Réalité : critique réaliste

Simon Riaux | 21 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 21 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Quentin Dupieux est devenu beaucoup trop productif pour être encore considéré comme un OVNI, mais il demeure un des metteurs en scène les plus inclassables de son époque, salutaire caillou dans la chaussure d’un cinéma français confit dans ses habitudes. Sa Réalité peut-elle ré-enchanter la nôtre ?

RÉALI-TAY

Pendant près de quarante-cinq minutes, on est tentés de croire que le miracle Quentin Dupieux arrive enfin à son apogée. Si son univers branque, référentiel et désaxé et toujours de la partie, son goût de l’absurde et l’angoisse se double cette fois d’un soin d’écriture inédit. Dialogues ciselés, tempo comique impeccable, le metteur en scène maîtrise fabuleusement son sujet, parvenant même à créer des gags hilarants à partir de simples ellipses ou d’effets de montage simplissimes.

Alain Chabat est renversant de naturel, sous-joue finement sa partition, conscient que le scénario délirant et la mise en scène outrée de Réalité le prémunit de ses habituels excès clownesques. Soit le contraire de Jonathan Lambert, tout aussi efficace dans une composition hallucinée, d’où fusent des répliques ramassées et hilarantes comme autant de grenades à fragmentation.

 

 

RÉALI-THÉ

Malheureusement, cet aboutissement en termes d’écriture, de construction, côtoie de longues séquences un peu paresseuses, durant lesquelles le film déploie une panouille nonsensique qui se contente de décliner mollement les concepts et hommages brandis par le scénario. Le film s'auto-détruit ainsi presque intégralement dans son dernier acte en forme de doigt d’honneur aux attentes du spectateur.

 

photo, Jon Heder

 

Quentin Dupieux a toujours manié avec délectation une impertinence salvatrice, mais voir cette dernière accolée un peu artificiellement à des scènes autrement plus travaillé ne peut que nous faire regretter que l’auteur ne sorte pas un peu plus les doigts pour emballer une œuvre réellement exigeante, capable de clouer le bec de ses détracteurs.

 

Réalité - L'affiche du film

Résumé

Le charme Dupieux opère toujours, d'autant plus qu'il se double d'un remarquable travail d'écriture... jusqu'à ce que le réalisateur se contente de conclure son récit par un doigt d'honneur.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Greg?
18/02/2021 à 00:18

T’as du faire des rêves tellement chelous...

mikegyver
23/10/2018 à 09:33

jonathan lambert et alain chabat bons acteurs ?

ahahaha !!! ahahahaha !!

j'adore chabat mais faut pas deconner il lit son texte niveau acteur , il joue pas. Et je parle meme pas de jonathan lambert qui est abominable dans tout ce qu'il fait , il s'est carrement gouré de metier le gars !!

sinon rtl plug vous la regardez comment ? y'a un operateur qui la refourgue au find fond de ses chaines ? juste a coté de trucs chinois ou allemand ?

vous avez pas la TNT francaise comme tout le monde ? y'a deja a faire ou a dire.

moky99
22/10/2018 à 21:54

et y'a Jon Heder, alias Napoleon Dynamite, autre film culte ;-)

Greg
21/10/2018 à 19:50

La dernière fois que je me suis endormis au cinéma.

votre commentaire