Ouverture imminente du Paris International Fantastic Film Festival : on va s'en mettre plein le PIFFF

Jean-Luc Hassaique | 4 décembre 2017
Jean-Luc Hassaique | 4 décembre 2017

L'indispensable festival pour cinéphile ouvre ses portes demain soir dans la salle somptueuse du Max Linder !

La 7ème édition du plus grand festival parisien dédié au film de genre va ouvrir dans quelques heures, et on en tremble d'impatience, tant la programmation de cette année fait envie, à la fois par son éclectisme et sa qualité (pour les films qu'on a déjà eu la chance de découvrir). Adaptations de manga, films gores, reprise de films cultes, films d'auteurs, dingueries inattendues, OVNIS... Que vous soyez amateurs de films brutaux sans concessions, de films kitschs à l'humour décalé ou de films poétiques fantastiques, la programmation du PIFFF devrait vous satisfaire.

 

PhotoA Ghost Story

Tout d'abord, sachez que le film d'ouverture, A Ghost Story de David Lowery (Les amants du Texas) et avec Rooney Mara et Casey Affleck est un très beau film poétique. Troublant et marquant, ce film de fantôme hante (désolé) les esprits longtemps après sa projection. Vraiment un film à voir. Pour ce qui est de la sélection principale, ici on est curieux de voir ce que donnera par exemple Revenge de Coralie Fargeat. Le film n'a livré qu'un synopsis et quelques (beaux) visuels sanglants jusque là, mais après l'effet Grave, on est curieux de voir si de nouvelles oeuvres de qualité francophones sont prêtes à prendre le relais. Golem attise également notre curiosité. Enfin, sachez que Ajin, adaptation live du très bon manga dont on vous a parlé il y a peu, sera aussi de la partie.

 

Photo Matilda LutzRevenge

Dans la partie hors compétition, on est particulièrement intrigués par Leatherface. Déjà parce que ce sont les français Alexandre Bustillo et Julien Maury (à qui l'on doit tout de même À l'intérieur) qui réalisent, mais en plus parce qu'il s'agit de l'origin story de l'une des îcones les plus cultes du cinéma d'horreur, le tueur éponyme Leatherface de Massacre à la tronçonneuse. Les belles images du trailer promettent un périple poisseux, brutal et sans fioritures. Dans un tout autre registre, le film Bodied (produit par Eminem) promet un film fun et rageur. Pas vraiment un film de genre, le film semble avoir toutefois sa place dans le PIFFF par son ambiance décalée et son humour politique franc du collier. Là encore, le trailer fait envie. Enfin, A survival Family intrigue également avec son projet de satire de la technologie moderne sous forme de comedie familial.

 

PhotoLeatherface

Pour finir, on ne peut vous laisser sans parler des projections de films cultes. Cette année le PIFFF en propose 3, et on vous conseille de vous précipiter sur Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin de John Carpenter. Sous ce titre volontairement pulp se cache un film au second degré assumé. Fin dans son pastiche de personnages virilisto-bourrins à la Johnny Bravo de l'époque, riches en scènes mémorables et surtout vraiment drôle, c'est un immanquable. Et puis, je veux dire : Kurt Russel quoi.

Photo Jack BurtonJack Burton

Bref, il n'y a que de bonnes raisons d'aller s'en mettre plein le PIFFF cette année, d'autant plus que les projections se feront sur le turbo super méga grand écran du cinema Max Linder. On vous le dit : foncez, c'est de la bonne.

 

Photo Max Linder

Et CRAC, un bourre-PIFFF!!

commentaires

Sanchez
06/12/2017 à 01:07

Le commentaire précédent est en dessous de la vérité. Leatherface est le pire film de l'année, voir de l'année dernière et de l'année prochaine. L'incompétence faite film.

Jbolin
05/12/2017 à 15:38

Malheureusement, LEATHERFACE (dispo en VOD) est super nul.
Quelle déception de la part de ce duo :(

votre commentaire