Critique : Le Moment de vérité - Karaté kid

Laurent Pécha | 26 avril 2007
Laurent Pécha | 26 avril 2007

Les trois films de la série ont beau avoir été réalisés par le seul John G. Avildsen, la qualité est loin d’être toujours la même. En fait, seul les premières aventures de Daniel LaRusso (le maigrelet Ralph Macchio, incroyablement pas crédible en as du karaté) s’avèrent attachantes, les deux suites (on ne parle même de la féminisation du héros intervenue dans le 4ème) exploitant de façon bien maladroite les atouts du premier (en choisissant de mettre en avant le personnage de Miyagi pour Karate Kid 2, en tentant de reproduire le schéma de l’original dans Karate Kid 3).

Si les suites s’avèrent donc tout à fait dispensables (l’aventure japonaise sous forme de retour aux sources pour Miyagi dans le 2ème épisode aurait pu convaincre si l’intrigue autour du Karate Kid avait été un tant soit peu plus palpitante), Karate Kid demeure un film toujours aussi plaisant à regarder ne serait ce que pour sa philosophie positive (ah les conseils de Monsieur Miyagi !) et un récit rondement mené par un Avildsen familier du genre (on n’est pas très loin en effet de la narration à la Rocky). Mais avant tout, Karate Kid demeure le prototype du film (orienté) teenager intelligent, qui raconte avant tout une histoire avec des vrais personnages tout en véhiculant un message simple mais juste.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire