Critique : L'Heure du crime

Laurent Pécha | 24 juillet 2010
Laurent Pécha | 24 juillet 2010

Commençant comme une histoire d'amour banale mais joliment filmée entre deux êtres abîmés par la vie, L'Heure du crime change de direction quand l'un des deux amoureux meurt tragiquement, tué par un cambrioleur. On passe alors sur un film sur le deuil pour enchaîner sur la folie et puis sur la suspicion (le cambriolage était-il anodin ?,...). Bref, pour son premier long, Giuseppe Capotondi s'amuse à brouiller les cartes, manipule sans cesse le spectateur (ce que l'on voit, n'est pas forcement la réalité ou peut être que si). Le jeu peut être vite irritant surtout quand on n'est pas adepte du twist à outrance.

Reste que les deux comédiens principaux et surtout Ksenia Rappoport, d'une belle justesse (Prix d'interprétation à Venise en 2009), parviennent à faire naître une vraie compassion pour ce qui n'est au final qu'une drôle d'histoire maudite. Pour eux avant tout, on adhère gentiment le temps de la projection.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire