Fragile : Critique

Vincent Julé | 30 janvier 2006
Vincent Julé | 30 janvier 2006

Avec La Secte sans nom, le réalisateur ibérique Jaume Balagueró propose une réflexion vertigineuse sur le Mal, d'une grande puissance évocatrice malgré un récit laborieux. Avec Darkness, c'est l'inverse, il garde juste ce qu'il faut de substance narrative et compose une suite de mises en scène sur le pouvoir absolu du Noir. Avec Fragile, Jaume Balagueró a, de son propre aveu, encore voulu « faire peur », mais différemment. 

À la vision du film, il faut comprendre que la peur n'est plus son objectif premier. Il préfère tout simplement raconter une histoire qui lui tient à cœur. Si son talent pour installer une atmosphère, susciter l'inquiétude et désarçonner le spectateur n'est plus à prouver, construire des personnages dans leurs interactions et au travers de dialogues est un tout autre défi – plus humain.

 

 

Et à l'évidence le metteur en scène crée la surprise. Après ce qui s'apparente à une banale exposition, le film ne sacrifie pas ses personnages sur l'autel du trouillomètre. Même le fan en manque de sensations fortes se laisse prendre par cette ode à l'amour et au deuil. Les scènes s'emmêlent, se succèdent au gré de dialogues fins et mesurés, et sur le tempo d'un lancinant métronome. Une délicate marche funèbre parfois envoûtante, souvent ennuyante. En effet, si le réalisateur espagnol ne délaisse pas totalement ses premiers amours, lors de la courte mais intense apparition de la « mechanical girl », il fait tout de même preuve d'un classicisme qui vire parfois au consensuel.

 

 

Dans le fond comme dans la forme, Fragile est ainsi un Jaume Balagueró mineur. Pourtant, il laisse entrevoir une fibre du réalisateur jusque-là inexplorée et qui ne demande qu'à être exploitée. Ce dernier se révèle plus que jamais un excellent directeur d'acteurs, et arrive à rendre Calista Flockhart supportable, intéressante et au final émouvante. Autant dire que l'un comme l'autre deviennent à nos yeux fragiles et donc passionnants.

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire