Polar : critique Snake Miskine

Simon Riaux | 29 janvier 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 29 janvier 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Le réalisateur de Lords of ChaosJonas Åkerlund, rejoint Netflix pour un pur trip dans l'esprit de prods énervées telles que Mi$e à prix, entre trash-pop et délire post-Tarantino. Mais le cinéaste ne semble pas terriblement à l'aise avec l'univers pétaradant de son Polar, porté par Mads Mikkelsen et Vanessa Hudgens.

SNAKE MISKINE

Une adaptation de comics flashy, avec un tueur à gages aux airs de Snake Plissken, une demoiselle en détresse, de l’hémoglobine et des couleurs flashy. Voilà pour les ingrédients de base de Polar, réalisé par Jonas Åkerlund, qui semble s’inscrire à la perfection dans la charte de série B de vidéoclub virtuel qui façonne une bonne partie du catalogue de Netflix. Malheureusement, il semble évident dès l’ouverture du film que le cuistot en charge de ce plat bien gras s’est attelé à la tâche au beau milieu d’une grosse cuite des familles.

 

photo, Johnny Knoxville Johnny Knoxville

 

L’exercice du trip débilo-truculent est toujours un exercice funambule, qui réclame paradoxalement un sens de l’équilibre, de l’harmonie dans la gestion du trop-plein, indissociable d’une certaine sincérité. Et dès cette séquence d’exécution trashouille où un quatuor d’assassins s’en prend à un Johnny Knoxville à coup de fellation létale, l’indigence du projet saute aux yeux avec la grâce d’un jet de gamètes échappées d’un vestiaire mal aéré, tant le film paraît convaincu qu'il doit s'adresser à un spectateur trépané.

Le résultat est embarrassant au point qu’on pourra se demander si c’est bien le Jonas Åkerlund de Lords of Chaos qui est aux manettes. Découpage totalement dénué de point de vue ou d’idées, montage faussement nerveux, étalonnage numérique alternant entre cache-misère contre-productif et festival de laideur fluo : tout concourt à faire de Polar un attentat visuel d’une constante médiocrité.

 

photo, Mads Mikkelsen Mads Mikkelsen

 

JOHN COUIC

Moche à s’en crever les yeux, Polar avait toutefois promis de faire parler la poudre en abondance. Malheureusement, la générosité de son trailer apparaît totalement diluée au milieu de deux interminables heures de complots foireux et de rebondissements stériles. Pire, les séquences de castagne sont elles aussi d’une pauvreté déchirante.

En l’absence de chorégraphie digne de ce nom, Polar est bien incapable d’impressionner, ou plus simplement de divertir. Les rares scènes de baston tentent piteusement de dupliquer les principes de John Wick, remplaçant la fluidité des cascades par un montage qui fait son possible pour dissimuler des raccords foireux et des ajouts voyants d’hémoglobine numérique.

 

photo, Mads Mikkelsen, Vanessa Hudgens Mads Mikkelsen et Vanessa Hudgens

 

Dès lors, il ne reste plus au film qu’à jouer la carte de l’outrance crapoteuse, ses comédiens (Mads Mikkelsen en tête) lâchant tous l’affaire les uns après les autres. Cruauté de pacotille, gros qui pètent en agonisant, femmes traitées avec la déférence d’un maquereau thaïlandais, rien n’est épargné à un spectateur qui s’attendait à un trip gratiné, et doit se fader un embarrassant fumet excrémentiel.

 

photo, Mads Mikkelsen

Résumé

Un des plus embarrassants et indigents ratages disponibles sur Netflix.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(4.1)

Votre note ?

commentaires
M
26/12/2019 à 08:42

"grossophobe, sexiste, transphobe" hahahahahaha eh ben eh ben, j'en connnais un qui a manger du progressisme avant de regarder ce film.

Putain Netflix a vraiment engendré une véritable bande de fragiles qui voient le mal partout. Maintenant je comprend pourquoi la plus part se tordent de rire devant final space et the end of the f World.

isoSeL
12/03/2019 à 02:08

La pire critique qui soit, mais pas étonnant de la part d'un pseudo cinéphile narcissique et haineux. Ne parlons pas de ses fanboy au qi négatif qui dans les commentaires critiquent et jugent sans donner le moindre argument... Comment vous pouvez faire une critique sur un film en n'ayant regardé que les 30 1ère minutes ?

Essayez de rester neutre dans vos articles. Si le film est mauvais, alors même si vous ne donnez pas votre avis, il se fera surement ressentir comme tel. Mais là vous êtes juste à côté de la plaque... C'est l'adaptation d'une BD et c'est le genre recherché de caricaturer les personnages...

Je ne suis pas cinéphile du tout, je ne connais pas encore john wick, donc mon commentaire est celui d'un jeunot qui découvre ce genre de film et qui surkiff donc en tant que néophyte j'ai beaucoup apprécié.

C'est très plaisant à voir et beaucoup de scènes étaient très correctes. J'ai juste hâte de voir John Wick pour savoir ce qu'il vaut comparé à Polar. J'ai par contre regardé Kill Bill et... bah c'est un peu le même scénario quoi... dans kill bill ya pas plus de scénario que d'lait dans une cacahuète donc j'comprends pas vos critiques à deux balles en fait...

On ne regarde pas Kill Bill ou John Wick plus que Polar pour le scénario c'est débile comme raisonnement lol... Bref.

Ronnie
07/02/2019 à 10:55

Bon film d'action, un peu gore de temps à autre, le chien ne méritait pas ça ^^Les gens il faut arrêter d’être aussi exigeant avec tout les films, a croire que tout doit être un chef d’œuvre, prenez les films tel qu'ils sont et prenez du bon temps ! et puis ce n'est QUE NETFLIX alors pour 12e par mois KIFFEZ ou aller dépenser 12e pour une place de ciné ou 17 dans les nouveaux pathé avec les sièges qui s'allongent (et ca c'est vraiment un kif) ;)

Pat
03/02/2019 à 16:23

Pour ma part j'ai trouvé ce film bien efficace et plus prenant que John Wick par contre il est vrai que la 1ère partie patine un peu dans la vulgarité mais la 2ème heure plus sombre est réussie.

Elo
01/02/2019 à 19:08

Pour une fois je ne partage pas votre opinion... C'est sur que ce n'est pas le film du siècle, mais pas nul au point de l'enfoncer à ce point ? Humour et hémoglobine décomplexée, un visuel trash et flashy assumé.... Il faut quasiment le prendre comme une parodie du genre, moi j'ai plutôt kiffé ;)

Hument
31/01/2019 à 22:10

Merde!
Quel pied, encore scotché par l'émotion, merci netflix !
Du second degré bien gras et décomplexé, amis poètes bonne séance...

Bille
31/01/2019 à 13:42

J'adore ce film bien Glock l'acteur est magnifique bref que du bonheur

JJK
30/01/2019 à 13:41

Article très juste,
Je n ai pas vu plus débile depuis belle lurette.
Un épisode de l amour du risque est plus supportable.
Ce film est une insulte à l intelligence

Une fille
30/01/2019 à 08:50

J'ai vu le film, j'ai ri ( mais pas sûre que c'était l'effet escompté par le film ), j'ai beaucoup levé les yeux au ciel .... Je sais pas si c'est un navet ou un nanar mais c'est vraiment le film le plus pété que j'ai vu depuis longtemps

Flash
30/01/2019 à 08:26

Des femmes à poils du sadisme, de la misogynie, des animaux qui se font butter.
Vivement que je vois ce film !

Plus
votre commentaire