Critique : Complexx

Par Ilan Ferry
11 octobre 2008
MAJ : 29 mai 2024
0 commentaire

Moins fun et old school que Gutterballs, Complexx s'adresse à toi gamer qui passe ton temps à cliquer sur ta souris à défaut d'autre chose !  Faisant preuve d'une ambition formelle certaine, cette sympathique tentative néerlandaise n'est pas un slasher à proprement parler, mais un pur thriller d'ambiance plutôt bien fait (le réalisateur sait se servir d'une caméra) mais à mille lieues des exactions gores d'un Vendredi 13.  Point de tueur  masqué démastiquant du teenager bas de plafond, mais plutôt un joueur prêt à tout pour gagner et poursuivant de ses ardeurs une bande de geeks tout droit sortie d'un soap nordique !

Whodunit au dénouement ultra prévisible (on devine aisément l'identité du tueur au bout de quinze minutes), Complexx reste très (trop ?) sage, tant dans sa forme que dans son fond et donc parfaitement calibré pour une diffusion sur M6 en deuxième partie de soirée. Pas désagréable en soi, le film a l'intelligence de ne pas asséner son propos (les jeux vidéos c'est pas bien !) avec la finesse d'un pachyderme. Il manque toutefois à l'ensemble ce grain de folie supplémentaire pour rendre l'expérience réellement tripante.

Rédacteurs :
Résumé
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires