Lukas : critique dammée

Simon Riaux | 4 janvier 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 4 janvier 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Quand il ne se répand pas en énormités homophobes sur les plateaux télévisés, ni ne participe à de sombres zèderies, Jean-Claude Van Damme fait son possible pour se racheter un semblant de crédibilité artistique. Après JCVD ou encore Jean-Claude Van Johnson, l’acteur opte donc pour Lukas, polar hard-boiled qui fleure bon le sérieux papal.

TROUBLE TEAM

Lukas est réalisé par Julien Leclercq, à qui l’on doit le rigoureux L'Assaut et le solide Braqueurs. Metteur en scène aux créations sèches, loin de la mollesse visuelle souvent rédhibitoire dans nombre de productions hexagonales. Et c’est sa maîtrise technique qui sauve Lukas de la catastrophe totale. Probablement conscient qu’il ne peut pas tirer grand-chose de JCVD ou de Kaaris, que son scénario est au mieux ridicule, au pire plus rance que de vieilles chaussettes de boxeur, il se concentre sur le découpage et le montage.

Ces deux dimensions assurent à l’ensemble une certaine tenue esthétique, voire par endroits quelques pics d’intensité. Malheureusement, si Leclerq maîtrise toujours sa narration, il verse souvent dans l’effet gratuit, peut-être pour surcompenser les trous d’air du script. On pense notamment à un plan séquence déployé stérilement, à la manière de l’ouverture de son Chrysalis, qui traduisait un sens de l’épate inversement proportionnel à son intérêt narratif.

 

photo, Jean-Claude Van DammeThe Muscle from Brussel

 

OLD SPORT

Le véritable problème du film s’avère finalement Jean-Claude Van Damme. L’énergie souvent délirante, le surjeu constant et hystérique qu’il a imprimé sur quasiment tous les rôles de sa carrière ont fini par engendrer un véritable style Van Damme, qui a défaut d'une réelle profondeur, pouvait s’avérer particulièrement enthousiasmant et attachant. Malheureusement, Lukas témoigne limite du contre-emploi que peut s'imposer le comédien.

Ici, dans la peau d’un taiseux, puissant mais brisé, taciturne mais capable de se transformer en machine à broyer des mâchoires, l’artiste n’a tout simplement rien à donner. Avec une intériorité équivalente à celle d’une laitue abandonnée dans un four en pleine pyrolyse, Van Damme est réduit à sa tronche superbement ravagée de quasi-soixantenaire. Et si désormais, son visage a des airs de paysage invraisemblablement cinégénique, il en faudra beaucoup plus pour convaincre au-delà de ses fans hardcore.

 

Affiche

Résumé

Lukas se voudrait être un thriller nerveux avec Jean-Claude en pleine possession de ses moyens. mais il ne s'agit que d'une énième et vaine tentative de l'acteur pour se racheter une crédibilité artistique.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(4.3)

Votre note ?

commentaires
Cédric6686
09/01/2021 à 01:06

Quand on rédige une critique, il faut savoir accepter le fait que certaines personnes ne soient pas du même avis, et c'est mon cas.
Je n'ai que rarement accroché aussi vite à un film et pourtant je ne suis pas un fan de jcvd.
Ce rôle ne lui correspond pas, certes, mais le film est soutenu, l'histoire est certainement des plus banale mais ça se passe en Belgique, avec un gang flamand, et des mélanges de style US, français et belge, rien que pour cela, ça vaut le coup de le voir.
Si vous n'êtes pas du même avis que moi c'est normal, je ne suis pas la voix du peuple mais regardez les 15 premières minutes et vous saurez si vous le regardez en entier ou pas.

Bon film les gars ;)

Pat Rick
05/01/2021 à 19:41

Un film décevant en effet, qui ne parvient jamais à être nerveux.

US4
05/01/2021 à 17:45

Quelqu'un saurait où quand comment (et peut-être pourquoi) je pourrais trouver le dernier Universal Soldier (JC crane rasé peinturluré), ou même encore mieux une intégrale de USoldier, et alors le top serait avec les 2 téléfilms produits peu de temps après le premier, soit 6 épisodes au total
#générationchanceusequiavuBloodsport&Kickboxerensalleàl'époque

Saint Homme
05/01/2021 à 15:31

Rien que pour son échange avec Schiappa pour sa promo, ce film mérite d'exister, et Van Damme canonisé.

Benasi
05/01/2021 à 09:04

@Van Damme Aware

Ne sois pas surpris, ils ont quand même un chroniqueur qui se met du vernis sur les ongles.
C'est le progrès !

DONALD
05/01/2021 à 05:20

ET SI PERSONNE COMME MOI N A JAMAIS VU LA B A DE THE EAGLE PATH OU FRENCHY

YOUTUBE SOUS LE TITRE FULl LOVE ET CA A L AIR TOP!!!

DONALD
05/01/2021 à 05:09

J ADORE JCVD


MAIS QUAND MEME UN DE MES PREFERES L EMPREINTE DE LA MORT

SOMBRE PAS DE CONCESSION

JE ME RAPELLE

IL A ETE DIFUSE DANS 3 SALLES A PARIS A SA SORTIE PENDANT UNE SEMAINE

J Y ETE 1 JOUR
NICKEL

DONALD
05/01/2021 à 05:03

coucou a tous et ttes

a van damme fan

si le film sort ca sera sous le nom de frenchy

et tj pas sortie definitive du film depuis cannes

oldskool
04/01/2021 à 23:05

ENORME RESPECT à toi JCVD !

Sammaan
04/01/2021 à 23:01

J'adore les types qui, tel Perceval le mal-nommé, essaient tant bien que mal d'envoyer chier Simon Riaux tout en étant incapables d'écrire ne serai-ce qu'un bout de phrase sans faire d'énormes coquilles, ni sans éviter une vulgarité tributaire de leur intellect limité, le tout juste parce-que le film en question leur a plu et qu'ils se sentent vexés. Il a du bien se marrer en les lisant !

Plus
votre commentaire