4 questions à Alysson Paradis (festival de Valenciennes)

Flavien Bellevue | 25 mars 2006
Flavien Bellevue | 25 mars 2006

Actuellement à l'affiche de Quand les anges s'en mêlent de Crystel Amsalem, Alysson Paradis, petite sœur de…, répond à quatre questions brèves lors du dernier festival de Valenciennes où elle présidait le jury du prix étudiant.

Quelles impressions gardes-tu en tant que Présidente du prix étudiant du long-métrage?
De très bonnes. J'ai rencontré des gens super sympas et j'ai retrouvé d'autres que j'aimais beaucoup. J'ai vu de très, très bons films et l'ambiance à Valenciennes, comme chaque année, est merveilleuse.

Qu'est-ce qui t'a surpris le plus parmi la sélection?
J'ai été surprise par la diversité des films que j'ai pu voir. Neuf films tous très différents et tous avec un univers bien à eux et des comédiens merveilleux.

Que retiens-tu de tes expériences sur tes derniers films?
Ce que je retiens, ce sont surtout des expériences humaines, la rencontre avec des réalisateurs et leurs univers, la rencontre avec des comédiens qui pour certains nous ont fait rêver jeunes (j'ai eu la chance d'avoir pour mère Nicole Garcia et Andréa Ferréol) et puis surtout le plaisir de travailler et s'oublier au profit d'un personnage, d'une histoire.

Peux-tu nous parler de tes futurs projets?
Je vais représenter la marque de vêtements Li-Lei dans une campagne photos ; je vais tourner dans le prochain court-métrage de Benoît Pétré des Quiches, et dans celui de Olivier Braunstein. Je suis également en train de répéter une pièce de théâtre avec Gérard Rinaldi.


Propos recueillis par Flavien Bellevue.
Auoportrait d'Alysson Paradis .

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire