Confessions d’une accro à Zac Efron

Par Lucile Bellan
23 avril 2009
MAJ : 22 octobre 2018
0 commentaire
default_large

Il y a quelques mois, en plein battage High School Musical, craquer pour la mèche de ce jeune beau gosse avait tout de la bluette clandestine passé 15 ans. Difficile en effet, lors des dîners mondains d'assumer un fantasme avec l'acteur fétiche des jeunes filles en fleur. Mais maintenant, cette période est bel et bien derrière nous tant 17 ans encore réhabilite l'acteur et décomplexe les femmes plus matures qui se pâmeraient pour son corps d'éphèbe. Confessions donc, d'une accro à Zac Efron, qui n'en peut plus de joie d'afficher et de crier son crush comme si elle aussi avait 17 ans… encore.

 

 

 

Tout d'abord, je tiens à préciser que je suis loin d'être une ado attardée et que jamais, ô grand jamais, je n'attends le dernier visage masculin à la mode pour me pâmer (Robert Pattinson aka RPattz, très peu pour moi). Seulement un jour, entre deux ricanements de plaisir coupable à la vue du premier High School Musical, un déhanchement irrésistible (et gracieux) du jeune Zac Efron a fait pencher la balance de son côté. Juvénile à souhait, le fantasme parfait du premier amour, délicieusement asexué grâce à Disney, Zac Efron est à la fois rassurant mais semble cacher derrière sa musculature déjà bien développée une forme de virilité tout à fait masculine.

 

 

 

Avec ses airs de pureté apparente, on ne s'étonne même pas que sa petite amie agaçante (mais pour le coup, un peu plus humaine) lui envoie des photos d'elle en tenue d'Eve par portable interposé… une idée qu'à l'époque on s'en voudra de ne pas avoir eu avant, histoire de lui montrer à quoi ressemble une vraie femme. Parce que Zac Efron titille, sans être trop enfantin, la part de Mrs Robinson en chacune d'entre nous et que celles qui se laissent enivrer par son parfum supposé de salle de basket, de sueur et d'une fragrance virile et fraîche (Eau sauvage de Dior ?) rêvent en secret d'initier le jeune homme à d'autres activités tout aussi sportives.

 

 

 

Mais Zac Efron, ce n'est pas qu'un sourire ultrabright, une mèche aux quatre vents, un sens du rythme à toute épreuve et un talent inné pour le basket, c'est aussi une personnalité qu'on devine agréable… voire plus si affinités. Car entre le remake Hairspray où il défend la cause des femmes rondes (+ 1 point de tolérance), High School Musical où il choisit une carrière d'artiste face à un avenir dans le sport (+ 1 point de sens artistique), et 17 ans encore où son second degré rivalise avec un petit air sérieux et pontifiant du plus bel effet (+ 1 point d'humour et 1 point bonus pour son coté intellectuel sexy), Zac se forge peu à peu une image accessible qui n'est pas pour gâcher ses qualités physiques.

 

 

 

Il n'y a qu'à voir sa petite amie officielle, Vanessa Hudgens qui, après avoir été sa compagne à l'écran dans la trilogie High School Musical, a lancé sa carrière de chanteuse pop puis se retrouve égérie des produits contre l'acné pour une célèbre marque de soins pour la peau… La petite Vanessa est mignonne soit, mais ce n'est pas un top model brésilien… il n'est donc pas impossible de nous imaginer à sa place. Ce qu'on fera avec plaisir pendant les prochaines années, le beau jeune homme ayant déjà plusieurs projets cinéma excitants pour les années à venir.

 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à sa galerie

 

 

Rédacteurs :
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires