Films

Les Minions : critique jaune banane

Par Maryne Baillon
30 octobre 2018
MAJ : 24 décembre 2022
7 commentaires

Moi, moche et méchant aura connu trois épisodes à fort succès, dont Les Minions devinrent instantanément les personnages emblématiques. Déclinés en innombrables produits dérivés, on s’attendait donc logiquement à voir Universal offrir aux petits bonshommes jaunes leur propre long-métrage. Mais les petits avortons préférés des enfants survivront-ils au grand écran sans leur patron, le célèbre Gru ?

default_large

QU’EST CE QUI EST JAUNE ET QUI EST MÉCHANT ?

Ils sont jaunes, hystériques, n’ont pas inventé la machine à éplucher les enfants et souhaitent plus que tout servir un maître démoniaque. Les Minions sont dans la place, mais à leur grand désespoir, ils ne trouvent pas de génie du mal à servir. Jusqu’à ce qu’ils fassent la rencontre d’une certaine Lady Overkill en plein Swinging London, et s’embarquent dans une aventure délirante.

 

PhotoOn se reverra dans Mortal Engines

 

Voilà un programme parfaitement adapté à ces personnages à la langue mystérieuse et à la malchance pathologique, qui suffira probablement à ravir les tout petits. Le film ne ménage en effet pas ses efforts pour les séduire, à coup de gags permanents, de couleurs chatoyantes, et d’amples mouvements de caméra. Les fans adultes des petits courges jaunes en auront aussi probablement pour leur argent, le métrage faisant le choix de respecter au maximum l’univers précédemment établi par Moi, moche et méchant afin de satisfaire les habitués.

 

PhotoVoyage en première classe

 

JAUNE ET GENTIL

Les autres en revanche, curieux de découvrir quelles sont ces étonnantes mascottes, risquent fort de rester de marbre devant les élucubrations de Kevin, Stuart et Bob. Car si le scénario ne ménage pas ses efforts pour nous offrir un maximum de sketch à nous mettre sous la dent, il le fait parfois avec une précipitation qui empêche la drôlerie des situations d’éclore complètement. Mais surtout, on cherche en vain la méchanceté que nous promettent Les Minions dès leur introduction.

En effet, nos héros jaunes sont désespérément adorables, et les super-vilains qu’ils veulent servir généralement trop cartoonesque pour représenter une quelconque forme de menace. On ne s’attendait évidemment pas à ce que Les Minions se transforment en monstres de subversion ou de méchanceté, mais force est de constater que ce spin-off vise essentiellement les petits et manque parfois un peu de malice.

 

L'affiche du film

 

Rédacteurs :
Résumé

Soigné et fidèle au matériau d'origine, le film déroule son programme sans accroc mais sans génie.

Autres avis
  • Geoffrey Crété

    Une horreur absolue, qui donne envie de tout brûler et écraser des poussins, et ferait passer L'Âge de glace 18 pour un monument d'esprit et d'inventivité.

Tout savoir sur Les Minions
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pd

Suce ma bite

Bolderiz

Intéressant le commentaire ci-dessus… Le gars se cherche… Faut consulter mec! lol

Claris

Je doute sincèrement que « les petits » saisissent les références qui inondent ce film.
Si à aucun moment, les minions ne parviennent à vous faire rire, vous avez effectivement gagné votre place dans la catégorie « vieux & trop sérieux ».
Votre type d’humour à sketch, c’est plutôt construit et en deux temps comme ces vieux cartoons Tex Avery ? Pas sûr de tenir 1h30 à rire « malicieusement » aux dépens de coyote…
La note est OK, mais la critique est trop acide et manque de considération et d’objectivisme.

Jake

Ayant vu le film au cinéma, il est clair qu’il s’adresse a un public assez jeune. Même si quelques scènes sont drôles, dans l’ensemble, il est tout de même moins tout public que  » Moi, moche et méchant ». Après esthétiquement ça reste très bien fait, mais étant un fan des films d’animations, celui-ci reste plus pour les enfants.

Donc 3 étoiles méritées, pour un public de gosses, mais je suis complètement d’accord avec la critique.

Ken

2/10