David Ayer, le réalisateur de Suicide Squad, en dit encore plus sur ce qu'aurait dû être le Joker

Christophe Foltzer | 26 mars 2018
Christophe Foltzer | 26 mars 2018

Si vous êtes comme nous, vous en avez probablement marre d'entendre toujours parler de Suicide Squad quasiment 2 ans après sa sortie parce qu'à chaque fois, ça vous rappelle l'énorme potentiel gâché du film.

Pourtant, on n'a pas fini d'en parler puisque le tournage de Suicide Squad 2 devrait bientôt commencer si tout se passe bien. Un film attendu au tournant autant par les fans que les détracteurs d'ailleurs et qui, vu le succès du premier, pourrait bien décider de l'avenir du DCEU à lui tout seul. Et on espère vraiment que ce sera plus glorieux que le film de David Ayer.

 

Affiche miniature

Youpi, on parle encore de Suicide Squad

 

Que Suicide Squad ait connu d'énormes problèmes de production n'est pas un secret avec notamment des reshoots et du remontage sauvage pour en faire un produit calibré "à la Marvel" qui puisse plaire au plus grand nombre. Et tant pis pour l'histoire, les personnages ou la cohérence de l'ensemble. David Ayer a d'ailleurs avoué depuis longtemps que sa plus grande erreur avait été de ne pas faire du Joker le méchant principal.  Un joker qui, rappelons-le, était le fer de lance de la promo pour au final, n'apparaitre qu'un quart d'heure à tout casser et être totalement inconséquent.

Cela dit, il n'en a pas toujours été ainsi puisque David Ayer lui-même vient d'en révéler plus sur le sort qui attendait, à l'origine, le personnage interprété par Jared Leto, à l'occasion d'un Tweet :

 

Photo Joker

Image non retenue de la version finale du film

 

"Après que le Joker ait balancé Harley Quinn de l'hélicoptère et qu'il se soit crashé, l'Enchanteresse a passé un accord avec lui. Il allait ramener Harley à la maison et devenir le "Roi de Gotham". Mais Harley lui a tenu tête et a refusé de trahir ses nouveaux amis. Le Squad s'est retourné contre  lui et il s'est enfui."

Une version bien différente donc de la romance ado-neuneu qui conclut le film en l'état et qui, selon toute logique, a été coupée en salle de montage. Car oui, la scène existe bel et bien puisqu'elle est visible en partie dans l'une des bandes-annonces du film : lorsque l'on voit le Joker couvert de cendres et tenant une grenade en disant "Bye-bye !". Une scène qui, d'ailleurs, s'intégrait à un arc scénaristique qui a lui aussi disparu du produit final. En effet, à l'origine, l'histoire d'Harley la traitait comme l'animal de compagnie du Joker et toute la suite nous la montrait s'élever contre lui, se renforcer et prendre son indépendance. Un message fort qui n'a pas été retenu au final, disparu sur le banc de montage, car le Joker était probablement considéré par les producteurs comme trop abusif envers Harley, même si on se demande aussi si cette prise d'indépendance d'Harley ne constituait pas également un problème. Vu qu'au final, on a quand même tout l'inverse.

Enfin bref.

 

Photo Margot Robbie

Faut quand même rappeler que, ça, c'était avant Wonder Woman

commentaires

Brad
27/03/2018 à 02:36

Mais qui sont les trou du cul qui gâche l univers DC ??

Pseudo 3
26/03/2018 à 12:20

Arretez de critiquer ce.... a merde c est ce film la...ba on s en fou

Dirty Harry
26/03/2018 à 12:11

Qui s'en fout ?

pseudo2
26/03/2018 à 09:24

Mais en fait... si on... non rien non plus

pseudo
26/03/2018 à 08:22

Je...non rien...

votre commentaire