Greta Gerwig aimerait bien que Lady Bird soit le début d'un univers étendu

Christophe Foltzer | 2 mars 2018
Christophe Foltzer | 2 mars 2018
Affiche française
21

En quelques années, Greta Gerwig s'est construite une place à part dans le cinéma indépendant hollywoodien. Et son Lady Bird pourrait être le point de départ d'un très beau projet.

Parce que vous pensiez que les univers étendus étaient l'apanage exclusifs des films de super-héros, de Star Wars et des films d'horreur ? Que vous êtes naïfs parfois, quand même. Bon, après, on ne vous en veut pas puisque jusqu'à très récemment, on pensait quasiment pareil. Sauf que non, en fait, le cinéma indépendant se dit qu'il n'y a pas de raison qu'il ne développe pas un univers autour d'un film.

 

Photo Saoirse Ronan, Greta GerwigSaoirse Ronan et Greta Gerwig

 

Et la question se pose justement concernant Lady Bird, le film de Greta Gerwig, sorti chez nous le 28 février dernier et qui, après ses deux Golden Globes, se positionne comme l'un des favoris des Oscars. Il semblerait que la réalisatrice ait de gros projets pour son univers puisqu'elle vient de révéler au micro du podcast A24 qu'elle aimerait beaucoup, beaucoup faire un total de 4 films dans sa ville de Sacramento, tous connectés bien entendu :

 

Photo  Beanie Feldstein, Saoirse Ronan

 

"J'aimerais faire un total de quatre films qui se déroulent à Sacramento. C'est clairement inspiré de la quadrilogie napolitaine de la romancière Elena Ferrante, qui a écrit quatre livres qui se passent à Naples. Ils sont tellement géniaux. Donc oui, j'aimerais faire ça. Parce que Lady Bird ne montrait qu'une partie de Sacramento et il y a tellement d'autres facettes de la ville que j'aimerais explorer.

J'ai l'impression d'avoir le privilège de venir de quelque part. Parce que je viens vraiment de là-bas : ma famille n'a pas déménagé, elle est encore là-bas, mes amis aussi, j'ai l'impression que je pourrais en parler avec beaucoup de sentiments."

Le projet est certes intéressant et vu l'économie des films de Greta Gerwig et sa réputation grandissante, il est clairement possible. Même si sa performance aux Oscars risque d'être déterminante pour la suite de ce que l'on appellera peut-être un jour le Lady Birdverse.

 

Photo Saoirse Ronan, Lucas Hedges

commentaires

Bubu
04/03/2018 à 12:35

Je suis d accord moi aussi je m en fous complètement de cette daube

Bubu
02/03/2018 à 19:41

Personnellement je m en fous

votre commentaire