Diversion : critique arnaquée

Geoffrey Crété | 27 septembre 2020
Geoffrey Crété | 27 septembre 2020

Diversion, ce soir à 21h sur France 2

Une comédie romantique d’arnaqueurs avec Will Smith et Margot Robbie, alors tout juste révélée par Le Loup de Wall Street de Scorsese, par les réalisateurs de I Love You Phillip Morris et Crazy, Stupid, Love : non, ce n’était pas une bonne idée.

LES ARNAQUEURS

Une fois n’est pas coutume, la traduction française se révèle plus pertinente que le titre original (Focus). Car dans le troisième film de Glenn Ficarra et John Requa, qui se résumera à une mince mais interminable romance entre deux menteurs professionnels, tout est affaire de diversion : celle des personnages d’abord, maîtres dans l’art de séduire pour tromper puis gagner ; mais surtout celle du duo de metteurs en scène, de toute évidence conscients que leur scénario n’a rien à raconter.

La solution : camoufler avec du toc, de l’autodérision ordinaire, user et abuser du charme cabossé de Will Smith et du numéro d’ingénue de Margot Robbie. Faire diversion pour divertir, à n'importe quel prix.

Mais l’illusion fonctionne trop peu pour assurer le service. Le film n’a pas plus de profondeur que ses personnages, qui ont bien du mal à prendre vie dans une histoire moins préoccupée par ses enjeux que ses ficelles ordinaires et donc, ennuyeuses – qui est qui, qui trompe qui, où s’arrête le jeu, peu importe si chaque nouveau twist se révèle plus bête que le précédent.

 

photo, Margot Robbie, Will SmithSpectateur mis K.O.

 

FLOU PAS ARTISTIQUE

Pire : Diversion semble vidé de toute énergie, indispensable à ce type de film qui repose sur l’adrénaline d’une opération et non le suspense sentimental d’un couple sans importance. Il n’y a qu’à voir cette interminable et pourtant simplissime scène dans la loge du match, ou cette désagréable ellipse dans le gras du récit, pour comprendre que personne ne contrôle la machine. Sans parler d’un conformisme qui confine à la beauferie latente, avec notamment un sexisme à peine adressé par les dialogues.

« Les gros coups avec lesquels tu peux prendre ta retraite et t’acheter un yacht, c’est dans les films », explique Will Smith à son apprentie naïve. Diversion démontre que cette règle du genre a une raison d'exister, puisqu'elle permet d'éviter les sentiers rebattus de la romance entre belles gueules insipides. Mieux vaut donc revoir un film de braquage comme Ocean's Eleven qui déborde de charme et d'esprit, une comédie d'arnaque légère comme Beautés empoisonnées avec Sigourney Weaver et Jennifer Love Hewitt, ou tout simplement Les arnaqueurs de Stephen Frears.

 

Affiche française

Résumé

Bien trop peu à se mettre sous la dent dans cette comédie romantique clinquante, mais ni drôle ni excitante, qui tente de faire diversion avec Will Smith et Margot Robbie pour masquer la banalité du programme.

Lecteurs

(2.6)

Votre note ?

commentaires

Matrix R
28/09/2020 à 21:56

Oubliable Will Smith

Mr Bifle
28/09/2020 à 13:04

Divertissant si tu n'en attends rien, juste une surprise un peu concon mais agréable, comme une bifle quoi

Superbouli
28/09/2020 à 06:00

Première moitié du film très sympa jusqu a la fin du superbolw le reste du film sans intérêt

Kaishu
27/09/2020 à 23:18

Je pense qu'en en attendant pas grand chose le film peut agréablement surprendre.
Je trouve au contraire cet ellipse au beau milieu du récit très audacieuse.
Et oui on peut aussi revoir un classique du film de braquage...pas tous par contre parce qu'ils ont quand même tendance à tous se se ressembler...

Will Smith Synthetic Scientologue Man and very Bad Boy for Margot
27/09/2020 à 19:58

bon, je n'ai pas vu le film, et a priori je n'ai pas rate grand chose,
je ferais un effort.. particulier
, en general, les cineastes et producteur pour attirer le chaland...dans un film industriel bas de gamme..;
il fout en string , et tenue leger l'actrice principale et s'arrange pour en caster une jeune et jolie et bien foutue, .. car il ya pas autre chose a se mettre sous la dent dans le film je presume
je suis sur que je vais trouver les best scen avec Miss Robbie qui vont bien resume le film sur Youtube, je vais quand meme pas m'infliger des sevices intellctuelles et neuronales a mater le film sur 1H30/2H hein,?!
je Vais a l'essentiel,

Adam
27/09/2020 à 19:01

A part la scène du Stade rien ne m a marqué dans ce film...

sylvinception
30/03/2015 à 16:15

Margot Robbie.
Encore une qui n'a pas réussi à percer QUE grâce à son physique!!
Ok je sors...

snake88
25/03/2015 à 15:13

Vous ne répondez pas à une question cruciale : il y a t-il du cul et de la nudité ? Parce que très honnêtement le Loup de Wall Street, voila quoi...

votre commentaire