Le mythique Nom de la Rose va avoir droit à son remake... mais en série télé

Christophe Foltzer | 17 octobre 2017
Christophe Foltzer | 17 octobre 2017

Dans le monde merveilleux du cinéma, il y a deux catégories : les films et les chefs-d'oeuvre. Et rien que le fait que l'on commence cette article de cette manière devrait déjà vous donner un petit indice sur l'endroit où l'on place Le Nom de la Rose.

Cela fait deux ans que nous n'entendons plus parler de Jean-Jacques Annaud et c'est qu'il nous manque le bougre. Parce que, quand même, c'est l'un des réalisateurs français les plus ambitieux que l'on ait jamais eu, très loin des bessoneries, un vrai metteur en scène, avec un vrai propos, un point de vue, un univers et un gigantesque talent. Et il n'a clairement plus la reconnaissance qu'il mérite.

 

Photo Le Nom de la Rose

 

Pourtant, dans les années 80, c'était l'un des très discrets rois du monde, avec des films comme La Guerre du Feu, L'Ours et, évidemment, Le Nom de la Rose. Adapté du roman d'Umberto Eco, le film nous plongeait dans une grande enquête philosophique lorsque des meurtres mystérieux survenaient dans une abbaye italienne du 14ème siècle. Le moine Franciscain Guillaume de Baskerville était mandaté pour résoudre l'affaire et, en compagnie de son apprenti Adso, il allait plonger dans les ténèbres cléricales d'une communauté quelque peu monstrueuse. Avec un Sean Connery impérial et un Christian Slater très touchant (parmi d'autres), le film est toujours un bijou que vous devez absolument voir si ce n'est pas encore fait.

 

Photo Le Nom de la Rose

 

Tout ça pour dire que, la mode étant ce qu'elle est, Le Nom de la Rose va se payer un bon gros remake dans sa face. Enfin, on dit ça, ce n'est pas exactement vrai puisqu'il s'agira avant tout d'une nouvelle adaptation du roman. Et cette fois, nous aurons droit à une série télé produite par Wild Bunch qui devrait normalement comporter huit épisodes, aurait droit à un budget confortable de 27 millions d'euros et devrait commencer son tournage en janvier prochain sous la direction du réalisateur italien Giacomo Battiato.

Ce qui est intéressant de ce projet, c'est sa distribution puisque Baskerville devrait être interprété par John Turturro tandis que Rupert Everett devrait prêter ses traits à l'Inquisiteur Bernard Gui. C'est tout ce que l'on en sait pour le moment, mais c'est déjà bien suffisant pour l'attendre de pied ferme.

 

Photo Le Nom de la Rose

Allez salut !

commentaires

SMQ
17/10/2017 à 16:58

Ce sera également sans moi, le film est trop culte pour que j'y trouve un quelconque intérêt. Un peu comme l'Arme Fatale, déclinée en série l'année dernière, et que je n'ai pas regardé... (et même si j'aime bien Turturro, à côté de Sean Connery, il risque de faire pâle figure). Bref, chacun ses goûts.

Dirty Harry
17/10/2017 à 13:28

Le polar monacal reprendrait il un bon coup de bure ? Vu l'épaisseur du livre d'Eco il y a de quoi explorer toutes les parties non retenues par le film ça pourrait être sympa. Après Turturro en Guillaume de Baskerville, bof, il n'a pas trop le "style" (j'aurais mieux vu Kevin Costner dans ce rôle)

Rahan les tape
17/10/2017 à 13:07

Génial, avec le John Turturro de The Night Of ça nous promet encore un grand numéro. Hâââte

Louig
17/10/2017 à 11:08

Effectivement à part aller à fond dans l'ambiance du nom de la rose ils ne feront pas mieux que Cadfael ...

REA
17/10/2017 à 10:46

Sans moi. Ils ne feront pas mieux que Cadfael !!!

REA
17/10/2017 à 10:44

Sans moi. Ils feront pas mieux que Cadfael !!!

votre commentaire