Liam Neeson trouve que le mouvement #metoo commence à devenir une chasse aux sorcières

Christophe Foltzer | 15 janvier 2018
Christophe Foltzer | 15 janvier 2018

Depuis octobre dernier, la parole se libère enfin et les femmes n'hésitent plus à révéler les agressions et méconduites sexuelles dont elles ont été victimes. Un peu partout et principalement à Hollywood. Et, évidemment, c'est une très bonne chose.

Alors qu'on se demande quand même si l'on va pouvoir reparler un jour de cinéma, ce qui se passe actuellement est d'une importance capitale, preuve d'un bouleversement profond de nos sociétés occidentales et des rapports hommes-femmes. Malheureusement, comme tout débat d'importance, il crée une grande zone de trouble, dominée par la réaction émotionnelle qui empêche parfois d'aller plus avant dans la réflexion et la recherche de solutions.

Sans parler des amalgames et du risque que le débat ne se limite à une confrontation entre "gentils" et "méchants" alors que quiconque a déjà roulé sa bosse dans ce monde sait qu'en réalité, les choses sont toujours plus compliquées que ce clivage un peu facile et rassurant.

 

Photo Liam Neeson

Liam Neeson

 

Et cela commence à sérieusement inquiéter Liam Neeson qui, en pleine promotion de The Passenger dans la version irlandaise du Late, Late, Show a exprimé sa crainte. Selon lui, ces révélations successives sont devenues hors de contrôle et ont tendance à tout mélanger :

"Il se passe une espèce de chasse aux sorcières actuellement. Il y a des gens, des personnalités, qui se retrouvent soudainement accusées d'agressions sexuelles après avoir touché le genou d'une femme par exemple, et d'un coup ils sont renvoyés de leurs projets."

Il revient notamment sur le cas de Garrison Keillor, auteur et animateur radio, accusé en novembre dernier :

"Keillor écoutait une histoire très triste de l'une de ses amies et, à la fin, il a posé une main contre son dos. Elle portait une blouse et son dos était nu. Il a immédiatement retiré sa main et s'est excusé. Elle lui a dit de ne pas s'inquiéter et quelques mois plus tard, il a reçu l'appel de son avocat qu'il avait eu un geste inapproprié envers elle et s'est fait renvoyer de sa radio."

 

Photo Liam Neeson

 

Le comédien a également tenu à revenir sur les accusations contre Dustin Hoffman :

"Je pense que Dustin Hoffman... Je ne dis pas que j'ai fait la même chose que lui - apparemment il aurait touché la poitrine d'une femme - mais ce sont des gamineries. Quand vous jouez une pièce et que vous vous trouvez avec votre "famille" d'acteurs, vous faites des choses idiotes."

Cependant, il ne faudrait pas se tromper, Liam Neeson n'est pas contre tout ce qui se passe actuellement. Bien au contraire d'ailleurs :

"Il y a un vrai mouvement qui se produit actuellement et c'est très sain, cela parcourt chaque industrie. Le centre d'intérêt semble être Hollywood actuellement mais cela concerne toutes les industries. Si vous aviez lu les choses que j'ai lu concernant les femmes ouvrières, la manière dont elles sont traitées dans les fermes et les ranchs, vous seriez horrifiés."

Encore une fois, l'affaire n'est pas aussi simple qu'elle n'y parait de prime abord et, si protester et révéler de vrais drames est nécessaire, il faudrait aussi garder la tête sur les épaules, prendre un peu de recul pour y réfléchir, tous ensemble. Car c'est un problème qui nous concerne tous, que nous soyons un homme ou une femme.

 

Taken 3

commentaires

Gollem13
15/01/2018 à 20:27

Il fallait au moins Qui Gon Jin pour ramener un peu de raison dans ce bordel ambiant. Oui certaines promotions canapés qui se sont avérées infructueuses figurent dans la liste des accusations que l'on peut lire chaque jour sur twitter, et cela nuit aux vrais cas de viol et de harcèlement qui sont exprimés. Il faut faire le tri, mais bonne chance à ceux qui en ont la charge.

Hayden
15/01/2018 à 15:48

Puisque la mauvaise foi en est à dire qu'on détruit des hommes qui ont simplement touché un genou ou essayé de séduire, effectivement oui.

Dirty Harry
15/01/2018 à 15:43

A ce train la mauvaise foi ambiante va bientôt se charger de l'accuser de protéger les harceleurs....

Roukesh
15/01/2018 à 14:18

Une déclaration intelligente, qui ne bascule ni dans un extrémisme, ni dans l'autre. Ca devient rare ces temps-ci.

LeRealiste
15/01/2018 à 13:30

Mon D.ieu! c'est homme est rempli d'une sagesse.

+10000000000

STEVE
15/01/2018 à 12:52

Ça devient flippant...

votre commentaire