Chrétiens, Guerre, Syrie : Pourquoi il faut aider le documentaire "Le retour des Assyriens du Khabour" à voir le jour

Christophe Foltzer | 18 février 2018
Christophe Foltzer | 18 février 2018

Une fois n'est pas coutume, nous laissons de côté le divertissement le temps d'un article pour vous parler d'un projet qui nous tient à coeur, la campagne de financement participatif concernant le documentaire Le Retour des Assyriens du Khabour de Chris Huby et Matthieu Delmas.

Ce n'est pourtant pas la première fois que nous parlons d'un projet en rapport avec ce sujet dans nos colonnes. L'an passé, nous vous avions dit tout le bien que nous pensions du documentaire Le Martyre des Chrétiens Syriens (diffusé sur Spicee) qui suivait, en Syrie, les quelques habitants qui survivaient dans leur ville détruite par Daesh, Hassaké, au travers notamment des yeux de son Archevêque résistant, Jacques Behnan Hindou.

 

Photo Khabour

 

Depuis, la situation a considérablement changé dans la région. La chute de Raqqa, et avec elle la déroute des armées de Daesh dans cette zone, permet ainsi aux habitants expatriés, pour éviter le massacre, de revenir progressivement sur leurs terres. Un événement de la plus haute importance donc, première pierre d'une longue et douloureuse reconstruction. Après Le Martyre, Chris Huby et Matthieu Delmas ont décidé d'accompagner cette population, de poursuivre leur histoire, en produisant et tournant la suite : Le Retour des Assyriens du Khabour.

 

 

Un sujet sensible mais d'un intérêt humain capital qui n'a, malheureusement, pas vu les plus grands organes de presse leur ouvrir leurs portes. Plutôt que d'attendre une commande qui ne viendra certainement jamais, les deux reporters ont donc décidé de monter un plan de financement participatif via la plateforme Ulule. Ils ne demandent pas énormément d'argent, à peine 6.000 euros et, en même pas une semaine, ils ont déjà récolté 24% de leur objectif. Mais ce n'est pas suffisant. C'est pour cette raison que nous en parlons. Pour les soutenir, eux et leur projet de la plus haute importance. Parce que certains sujets doivent être montrés, particulièrement en ces moments de confusion idéologique et de rapport à la réalité un peu brumeuse. Pour montrer que, la guerre, c'est ça : de la destruction, des drames, des morts, mais aussi une forte volonté de vivre et de se relever pour tout recommencer, malgré les bombes et la terreur. Un message positif et humaniste qui nous touche et nous concerne tous avec, au-dessus de ces populations, l'ombre d'une géopolitique internationale qui ne fait pas dans le détail malheureusement.

Mais quoi de mieux, plutôt que de nous aventurer sur des sujets que nous ne maitrisons pas totalement, que de laisser la parole aux deux auteurs, qui nous livrent leurs intentions :

 

Photo Khabour

 

"En Novembre 2017, Raqqa, la capitale de l’Etat Islamique en Syrie, tombe aux mains de la coalition dirigée par la FDS (forces kurdo-internationale). Puis quelques jours plus tard, la région de Deir ez-Zor est reprise aux fanatiques islamistes en partie par le Régime de Damas. Les extrémistes de l’EI sont ainsi officiellement chassés de Syrie.

A la suite de cet événement majeur en Syrie, plusieurs familles réfugiées en Allemagne et dans le reste de l’Europe se sont réunies pour savoir s’il était pertinent pour eux de revenir sur le territoire syrien. La guerre n’est pas terminée et le Khabour a été intégré d’office au Rojava, le territoire kurde. Ces derniers semblent petit à petit imposer leur politique sociale à tous les habitants, ce qui pose un souci aux chrétiens qui seront à nouveau pris au piège des changements rapides que subit le pays.

En outre, avec l'entrée officielle de la Turquie dans le conflit Syrien en janvier 2018, la question se pose à nouveau sur la sécurité des Chrétiens: de fait, ils se trouvent sur le ROJAVA kurde, territoire qu'aimerait récupérer le pouvoir Turc en place... L'histoire n'est pas finie..."

 

Photo KhabourToutes les photos de cet article sont Copyright Chris Huby - Tous droits réservés

 

Bien sûr, apporter une contribution n'est pas une obligation et nous ne saurions vous imposer cet acte. C'est à chacun de décider librement s'il souhaite participer au projet. Mais il nous paraissait obligatoire de vous en parler, ne serait-ce que pour que les gens soient au courant de ce qui se passe en ce moment, pas si loin de chez nous. Une manière aussi pour nous de soutenir les populations locales, avec nos maigres moyens.

Et si nous remercions d'ores et déjà, au nom des deux auteurs, ceux qui accepteront de lâcher quelques deniers dans ce très, très beau projet, nous vous tiendrons bien évidemment au courant de son avancée.

Pour ceux que ça intéresse, le lien Ulule.

 

 

 

commentaires

Jack
18/02/2018 à 15:59

Super initiative de part et d'autre. Participer c'est aussi dire que nous ne sommes pas que des adeptes du cinéma distraction. Certains sujets moins drôles, mais non moins primordiaux, se doivent d'être traités et soutenus . Ce qui se passe là-bas, tout près de nous en fait, est l'affaire de tous. Ma participation vous est acquise.

Dirty Harry
18/02/2018 à 14:29

C'est bien ça, je m'en vais déposer l'aumône.

Ben Linus
18/02/2018 à 11:31

Article intéressant, c'est sympa de proposer autre chose que des news vides de contenu sur le dernier Marvel ou Star Wars (même si je comprends votre démarche, c'est ce que les gens lisent le plus malheureusement - et je parie qu'on ne sera pas nombreux à commenter celui-ci).

votre commentaire