La Nuit a dévoré le monde : première affiche superbe pour un film de zombie français à ne pas rater

Geoffrey Crété | 26 janvier 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Geoffrey Crété | 26 janvier 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La Nuit a dévoré le monde sort le 7 mars.

À celui qui répète inlassablement que tout espoir de renouveau du film de genre dans nos contrées françaises est perdu, 2018 se prépare à lancer quelques coups savamment placés. Le 7 février, il y aura Revenge de Coralie Fargeat qui commence à résonner outre-Atlantique comme un certain Grave l'année dernière. En avril il y aura Dans la brume, avec Romain Duris et Olga Kurylenko perdus dans un brouillard cauchemardesque qui étouffe Paris.

Et en mars, il y aura La Nuit a dévoré le monde, premier film de Dominique Rocher, très remarqué avec son court-métrage La Vitesse du passé, avec Mélanie Thierry. Un pur film de genre au synopsis simple et efficace, puisqu'un homme se réveille dans un Paris désert, peuplé de zombies. 

 

Photo Anders Danielsen LieAnders Danielsen Lie

 

Porté par Anders Danielsen Lie, révélation d'Oslo, 31 août en 2012, et avec également Golshifteh Farahani et Denis LavantLa Nuit a dévoré le monde se dévoile dans une première affiche magnifique, qui vend à merveille le climat véritablement réussi de ce premier film dont on vous reparlera très vite sur Ecran Large.

Avec un rendez-vous à tenir dans les salles, pour saluer le cinéma de genre français : le 7 mars.

Affiche

 

Photo Anders Danielsen Lie

Photo Golshifteh Farahani

Photo

 

Tout savoir sur La Nuit a dévoré le monde

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Sortez vous les doigts 4
29/01/2018 à 10:30

.|..

Matt
26/01/2018 à 20:10

Encourageons ces démarches de film en France. Après Dans La Brume, voici un nouveau projet qui j'espère sera alléchant. Wait & (surtout) see!

galetas
26/01/2018 à 20:09

Et encore un film de zombies ! Et français en plus.
J'espère que le gars a quelque chose de solide à proposer.

Roukesh
26/01/2018 à 12:45

Ces images froides, son Paris désert. Ca a des airs de 28 jours, de prime abord tout du moins.

votre commentaire