Spider-Man 2 : critique pieuvre vs araignée

Mise à jour : 20/11/2018 03:10 - Créé : 15 novembre 2017 - Erwan Desbois

Petit retour en arrière. Avec ses personnages iconiques et attachants, son rythme haletant et ses scènes d'action de haute volée, le premier Spider-Man était tellement complet qu'il semblait difficile pour la suite d'être autre chose qu'une simple exploitation du filon, avec plus de dollars, plus de bad guys, plus d'effets spéciaux. C'était oublier que le réalisateur est Sam Raimi, qui, en plus d'être talentueux, est fan du comic book à adapter, et il le montre à nouveau avec Spider-Man 2.

photo
249 réactions

VERY AMAZING SPIDER-MAN

Comme dans de nombreuses suites, Sam Raimi recentre l'histoire autour des personnages en approfondissant les acquis du premier film (rappelés au cours du superbe générique) et fait ainsi grimper l'intensité dramatique de son récit vers les sommets. Dans la grande tradition des comic books originels, Spider-Man, Dr Octopus, mais aussi Mary-Jane (actrice-star) et Harry Osborne (héritier de la fortune de son père) sont, au-delà des masques qui les rendent exceptionnels, des êtres humains devant faire face à des tragédies vieilles comme le monde : désir de vengeance, amour impossible, perte d'un être cher...

En cela, Spider-Man 2 n'est pas une banale suite contant l'affrontement entre les héros et des méchants interchangeables, mais le récit des interactions entre ces personnages et de leurs questionnements internes. Dès lors, il n'y a pas de ligne directrice stricte dans le scénario, qui rebondit en toute liberté d'un personnage à l'autre, et s'octroie ainsi le droit de se désintéresser du Dr Octopus pendant près d'une heure, ou encore de remiser le costume de Spider-Man au placard en plein milieu du film pour se concentrer sur Peter Parker.

 

PhotoIl semblerait que Mary Jane soit encore en danger

 

SUPER-HUMAIN

L'évolution de ce dernier par rapport au premier film est proche de celle de Ash dans Evil Dead 2 : souffre-douleur de la Terre entière, transformé en punching-ball humain par son ennemi, tandis que sa vie privée se désagrège autour de lui, il lui faudra accepter de faire les sacrifices nécessaires afin de devenir le héros qu'il peut et qu'il se doit d'être. Cette remise en question du statut de super héros, associée à un retour aux racines du mythe qui l'entoure, est une surprise de taille pour un film dont le budget avoisine les 200 millions de dollars.

Surtout que la démarche de Sam Raimi n'est pas cynique, mais au contraire honnête et humaniste : il sublime la notion de super héros en l'ancrant dans le monde réel, alternant avec une aisance confondante touches d'humour (Spider-Man pris pour un fan au costume particulièrement réussi, par exemple) et scènes à la portée émotionnelle énorme (la scène du métro aérien et sa conclusion aux résonances christiques).

 

PhotoHave you seen this man ?

 

Sam Raimi n'oublie pas pour autant son méchant, qui se doit d'être à la hauteur du héros. S'en donnant à coeur joie sur les effets visuels et sonores, et aidé par un Alfred Molina déchaîné au point de voler toutes les scènes dans lesquelles il apparaît, il construit un Dr Octopus à la présence tétanisante, et qui s'intègre parfaitement au récit et au développement du thème central de la saga Spider-Man depuis le premier film, à savoir le sens du devoir et les responsabilités liés au pouvoir. Avec une telle qualité à la fois formelle et d'écriture, l'affrontement entre ces deux titans atteint des sommets. 

 

Affiche

 

Résumé

C'est ainsi que Spider-Man 2 fusionne grand spectacle et émotions exacerbées comme rarement (jamais ?) un blockbuster n'avait su le faire, et établit par là-même un nouveau standard d'excellence en ce qui concerne les adaptations de comic books.

commentaires

STEVE 16/11/2018 à 10:23

Je déteste les films de super-heros actuels, trop formatés, trop de cgi, trop manichéens, bourrins.

Les seuls que j'aime (dans le désordre):
Les 2 Batman de Burton
The Dark Knight
Superman de richard donner
(Le 2 aussi)
Days of Future Past
Celui-ci. La trilogie de Raimi en general meme si le 3 souffre de pas mal de défauts de production.

Leo 15/11/2018 à 23:45

Mdr Stan le toujoirs la
Je viens de regarder spider Man ce soir sur tfx et jnaime toujours autant

J’ai une sacrée nostalgie

corleone 15/11/2018 à 22:18

J'allumes tout juste mon écran et je tombes sur le caméo de Stan Lee sauvant la dame lors du combat Spiderman/Octopus alors là je me dis que ce vieux roublard à voulu me rappeler de l'au delà que je l'ai pas rendu hommage… c'est vrai je t'aimais pas beaucoup Stan The Man sans doute à cause de ta manie à vouloir toujours te mettre de l'avant au détriment desautres artisans de cet univers fantastiquement immortel que vous avez créé… bref tout est pardonné merci pour tout et fais de grosses accolades à Jack Kirby et Steve Ditko de ma part.

corleone 18/08/2018 à 02:39

@doucement Effectivement d'accord je rappellais juste à quel point la trilogie de Raimi a influencé tous les films de super-héros qui ont suivi. S'il faut vraiment sortir mon top 5 de films de super-héros(j'exclurais les adaptations animées ou libres comme Incassable et Les Indestructibles) :
1)The Dark Knight
2)Spiderman2
3)Spiderman
4)Superman(Richard Donner hein)
5)Batman : le défi

Gage 17/08/2018 à 21:25

Quand c'est réalisé par un vétéran reconnu et apprécié, tu vois tout de suite ce que cela donne quand t'as pas Disney qui vient te taper sur l'épaule avec un flingue à la main...

Omar Little 17/08/2018 à 20:31

Pourquoi mettre seulement quatre étoiles pour une critique aussi élogieuse ?

doucement 17/08/2018 à 19:58

@Corleone ne met pas la trilogie dark knight au coté des films du mcu stp! si spiderman 2 est bien l'un des meilleurs films de super héros, la trilogie dark knight est à ses coté!!
mon top 5 adaptation de comics :
5) spiderman 2
4) batman returns
3) v for vendetta
2) Watchmen
1) The dark knight

Flash 17/08/2018 à 19:44

pareil que les commentaires précédent.

corleone 17/08/2018 à 19:27

Dans mon top 5 des meilleurs films de super-heros de tous les temps(avec le premier opus) et dans mon top 20 des meilleurs films de l'histoire tout court. M.Raimi a redéfini les codes du genre super-heroique au cinéma(ce n'est surement pas la trilogie Nolan ou les meilleurs films du MCU qui diront le contraire, il y'a un peu de cette trilogie dans tout ce qui a eté fait dans le genre depuis) ainsi que la définition du blockbuster tout court. Vous nous manquez tellement, maestro.

Jojo 17/08/2018 à 19:11

L'un des meilleurs films de super-héros !

Plus

votre commentaire