une station de radio locale pour savoir quand j'aurais 18 ans et qu'il serait légal de coucher avec moi. Les critiques parlaient de mes seins naissants dans leurs articles et j'ai très vite compris, même à treize ans, que si je voulais m'exprimer sexuellement, je ne me sentirais pas en sécurité et que les hommes auraient la liberté d'objectiver et de parler de mon corps"

Pardonnez moi mais vous êtes dans l'erreur !
Ce type de discours porté par une personne publique en vient à influencer les personnes influençable et dans le cas de cette personne, vous me dites regardez Léon !
Je vous dirais regardez Taxi Driver des années 70 et regardez Jodi Foster qui jouait une prostitué de 13 ans, j'ai pas besoin de vous faire une dessin !

vicTEAM 12/07/2018 à 20:28

@jesus : tu racontes vraiment n'importe quoi. Tu provoque ou t'es vraiment bête au point de croire qu'un blanc hétéro à moins de chance dans la vie qu'un black homo élevé ds un bled paumé du sud des USA?

Plus

votre commentaire