MILF : Axelle Laffont, Virignie Ledoyen et Marie-Josée Croze profitent des vacances dans le trailer

La Rédaction | 20 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 20 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après avoir dévoilé son abominable affiche, MILF offre à nos prunelles ébahies sa bande-annonce. Et franchement, c’est pas si pire.

Dans la vie réelle de notre triste monde tragique, la rencontre de jeunes mâles et des MILF qu’ils fantasment a le plus souvent lieu dans les toilettes d’établissements répondant au nom de Macumba, Niagara ou Sphinx, et on y croise plus de polos tâchés de bières ou de poum poum shorts débordants que de pantalons bien taillés ou de combis moulantes. On y frotte des ergots rendus insensibles par l’alcool contre des cicatrices perlées de vergetures pour y mimer un semblant de coït, avant de sombrer un coma éthylique bien mérité.

C’est un récit vieux comme le GHB, et il est aussi pathétique que régulièrement synonyme de chlamydia. Heureusement, grâce à Axelle Laffont, qui a écrit, mise en scène et interprété MILF, les choses pourraient changer.

 

 

 

Comme nous le dévoile le trailer de son film, personne ne semble y avoir travaillé dans l’espoir de révolutionner le 7ème Art, mais tout le monde paraît s’y être bien amusé. Dans ce petit film de science-fiction, la cinéaste, Marie-Josée Croze et Virginie Ledoyen s’étonnent que de jeunes hommes s’efforcent de copuler frénétiquement avec elles (une attitude parfaitement stupéfiante, il est vrai), tandis que ces jeunes gens emmenés par Victor Meutelet souhaitent plus que tout s’engager avec ces dames.

On n’est pas franchement convaincus de tenir un chef d’œuvre, mais vu les températures actuelles, on risque de se repasser en boucle ce trailer qui sent bon l’huile auto-bronzante, le tassage de vertèbres et la fracture du cerveau.

Eclaboussage en salles le 2 mai prochain.

 

Affiche officielle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
angelo
19/08/2020 à 18:56

ô mulher linda e sensual,é uma mulher para se apaixonar.

As
14/10/2018 à 16:23

C est pas parcequ on a de petites fesses qu il faut faire tout un film. Pour avoir l occasion de les mettre en scène. N importe quoi.

Milf
22/05/2018 à 00:58

Mon pseudo est le nom du film car je l'ai trouvé bien et personne ne doit le juger car même si vous ne l'aimer pas les acteurs et actrices on travailler pour en faire un film et puis chacun a ses propres goût peut être que vos films favoris sont nuls aussi mais on ne les critiquent pas pour autant

batjp
21/03/2018 à 17:39

beauf un jour, beauf toujours ...

Le Grand Blond Avec Une Faucheuse Noire
21/03/2018 à 14:28

Axelle Lafont > Sofia Coppola

Zanta
21/03/2018 à 10:36

Wow.
Pourquoi laisser Axelle Laffont réaliser quoi que ce soit ? Tout sa carrière peut toujours être résumée à un sketch de Miss Météo sur feu Canal +. C'était il y a 20 ans.

Meuk
21/03/2018 à 08:51

Heu... je trouve finalement l’affiche bien plus sympa que la bande annonce. C’est grave docteur?

Dirty Harry
21/03/2018 à 00:41

Pas drôle, prévisible, sociétal bref l'habituelle tambouille pour occuper le prime time après une journée dans un open space d'une multinationale.
Lorsqu'on sait qu'un formaliste génial comme Florient Emilio Siri en est réduit à faire ce type de bouse car on produit plus que ça, quelque chose est mort dans notre pays...

janjan
21/03/2018 à 00:08

Oh purée la belle affiche faite avec Gimp par un sous stagiaire payé 10 euro et un repas chaud.

Salafion
20/03/2018 à 21:31

Encore un futur classique du cinéma français.
Tout le monde envie notre beau cinéma.
Bande de jaloux.

Plus
votre commentaire