The Shape of Water : Guillermo Del Toro explique pourquoi tant de films de monstres se plantent

Créé : 5 décembre 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo guillermo Del Toro
63 réactions

En pleine tournée promotionnelle de La Forme de l'eau, Guillermo Del Toro est revenu sur pourquoi tant de films de monstres actuels avaient du mal à trouver leur public.

Deuxième tentative en quelques années à peine de relancer les Universal Monsters, La Momie a grandement peiné à convaincre. Pour un grand spécialiste de la figure du monstre et véritable historien du cinéma de genre, le sujet et les œuvres auxquelles il se réfère est forcément de première importance.

 

Photo

The Shape of Water

 

Cinéaste qui aura engendré quantité de créatures inoubliables, Guillermo del Toro a été interrogé par Screen Rant sur les raisons pour lesquelles nombre de métrages peinaient à redonner vie aux créatures qui ont façonné l’imaginaire du 7ème Art. Pour le metteur en scène des Hellboy ou encore du Labyrinthe de Pan, il ne fait aucun doute que c’est souvent le regard porté sur les récits, les personnages et leur mythologie qui pose problème.

"Je pense qu’il y a une attitude post-moderne vis-à-vis du genre, qui vise à le déconstruire ou le démembrer. Je crois que c’est en appréhendant les personnages avec un amour sincère qu’on prend le plus de risques, parce qu’on n’est pas au-dessus du sujet. Vous vous retrouvez à dominer votre propre histoire et il devient plus facile de verser dans l’ironie. Je pense que ça fait partie du problème."

En l’état, difficile de donner tort au cinéaste, qui est en train de mettre la planète cinéma à genoux avec La Forme de l'eau, qui séduit le public dans toutes les manifestations où il est projeté. 

 

PortraitGuillermo Del Toro

 

commentaires

pseudo 06/12/2017 à 16:54

Pourriez-vous nous donner un lien vers la source de l'article partiellement traduit ?

votre commentaire