Lukas : critique dammée

Simon Riaux | 31 août 2018 - MAJ : 03/09/2019 18:04
Simon Riaux | 31 août 2018 - MAJ : 03/09/2019 18:04

Quand il ne se répand pas en énormités homophobes sur les plateaux télévisés, ni ne participe à de sombres zèderies, Jean-Claude Van Damme fait son possible pour se racheter un semblant de crédibilité artistique. Après JCVD ou encore Jean-Claude Van Johnson, l’acteur opte donc pour Lukas, polar hard-boiled qui fleure bon le sérieux papal.

TROUBLE TEAM

Lukas est réalisé par Julien Leclercq, à qui l’on doit le rigoureux L'Assaut et le solide Braqueurs. Metteur en scène aux créations sèches, loin de la mollesse visuelle souvent rédhibitoire dans nombre de productions hexagonales. Et c’est sa maîtrise technique qui sauve Lukas de la catastrophe totale. Probablement conscient qu’il ne peut pas tirer grand-chose de JCVD ou de Kaaris, que son scénario est au mieux ridicule, au pire plus rance que de vieilles chaussettes de boxeur, il se concentre sur le découpage et le montage.

Ces deux dimensions assurent à l’ensemble une certaine tenue esthétique, voire par endroits quelques pics d’intensité. Malheureusement, si Leclerq maîtrise toujours sa narration, il verse souvent dans l’effet gratuit, peut-être pour surcompenser les trous d’air du script. On pense notamment à un plan séquence déployé stérilement, à la manière de l’ouverture de son Chrysalis, qui traduisait un sens de l’épate inversement proportionnel à son intérêt narratif.

 

photo, Jean-Claude Van DammeThe Muscle from Brussel

 

OLD SPORT

Le véritable problème du film s’avère finalement Jean-Claude Van Damme. L’énergie souvent délirante, le surjeu constant et hystérique qu’il a imprimé sur quasiment tous les rôles de sa carrière ont fini par engendrer un véritable style Van Damme, qui a défaut d'une réelle profondeur, pouvait s’avérer particulièrement enthousiasmant et attachant. Malheureusement, Lukas témoigne limite du contre-emploi que peut s'imposer le comédien.

Ici, dans la peau d’un taiseux, puissant mais brisé, taciturne mais capable de se transformer en machine à broyer des mâchoires, l’artiste n’a tout simplement rien à donner. Avec une intériorité équivalente à celle d’une laitue abandonnée dans un four en pleine pyrolyse, Van Damme est réduit à sa tronche superbement ravagée de quasi-soixantenaire. Et si désormais, son visage a des airs de paysage invraisemblablement cinégénique, il en faudra beaucoup plus pour convaincre au-delà de ses fans hardcore.

 

Affiche

Résumé

Lukas se voudrait être un thriller nerveux avec Jean-Claude en pleine possession de ses moyens. mais il ne s'agit que d'une énième et vaine tentative de l'acteur pour se racheter une crédibilité artistique.

Lecteurs

(4.0)

Votre note ?

commentaires

Rudy Mako
02/09/2019 à 20:03

Autant zapper

Nico
01/09/2019 à 01:36

En quoi rappeler lors d'une critique de film qu' un acteur s'épanche de manière complètement stupide pendant la promotion dudit film pose problème? Remettons les choses à leur place et que certains arrêtent de se poser en inquisiteurs dès que certaines critiques paraissent sur écran large. Donner un avis constructif et argumenté est une chose mais accuser de manière insultante un journaliste en est une autre.

Flo
04/01/2019 à 00:45

Encore un commentaire supprimé ? Simon Riaux, votre dogmatisme n’a d’égal que votre intolérance et, sans nul doute, incroyable partialité de critique expérimenté. Je maintiendrai que ce film rappelle fortement Drive.

van damme fan
31/08/2018 à 15:25

Alors la chapeau !!! Merci pour cette info que je vais essayer de trouver, une actu Ecran Large sur le sujet de ce projet serait la bienvenue surtout que ce projet à l'air d'avoir été un sacré chemin de croix pour sortir au bout de 11 ans! Oh les gars qui avait incendier ce journaliste sois disant anti van damme après que van damme ai dit une connerie a la TV, respect à lui pour avoir trouvé cette info ce serait bien, si le sujet que j'ai proposé, ce soit lui qui le fasse ! a bon entendeur et merci encore

Simon Riaux - Rédaction
31/08/2018 à 14:43

@van damme fan

Bonjour,

Il me semble que Van Damme avait annoncé il y a quelques semaines sur les réseaux sociaux que le film pourrait sortir en 2019.
Je crois que le site City on Fire l'avait relayé.

van damme fan
31/08/2018 à 14:28

Bonjour ECRAN LARGE, mon post sera hors sujet mais je ne trouve aucune info nul part sur le film the THE EAGLE PATH tourner en 2009 présenté à cannes en 2010 et retourné pour plusieurs raisons (trop long pas assez commercial) dans le documentaire Behind closes doors JCVD expliqaut sans plus que le projet est définitivement enterré depuis plus rien avez vous de voir ce qui se passe? Car une ou plusieurs copie excisterait bien mais jamais disbriuer pk? meme pas en DTV alors qu'il était promis a une carrière au ciné... j'espere que vous me lirez.....

Simon Riaux - Rédaction
30/08/2018 à 12:46

@Terminéator

Navré qu'elle vous déplaise, néanmoins, les critiques ne sont pas des modes d'emploi Ikéa, et n'ont pas de forme consacrée.

Terminéator
30/08/2018 à 12:35

Le probleme Mr Riaux c'est que votre critique n'en est pas une ...Du moins Ça n'a rien à voir avec une critique De film .

Perceval
24/08/2018 à 17:22

Simon riaux, TE MAUVAIS MEC barre toi chez 20 mn il recrute en ce moment.. Sous prétexte que tu est critique dans ce qui s apparente à un site essentiellement centre sur le cinéma, tu est comme bon nombres de tes collègues, nul à chier, je voulais pas faire tout un monologue de ta critique de merde, mais bon je galère ta critique est dénué de bon sens, on comprend vite que ta plus un problème avec l acteur que le film en lui même.. Mais bon je te le redit par bonté d âme il recrute chez 20mn.. Aller à plus tocard

Shope
24/08/2018 à 15:06

Mon post a disparu, je me demande pourquoi?

Plus

votre commentaire