Les films de la rentrée 2012 (1/4)

Par Simon Riaux
30 août 2012
MAJ : 30 juillet 2018
0 commentaire
default_large

Ça y est ! C'est la rentrée ! L'heure de retrouver pour les uns son patron, pour les autres son chef de service, pour les plus jeunes leur institutrice compatissante. Période désagréable, où tout semble lentement pourrir, jusqu'aux feuilles des arbres, sauf les salles obscures, débarassées des blockbusters estivaux, qui retrouvent soudain des couleurs. En effet, les quatre premiers mois de l'année seront placés sous le signe de la variété, des genres, nationalités et budget, l'occasion de revenir sur quelques uns des métrages les plus attendus des prochaines semaines.

 

 

5 septembre

Killer Joe

Tout Friedkin est un événement en soi, et la cuvée 2012 s'avère tout bonnement électrique, grâce à un scénario délicieusement retors, un McConaughey au firmament et une aura de poisse délétère qui nous a durablement marqués.

Wrong

Dupieux a montré que l'on pouvait s'adonner aux joies du méta-cinéma, interroger la forme même du Septième Art, sans régurgiter ad vitam les dernières excrétions de la Nouvelle Vague. Et comme par dessus le marché, il nous fait beaucoup rire, on attend chacune de ses créations avec un enthousiasme débordant.

12 septembre

Des Hommes sans loi

Le film partage la rédaction, où certains qualifient la chose de brillant film de gangsters à la sauce bootleg, tandis que d'autres lèvent les yeux au ciel en maudissant Labeouf et un script redondant. Une chose est sûre, voilà un métrage qui n'en finit pas de nous donner soif, et ne fait pas honte au talent de son réalisateur, John Hillcoat.

 

Voisins du Troisième Type

Ben Stiller et Matthew Vaughn ont toujours eu une propension à la débilité communicative proprement incroyable. Leur aura grassement récréative devrait à nouveau faire des malheur dans ce trip halluciné, où une piteuse troupe de bras cassés tente de sauver son quartier d'une invasion extra-terrestre. Bon, depuis, Perrine a calmé nos ardeurs.

19 septembre

Jason Bourne : L'héritage

Matt Damon n'est plus là, mais qu'importe, il avait plein de collègues, soit autant d'histoires à raconter… C'est donc au tour de Jérémie Renner de nous la jouer agent super vénère. Tony Gilroy saura-t-il trancher avec le style maîtrisé mais trop abondamment recyclé de Paul Greengrass pour nous offrir une partition originale ? La réponse ici.

 

 

26 septembre

Resident Evil 5

C'est avec un mélange de terreur et de fascination que nous attendons ce nouveau volet d'une des franchises les plus nawak de l'univers, toujours portée par une Milla Jovovitch sous acides et un impayable Paul W. Anderson, preuve vivante que l'amour est aveugle. Tonton BDM milite ardemment pour l'organisation de séances à l'attention du public scolaire, à base de booty self defense, grâce lui soit rendue.

 

Les Seigneurs

Olivier La Môme Dahan nous revient après une parenthèse américaine, avec cette comédie qui rassemble le gratin (ou la croute c'est selon) de la comédie franchouillarde. Saura-t-il sublimer son matériau qui évoque plus un ersatz de Camping que la virtuosité d'un OSS 117 ? On l'ignore, mais on suivra de très près ce poids lourd de la rentrée.

 

Pour découvrir les sorties du mois d'octobre, cliquez ici !

 

Rédacteurs :
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires