Daniel Craig déclare que James Bond "lui manquera énormément" s'il doit abandonner le rôle

Jacques-Henry Poucave | 10 octobre 2016
Jacques-Henry Poucave | 10 octobre 2016

Daniel Craig ne s’est pas exprimé publiquement sur son avenir aux côté de 007 depuis la sortie de Spectre. Un silence qui vient de s’interrompre.

Alors que la presse s’excite depuis des mois en relayant les rumeurs les plus improbables concernant l’avenir de la plus vieille franchise d’espionnage du 7ème Art, Daniel Craig a expliqué qu’il n’avait aucune intention de quitter le smoking de James Bond.

« Ce que j’ai l’occasion de faire dans un Bond… Aucun autre job ne le permet. Aucun. Si je devais m’arrêter, ça me manquerait terriblement.

 

Daniel Craig monica bellucci

 

L’industrie est en train de se focaliser sur les projections-test, ce genre de choses… Sur un Bond, ça ne marche pas comme ça. Vous finissez le tournage sur les rotules, le film sort six mois plus tard, il n’y a pas le temps pour ce genre de choses, pas le temps pour les projections-test. Vous faites le film, il sort. C’est un des trucs les plus excitants qui soit pour un acteur. »

Les spectateurs du New Yorker Fest, venus assister à la conférence de presse de l’acteur auront probablement été rassurés. Mais si Daniel Craig ne compte pas abandonner après Spectre, pourquoi n’entendons-nous pas plus parler du prochain épisode ?

« Il n’y a pas de discussions pour le moment, tout simplement parce que tout le monde est un peu crevé. »

En réalité, il y a fort à parier que les négociations pour l’éventuel renouvellement des droits d’exploitation de 007, détenus par Sony, traînent en longueur, devant la hauteur des sommes en jeu et l’importance pour le studio de conserver une franchise à succès.

 

Photo Daniel Craig

 

 

commentaires

Fennec
22/10/2016 à 17:19

Sauf que quand on vient lire une news, on clique sur un titre, on ne sait pas encore ce qu'il y a dedans, on n'est pas obligés, mais on est curieux, c'est tout. C'est vrai ou faux, c'est bon ou mauvais, impossible de le savoir avant de cliquer. Le media garde la responsabilité de ce qu'il publie sciemment. C'est le boulot du journaliste.

Holly Body
12/10/2016 à 17:36

@Fennec

... Je trouve que c'est infantiliser le public que de croire qu'il va avoir l'obligation de cliquer sur une news de merde, commenter pour se lamenter, alors qu'à côté on lui proposer des trucs bien plus profonds. No comment pour la comparaison effectivement. Sauf si t'as de graves problèmes dans ta vie, personne ne force ton clic et ton argent à aller vers certaines news, certains films, plus que d'autres.

On voit tous les jours les preuves que beaucoup de gens aiment certaines choses considérées avec mépris par d'autres. Radin marche mieux en salles que Nocturama, la critique de Suicide Squad a donné une centaine de commentaires alors que celle de Toni Erdmann, quasiment aucun, et la moindre news Marvel attire des tonnes de réactions/partages sur les réseaux/débats répétitifs alors que les dossiers plus pointus, les articles moins "mainstream", c'est presque le désert.

Alors ok la responsabilité est partagée entre médias et public, mais je maintiens sans en douter une seconde : elle est partagée. S'attaquer aux grands méchants médias me semble très facile, et pas très profond. Dans le cas des rumeurs sur Daniel Craig : si personne ne vient les lire, on en aurait nulle part. Les médias sont aussi un business, et donc ils suivent le sens du vent. Sens du vent en (grande) partie dicté par le public, qu'il le réalise ou non.

Fennec
12/10/2016 à 12:11

@Holly Body

J'ai jamais trop adhéré à cette vision des choses. Le public prend aussi ce qu'on lui donne. Il prendrait aussi si c'était intelligent, et il l'a prouvé à maintes reprises.

Mon chat mange des croquettes dégueulasses si je ne lui donne que ça et qu'il a faim. Si je lui donne une bavette ou du saumon, je pense qu'il aimera aussi...

(Métaphore Award 2016 ©...)

Holly Body
10/10/2016 à 20:37

Feuilleton suivi par des tas de gens, ne l'oublions pas. Si personne ne lisait ces choses, la presse ne l'écrirait pas. Faut voir ça comme un système, et il n'existe que parce qu'il est nourri. De la même manière qu'on pourrait se plaindre des films qu'on a en salles, ceux qui occupent le plus d'écrans, en blâmant les prod... alors qu'il y a un public, qui a un pouvoir, qu'il l'assume ou pas

Fennec
10/10/2016 à 20:27

Peut-être aussi qu'il n'est pas si tête de mule que ça et que la presse adore fabuler et extrapoler le moindre de ses propos, la moindre rumeur, le moindre bruit de couloir.

Le réalité est certainement bien moins excitante que le feuilleton des tabloïds et de la presse en général, qui se contente souvent de répéter ce qu'elle entend chez ses confrères en en rajoutant à chaque fois un peu.

corleone
10/10/2016 à 17:27

Oui! On a bien compris que tu reviendras ! Never say Never again, retiens bien la leçon, espèce de tête de bouledogue.

zetagundam
10/10/2016 à 17:24

C'est dingue qu'avec tout ce que la licence lui apporté, "fortune et gloire" pour ne pas citer un film, que la prod lui accorde encore du crédit alors qu'il n'a pas arrêter de jouer les pleureuses et limite cracher sur la licence lors de la promo de Spectre tandis qu'il touchait une fortune pour le dernier film ce que certains acteurs/actrices n'ont pas manqué à raison de lui rappeler.

Qu'il passe la main et qu'on en parle plus

Arnaud
10/10/2016 à 16:57

Bon ben voila qui met totalement fin aux speculations concernant le prochain James Bond ... enfin jusqu'a la sortie du prochain opus

votre commentaire