Le Transporteur - Héritage : critique rebootée

Laurent Pécha | 10 septembre 2015
Laurent Pécha | 10 septembre 2015

Un nouveau Transporteur sans Statham, c’est possible ? Oui pour Besson qui reboote sa franchise. Après un troisième épisode atroce, on n’attendait plus rien de la saga. Le gage d’une bonne surprise ? Pas sûr du tout…

La « qualité » des films de la saga du Transporteur avait beau baisser au fil des épisodes, l’argent rapporté ne faisait qu’augmenter. Difficile pour Besson de lâcher une telle franchise. Mais gros souci : son charismatique interprète est devenu trop vieux ou plutôt sûrement trop cher pour la série. Tel un Zorro des temps modernes, l’heure du reboot a donc sonné. Et voici comment Statham laisse sa place à Ed Skrein, belle gueule du cinéma britannique découvert dans Ill manors.

 

 

Pour le reste, la formule reste la même à ceci près désormais que Besson et ses co-scénaristes ne s’embarrassent vraiment plus du moindre souci de réalisme. Cet héritage là multiplie ainsi toutes les idées les plus farfelues (on va rester poli) du monde : des putes (prod Besson oblige) qui deviennent des cambrioleuses-espionnes, des blessures par balle qui guérissent avec une base de sucre et toiles d’araignée (!!!??!!),….

Du grand n’importe quoi que l’on pourrait presque accepter si les séquences d’action envoyaient du lourd. Le bilan est pourtant bien léger de ce côté. Avec ses combats à mains nus que n’importe quelle production asiatique propose depuis des décennies et quelques cascades de voitures en mode fonctionnaire, sorties des scènes coupées de Taxi, le film ne s'inquiète même pas du plaisir du spectateur. Comme héritage, on a déjà vu bien plus réjouissant !

 

 

 

Résumé

Le Transporteur sans Statham, c'est déjà pas top mais sans scénario et surtout sans séquences d'action excitantes, c'est juste nul.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(1.0)

Votre note ?

commentaires
TheGrandTest
28/09/2015 à 11:15

On est d'accord : https://www.youtube.com/watch?v=F5gBxxslwfs

R90
14/09/2015 à 00:20

Ce qui est certain, c'est que Yamix, lui, ne trouve plus son sens de l'humour troisième degré (à moins qu'il n'ose le quatrième degré, dans ce cas chapeau)

Yamix
12/09/2015 à 17:25

Postman 10/09/2015 bravo, vous l'avez trouver (lol)

Et toi tu trouves tes fautes aussi ?

Zanta
10/09/2015 à 22:43

Trop cher plutôt que trop vieux.
Statham a déclaré en interview que Besson voulait lui faire signer pour 3 autres films, et pour moins d'argent. Et sans même une idée du scénario (mais bon, ça, on aurait pu l'aider).

Kaligula
10/09/2015 à 21:16

Le Dirty aurait-il un blocage au niveau de la sexualité et la virilité ?

Dirty Harry
10/09/2015 à 18:11

Le monde perd ses valeurs si Jason Statham n'est plus là ! On va quand même pas se taper des minets métrosexuels ?

Postman
10/09/2015 à 18:11

bravo, vous l'avez trouver (lol)

Postman
10/09/2015 à 17:07

Première ligne, première faute d'orthographe...
vraiment balèzes les gars ! très pro !

Boo
10/09/2015 à 16:24

Des courses poursuites, des putes et des Audi, Besson reste fidèle à lui-même.

Atef
10/09/2015 à 15:41

''cascades de voitures en mode fonctionnaire, sorties des scènes coupées de Taxi" , Mouaf mouaf mouaf, j'adore!

votre commentaire