Kung Fu Panda : critique Mawashi-Geri

Ilan Ferry | 25 octobre 2017 - MAJ : 29/10/2018 16:21
Ilan Ferry | 25 octobre 2017 - MAJ : 29/10/2018 16:21

Un an après la quasi débâcle Shrek 3, Dreamworks Animations corrige le tir avec Kung Fu Panda, savoureux hommage animalier aux classiques de la Shaw Brothers.

EVERYBODY WAS KUNG FU FIGHTING

A contrario des dernières aventures de l'ogre vert, Kung Fu Panda parvient aisément à trouver dans son style visuel un véritable point d'ancrage. Tant dans son iconographie très 70's (la blaxploitation et bien entendu tout un pan du cinéma asiatique de l'époque y sont logiquement conviés) que dans la mythologie qu'il cite à outrance, le film fleure bon l'hommage aux purs films d'exploitation.

Les fans pourront ainsi entrevoir au détour de quelques plans des hommages à Drunken Master, La Rage du tigre ou encore la série animée Samouraï Jack. Il en résulte un pur plaisir coupable pour le geek qui sommeille en nous (l'influence de Tarantino post Kill Bill n'est pas loin) doublé comme à l'accoutumée d'une dynamique comédie d'action prompte à ravir un jeune public.

 

photoManu Payet en VF, Jack Black en VO

UN FILM QUI NE MANQUE PAS DE PO

Réduire toutefois Kung Fu Panda a un heureux patchwork pour cinéphiles d'hier et d'aujourd'hui serait dommage tant il se démarque aussi par un casting vocal aussi hétéroclite que prestigieux. Jack Black confère toute sa démesure et sa folie au rôle titre rendant ainsi son personnage de panda gaffeur aussi touchant que drôle. L'hystérie de l'acteur est également accompagnée d'un parterre de stars toujours prêt à pointer son nez là où on ne l'attendait pas (Angelina Jolie en tigresse, Jackie Chan en singe ou encore Ian McShane de Deadwood en terrifiant bad guy). Mais le must de tout ce bestiaire VIP restera très certainement Dustin Hoffman prosaïque à souhait en maître zen.

Ajoutez à cela une mise en scène pêchue et des chorégraphies animées à faire pâlir de jalousie Yuen Woo-Ping - chorégraphe légendaire de, oh au pif, Matrix -, un humour omniprésent sans être lourd et vous obtiendrez, malgré une intrigue un poil trop convenue, une délicieuse sucrerie à consommer sans modération.

 

Résumé

Vous aimez le Kung Fu, vous aimez les pandas, vous aimez l'animation, vous aimerez Kung Fu Panda.

Lecteurs

(5.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire