Critique : Come early morning

Par Ilan Ferry
5 septembre 2006
MAJ : 15 octobre 2018
0 commentaire

Rendue célèbre pour une tripotée d’aficionados grâce à Chasing Amy où elle interpréta la plus sexy des lesbiennes du cinéma indépendant US, l’actrice Joey Lauren Adams s’essaye à la réalisation avec ce Come Early Morning. Coup d’essai, coup de maître(sse) ? Pas si sûr… Pour son premier film, l’actrice-réalisatrice esquisse le portrait tout en finesse d’une fille un peu paumée entre névroses et alcool, dans une Amérique profonde que n’aurait pas renié le Terence Malick producteur de L’Autre rive. Les intentions sont bien là, palpables au détour de quelques scènes où le talent d’Ashley Judd crève littéralement l’écran. Entre fureur et désespoir, l’actrice porte le film à bout de bras en compagnie de quelques vétérans du cinéma US (Diane Ladd, Scott Wilson, Tim Blake Nelson) et traîne sa silhouette d’alcoolo sur le chemin de la rédemption dans un cadre particulièrement bien exploité, où cow-boys fatigués et jeunes donzelles arpentent les bars sur des airs de country music sans que cela ne sonne faux.

Seulement voilà, à force de trop vouloir jouer la carte contemplative, Joey Lauren Adams se perd en chemin et oublie de raconter une histoire. En effet, la chronique douce amère de la femme marquée par la vie et cherchant désespérément à s’en sortir a déjà été vue mille fois et la douce impression de se laisser aller à une douce balade aux rythmes des multiples airs country laisse rapidement place à l’ennui au fur et à mesure que se déroulent des saynètes de plus en plus anecdotiques. Si Come Early Morning évoque dans ses meilleurs moments l’excellent Alice n’est plus ici de Martin Scorcese, il peine à s’affranchir du cinéma dont il s’inspire alors même qu’il dispose de personnages assez forts pour le faire (la réalisatrice ayant même avoué avoir été beaucoup influencée par le cinéma de Bruce Beresford). Aussi sincère qu’inoffensif, le film de Joey Lauren Adams n’est pas mauvais, juste banal.

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires