Petites et grandes histoires des Oscars

Jean-Noël Nicolau | 19 février 2009
Jean-Noël Nicolau | 19 février 2009

La 81e cérémonie des Oscars aura lieu dans la nuit de dimanche à lundi prochain. L'occasion de revenir sur quelques faits et chiffres remarquables avant que de nouveaux gagnants viennent inscrire leurs noms au palmarès.

 

 

Trois films se partagent le podium du record du nombre d'Oscars : Ben-Hur, Titanic et Le Retour du Roi. Cependant, il est encore possible d'établir une hiérarchie entre eux. Titanic a obtenu 11 Oscars sur 14 nominations, Ben-Hur 11 Oscars sur 12 nominations et le plus impressionnant score demeure celui du Retour du Roi avec 11 Oscars sur 11 nominations. Cette année c'est L'Etrange histoire de Benjamin Button qui mène la danse, avec 13 nominations, devant Slumdog Millionaire et ses 10 nominations.

 

L'acteur le plus nominé demeure Jack Nicholson avec 12 nominations, à la fois comme meilleur acteur dans un premier ou dans un second rôle. Si on ne prend en compte que l'Oscar du meilleur premier rôle, ce sont Spencer Tracy et Laurence Olivier qui détiennent le record ex-aequo avec 9 nominations chacun.

Huit acteurs ont déjà remporté deux fois l'Oscar du meilleur premier rôle : Spencer Tracy, Fredric March, Gary Cooper, Marlon Brando, Dustin Hoffman, Tom Hanks, Jack Nicholson et Daniel Day-Lewis. Spencer Tracy et Tom Hanks ont la particularité d'avoir gagné deux années de suite.

Du côté des actrices c'est l'indétrônable Meryl Streep qui détient le record avec 15 nominations dans les catégories de meilleure actrice dans un premier ou dans un second rôle. Cependant c'est Katharine Hepburn qui a obtenu le plus de nominations dans la seule catégorie du premier rôle féminin (12 citations). Elle détient aussi le record du nombre de statuettes pour une actrice (4 !).

11 actrices ont obtenu deux fois la récompense suprême : Luise Rainer, Bette Davis, Vivien Leigh, Olivia de Havilland, Ingrid Bergman, Elizabeth Taylor, Glenda Jackson, Jane Fonda, Sally Field, Jodie Foster et Hilary Swank.

C'est John Ford qui demeure le réalisateur le plus récompensé pour Le Mouchard, Les Raisins de la colère, Qu'elle était verte ma vallée et L'Homme tranquille. Frank Capra et William Wyler ont quant à eux remporté trois fois la récompense. Et c'est le même Wyler qui détient le record de nominations (12).

Trois films ont cumulé les 5 récompenses principales (meilleurs films, réalisateur, acteur, actrice et scénario) : New York - Miami, Vol au-dessus d'un nid de coucou et Le Silence des agneaux.

Parlons un instant des perdants. Deux soirées « lose » mémorables pour La Couleur Pourpre de Steven Spielberg (11 nominations et aucune récompense) ainsi que pour Gangs of New York de Martin Scorsese (10 nominations et une bulle à l'arrivée aussi).

L'Oscar du meilleur film d'animation fut créé en 2001 et Shrek fut le premier gagnant. Pour la cérémonie de 2009, tous les pronostics donnent Wall-E gagnant. Mais les studios Pixar espérait carrément faire concourir leur bébé dans la catégorie meilleur film.

Heath Ledger ne sera pas le premier acteur à recevoir un Oscar à titre posthume (s'il gagne...). En effet, en 1977 Peter Finch avait remporté la statuette pour son rôle dans Network de Sydney Lumet. L'acteur était décédé deux mois auparavant. Tout aussi remarquable, James Dean fut nommé deux fois de suite à titre posthume, en 1956 pour A l'Est d'Eden et en 1957 pour Géant. Il s'agissait des premières nominations posthumes aux Oscars.

Danny Boyle ne serait pas le premier réalisateur britannique à recevoir l'Oscar. Avant lui David Lean (Le Pont de la rivière Kwaï et Lawrence d'Arabie), Richard Attenborough (Gandhi), Anthony Minghella (Le Patient Anglais) et Sam Mendes (American Beauty) ont déjà remporté cette statuette.

Quatre fameux oubliés des Oscars sont à noter : Charlie Chaplin (qui a reçu des prix honorifiques), Alfred Hitchcock (un prix honorifique pour l'ensemble de sa carrière aussi), Orson Welles (Citizen Kane avait été battu par Qu'elle était verte ma vallée) et Stanley Kubrick (13 nominations au total pour l'ensemble de ses films).

Citons quelques unes des polémiques les plus fameuses de la cérémonie. Des films tels que Un tramway nommé Désir, Lolita, Devine qui vient dîner ce soir ? ou Qui a peur de Virginia Woolf ? ont créé de mini scandales en leur temps pour leurs audaces thématiques. Mais il faut attendre 1969 et Macadam Cowboy pour qu'un film classé X remporte la récompense suprême.

 
 
 

Parmi tous les nombreux boycotts de la cérémonie, le plus spectaculaire reste celui de Marlon Brando en 1972. Il envoya une actrice amérindienne monter sur scène à sa place et refuser la statuette attribuée pour Le Parrain.

 
 

C'est probablement la victoire de Shakespeare in love au titre de meilleur film en 1999 qui reste la plus importante polémique récente. En effet, le film remporte la récompense ultime face à La Vie est belle de Roberto Benigni, Elizabeth, Il faut sauver le soldat Ryan et La Ligne rouge de Terrence Malick. La rumeur attribuera longtemps cette victoire à une campagne de lobbying acharné menée par Miramax.

 
 
 

Les nominés à l'Oscar du meilleur film 2009 forment le panel ayant rapporté le moins au box-office depuis bien longtemps. Benjamin Button est le film ayant le mieux marché du lot, mais avec  122 millions de dollars pour un budget de 150, c'est loin d'être un triomphe. Le plus petit score revient au Liseur et ses 19 millions de dollars pour un budget de 32, mais le film est toujours demeuré à une sortie limitée. Tout cela est un peu compensé par la longévité de Slumdog Millionaire, qui, avec 86 millions de dollars pour un budget de 15, est un vrai succès populaire. Sa victoire annoncée (trop annoncée ?) ce dimanche soir pourrait lui faire multiplier ce chiffre.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire