Critique : Même pas mal ! (Dodgeball)

Laurent Pécha | 22 septembre 2004
Laurent Pécha | 22 septembre 2004

À la lecture des lignes du scénario, mais aussi à la vision des affiches du film, sans parler de la bande-annonce, quiconque entrant dans la salle de Même pas mal sait à quoi s'attendre. Toute entière conçue pour mettre en vedette Ben Stiller, l'acteur le plus frappe-dingue d'Hollywood, cette comédie déjantée (par la seule grâce du comédien) mise sur le rire gras.

 

Si, par moments, un esprit corrosif règne sur le récit (à l'image de la séquence d'ouverture singeant les spots de pub pour les clubs de gym), Même pas mal s'aventure malheureusement trop vite dans la trame ultra classique et prévisible du film de sport. Les promesses de voir une bande de geek, tous plus ridicules les uns que les autres, s'enfoncer de plus en plus loin dans la bêtise absolue (il faut les voir se prendre une méga rouste lors de leur premier match face à une équipe de… girl-scouts), s'estompent au fil des minutes, et malgré un rythme relativement soutenu, l'ennui guette dangereusement.

 

Seulement voilà, au milieu de cette fausse bonne idée du moins en l'état qu'est Même pas mal, se trouve Ben Stiller. Toutes, mais alors toutes ses apparitions sont à marquer du sceau du génie comique. L'homme est fou et il trouve en White Goodman le personnage idéal à sa démesure. Adepte de la gonflette, affabulé d'un brushing qui rendrait fou de jalousie tous les sosies de Mike Brant, et arborant fièrement une moustache aussi risible que ses accoutrements de sport, Ben Stiller est tout simplement irrésistiblement drôle. Et comme ses attitudes, ses mimiques sont à l'avenant (voire plus) de son apparence, la moindre de ses apparitions (malheureusement trop espacées) éclipse non seulement tous ses partenaires, mais aussi la médiocrité ambiante du récit.

Cerise sur le gâteau, le maestro nous réserve peut être sa plus grande scène, une séquence littéralement surréaliste lors de la toute fin du générique. Alors, n'oubliez pas de rester assis !

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire